Changer d'édition

Malget-Martins-Sinani: une colonne vertébrale impressionnante
Sport 3 min. 08.09.2018

Malget-Martins-Sinani: une colonne vertébrale impressionnante

Danel Sinani et Christopher Martins ont disputé une seconde mi-temps aboutie.

Malget-Martins-Sinani: une colonne vertébrale impressionnante

Danel Sinani et Christopher Martins ont disputé une seconde mi-temps aboutie.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 08.09.2018

Malget-Martins-Sinani: une colonne vertébrale impressionnante

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Bousculé en première mi-temps, le Luxembourg a lâché les chevaux après le but de Malget. Le défenseur central, Christopher Martins et Danel Sinani ont constitué une épine dorsale très convaincante. Vivement mardi!

Anthony Moris: 7/10. Une clean-sheet, ça n'a pas de prix! Qu'importe la manière! Le gardien de Virton a été sollicité dans toutes les positions. Il n'a pas toujours été académique, mais ça n'a jamais porté à conséquence.

Laurent Jans: 7. Un capitaine en mode diesel qui a pu tirer le frein à main une fois le cap de la demi-heure franchie. Rarement pris en défaut défensivement, il s'est fendu de l'une ou l'autre percée prometteuse. Belle frappe trop enlevée en fin de première mi-temps. Intraitable après la pause, il s'est même permis l'une ou l'autre transversale du pied gauche.

Maxime Chanot: 7. Peu heureux sur son jeu long, il a longtemps cherché la bonne formule pour relancer proprement. Une fois la machine en marche, il a joué les tours de contrôle avec calme dans une charnière centrale rassurante.

Kevin Malget: 8. Lorsqu'il «marche» sur la tête de Posmac sur le premier but luxembourgeois de la campagne, il ne fait que ponctuer une bonne première mi-temps avec plusieurs écrans et un placement rarement pris à défaut. Il est resté sur sa lancée après le repos face à des Moldaves beaucoup moins dangereux.

Impérial Kevin Malget! Buteur et impeccable défensivement.
Impérial Kevin Malget! Buteur et impeccable défensivement.
Photo: Yann Hellers

Dirk Carlson: 6. Son jaillissement à la 9e minute laissait présager d'une suite heureuse, mais le joueur du Grasshopper s'est souvent  retrouvé entre deux feux. La Moldavie a appuyé de son côté avant la pause. Revenu avec la rage chevillée au corps en seconde mi-temps, il est monté en puissance. Sa passe de l'extérieur du pied gauche sur le deuxième but local est bien sentie.

Lars Gerson: 6. Docteur Lars, Mister Gerson. Le joueur de Norköpping a connu une première demi-heure compliquée avec beaucoup de courses dans le vide. Sa relance manquée à la 35e ne porte pas à conséquence. Son envoi trop enlevé en fin de première mi-temps aurait pu soulager ses couleurs. Son vécu a payé dans un second acte plus convaincant.

Christopher Martins: 8. Son sens du sacrifice, son engagement et ses quelques ballons grattés sont venus compenser un jeu vers l'avant pollué par de nombreuses approximations avant la pause. La recrue troyenne a géré avec beaucoup de métier une fois le Luxembourg devant. Indispensable dans le coeur du jeu, il s'est fendu d'un but plein de sang-froid en fin de match.

Gerson Rodrigues: 6. Il a rapidement trouvé le temps long sur son aile gauche. Il est ensuite venu à droite puis au centre pour monter en puissance face à son pays d'adoption. Sa talonnade géniale à la fin du premier acte méritait mieux. Remplacé par Dan Da Mota (55e, 7). Le joueur du Racing s'est de nouveau métamorphosé en sélection. Pied gauche ou droit, raid offensif ou repli défensif: une prestation très consistante.

Danel Sinani: 8. Soutien de Turpel comme à Cluj, le héros européen a connu un début de partie timide avec très peu de ballons de touchés, mais des sacrifices défensifs qui ont soulagé les Rouges. Passeur sur le premier but de la rencontre, il est encore à la base de la deuxième occasion la plus nette lorsqu'il cède le ballon à Rodrigues. Sa seconde période est un bijou. Impliqué dans toutes les actions offensives, il inscrit son but juste après un slalom de haute tenue.

Olivier Thill: 7. Excentré sur la droite, le joueur de Oufa a mis du temps à trouver ses repères. Sa merveille de frappe croisée à l'heure de jeu libère définitivement les Lions Rouges. Très précieux dans le jeu court dans la dernière demi-heure. Mario Mutsch l'a relayé à douze minutes du terme. Le milieu du Progrès égale ainsi Jeff Strasser au nombre de sélections (98).

David Turpel: 6. C'est quand il part de loin qu'il est le plus dangereux. Son raid juste après la demi-heure ponctué d'une frappe détournée amène le premier corner et le premier but de la partie. Il avait été discret jusque-là. A sa décharge, il n'avait guère été alimenté. Remplacé par Aurélien Joachim (6) à l'heure de jeu. Davantage impliqué dans le jeu de remise, il est venu chercher du rythme pour postuler une place de titulaire mardi.


Sur le même sujet

La joyeuse entrée du Luxembourg en Ligue des Nations
Le Luxembourg n'a pas manqué son entrée dans la Ligue des Nations. La sélection de Luc Holtz a dominé la Moldavie 4-0 grâce à des buts de Kevin Malget, Olivier Thill, Danel Sinani et Christopher Martins. Les Roude Léiwen devront faire bonifier ces trois premiers points à Saint-Marin mardi.
Kevin Malget a montré la voie du succès à ses partenaires en ouvrant le score à la 34e minute.
Le Luxembourg en position de favori
Une fois n'est pas coutume, c'est en position avantageuse que le Luxembourg accueille la Moldavie, ce samedi (20h45) au stade Josy Barthel, pour l'ouverture de la Ligue des Nations. Les trois points sont espérés avant de rallier Saint-Marin dimanche pour la suite de la compétition.
Aurelien Joachim lorgne sur un 14e but en sélection. La venue de la Moldavie est une belle occasion de retrouver le chemin des filets en équipe nationale.
Les dix chiffres à retenir avant Luxembourg - Moldavie
Une moyenne d'âge toujours jeune, deux records en vue pour une première compétition: tour d'horizon en chiffres avant le Luxembourg - Moldavie qui lancera la Ligue des Nations des Lions Rouges ce samedi à 20h45 au Josy Barthel.
Tim Kips devient le benjamin du Club Luxembourg. C'est le seul joueur à ne pas encore avoir 18 ans.
Moldavie: la vie sans Postolachi
Pépite de dix-huit ans, Virgiliu Postolachi n’a pas répondu à la sélection de Moldavie qui affrontera le Luxembourg samedi en Ligue des Nations. Sollicité par la Roumanie, l’attaquant du PSG se retrouve au cœur d’un imbroglio juridique.
Virgiliu Postolachi a signé son premier contrat pro avec le PSG au début du mois de juillet. Il est lié au champion de France jusqu'au 30 juin 2021.