Changer d'édition

Mamer s'isole en tête, la Petite Suisse cartonne
Sport 14 4 min. 27.09.2015 Cet article est archivé
Football / Championnat féminin

Mamer s'isole en tête, la Petite Suisse cartonne

Sport 14 4 min. 27.09.2015 Cet article est archivé
Football / Championnat féminin

Mamer s'isole en tête, la Petite Suisse cartonne

Le choc de la troisième journée de Ligue 1 entre les deux leaders et seules équipes à comptabiliser le maximum de points possibles, Mamer et E. Itzig a tourné en faveur de Mamer. En Ligue 2, nous avons braqué nos projecteurs sur le match entre L'E Hosingen et l'E Petite Suisse.

Le choc de la troisième journée de Ligue 1 entre les deux leaders et seules équipes à comptabiliser le maximum de points possibles, Mamer et E. Itzig a tourné en faveur de Mamer. En Ligue 2, nous avons braqué nos projecteurs sur le match entre L'E Hosingen et l'E Petite Suisse.

Par Daniel Pechon

L'E. Itzig a connu un début favorable face à une équipe de Mamer qui avait la tête ailleurs. Lisa Noesen en a profité en ouvrant le score sur un corner direct pour les Blo-Wäiss. Mamer a ensuite repris ses esprits, égalisant avant la pause par Marisa Soares avant de prendre l'avance via Suzana Garcia (2-1). «Un partage aurait été mérité avec un engagement maximum de l’équipe», analysait Yves Block, coach de l'E. Itzig. Avec cette victoire, Mamer reste installé au sommet de la Ligue mais continuera à surveiller Junglinster et Bettembourg qui ont marqué 15 buts ensemble.

La Jeunesse a laminé l'E. Wormeldange avec trois buteuses. Biancha Schmitz, bourreau des promues qui en a mis quatre, Jessica Birkel trois et Hayette Ghodbane deux (9-0). L'apprentissage de l'E. Wormeldange est rude avec des adversaires en ce début de saison classés uniquement dans les quatre premiers.

Face à Schifflange, Bettembourg en a marqué exactement trois et encaissé un par acte (6-2). Trois des quatre équipes (Colmar-Berg, Lintgen et Ell) qui comptaient un succès, ont remporté leur seconde victoire. Face au RFCUL, Colmar-Berg était pressé avec le seul but du match inscrit après trois minutes par Flavia Gomes sur un service d'Anna Jacobs. Superstar de la fin de match, Sheila Hoja, la gardienne de Colmar-Berg a stoppé un penalty, le deuxième en deux semaines, coupant aussi les jambes des filles du Racing dans le dernier quart d'heure (1-0).

Le RFCUL voyage mal et n'a toujours pas marqué en déplacement. «Difficile de perdre un match que l’on a dominé», a résumé Steve Senisi du RFCUL. Autre gardienne mise en évidence, Nathalie Thill de Lintgen qui dans une détente de classe, a sorti un envoi de Tania Pedrosa du CeBra, en plein suspense, évitant le retour à 2-2 des visiteuses.

Sandy Sauber a scellé le sort du match en marquant le 3-1 pour le Minerva après les buts de Sofia Rebelo (30e) et Jessica Heintz auteur d’une frappe des 25 mètres. Du stress pour Paul Wilwerding. Aucune rencontre de son équipe ne s'est terminée avec plus d’un but d’écart. Au Progrès, Patrice Braun d’une tête puis Sarah Cardinali en deuxième mi-temps ont porté chaque fois Ell au commandement d’un but alors que le Progrès avait égalisé avant la pause par Justine Moniot.Quatre des cinq derniers classés sont des promus!

Paul Wilwerding (Ell): «On a été supérieurs les 20 première minutes. En seconde période chaque équipe a eu deux énormes occasions. Le Progrès vit beaucoup en attaque par son côté droit et son attaquante. Tuile, Manon Muller est à nouveau blessée! Et j’ai dû effectuer deux changements à cause de blessures avant le match. Heureusement, cette saison je bénéficie de plus de latitude avec un rang plus large.» Progrès - Ell 1-2

Jeff Besch (Mamer): « Le néant en début de match. On était sans concentration, encaissant sur un corner concédé inutilement, un tir rentrant! Le reste de la rencontre, il a manqué la dernière passe. Avec la conséquence de rester sur la menace du 2-2 en fin de match. On a essayé de jouer au foot alors que notre adversaire a plus utilisé les longs ballons.» Mamer - Itzig 2-1

Jean-Claude Kemmer (Lintgen): «Un match serré face à une bonne et belle équipe de Ligue 2. La première mi-temps a été serrée. Ensuite on a profité de nos occasions. » Lintgen - CeBra 3-1

Daniel Nunes, entraîneur, et José Marin, co-entraîneur (Bettembourg): «Malgré le score, un match très engagé et agressif, avec une pluie de cartons jaunes. Buts de Karen Marin (2), Carolina Rodrigues, Nathalie Kettenhofen, Cristelle Cuntz et Stéphanie Giaccio. » Bettembourg - Schifflange 6-2

Anne Pye (Colmar-Berg): «Un très bon match, équilibré. Ma grande satisfaction est notre axe central, puis notre défense a réalisé son meilleur match de la saison. L’attaque manque encore de perfection, de précision. On a bien fermé derrière sans tactique différente des autres matchs. Notre meilleur match de ce début de saison.» Colmar-Berg - RFCUL 1-0

Ligue 2: la carte jeunes

Le Petite Suisse a conquis un deuxième succès sur le score de 5-1 à l’Entente Hosingen. «Notre équipe est très jeune (18,5 ans de moyenne) et veut progresser. Au fil du championnat, elle ne peut que s’améliorer. La Petite Suisse a trois attaquantes rapides qui font la différence. Et malheureusement, notre gardienne d’habitude très bonne, était dans un mauvais jour.  Schoenberger a inscrit notre but à la 78e sur penalty», a déclaré Laurent Thies, le coach d'Hosingen.


Sur le même sujet

Football / Championnat féminin
Junglinster poursuit sa marche en avant, suivi à distance par Bettembourg. Ell réapparaît sur le podium. Statu quo pour les trois équipes de queue, le CeBra, Schifflange et l’E Wormeldange.
Nathalie Gonzales (Racing) en duel avec Julia Battisti (Schifflange). Le Racing a fini par émerger.
Football féminin
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Schifflange a remporté son premier match de la saison face à l'E. Wormeldange. Junglinster, piégé par Lintgen, chute du podium sur lequel monte Ell après sa victoire face à Colmar-Berg. Mamer reste leader devant Bettembourg.
Julia Battisti (Schifflange) tente d'arrêter Marta Garcia sous le regard d'Aurélie Theis