Changer d'édition

Luxembourg - Lituanie: ouvrir la tournée d'adieu par une victoire
Les joueurs de la sélection se congratulent: une image de joie que l'on aimerait voir ce vendredi contre la Lituanie

Luxembourg - Lituanie: ouvrir la tournée d'adieu par une victoire

Photo: Ben Majerus
Les joueurs de la sélection se congratulent: une image de joie que l'on aimerait voir ce vendredi contre la Lituanie
Sport 11 min. 22.03.2019

Luxembourg - Lituanie: ouvrir la tournée d'adieu par une victoire

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
En ouverture dans le groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020, et pour entamer sa tournée d'adieu 2019 au stade Josy Barthel, la sélection luxembourgeoise affronte la Lituanie ce vendredi à 20h45. Une victoire de la troupe de Luc Holtz serait la bienvenue face à l'adversaire le moins coté de la poule.

Et si les Roud Léiwen avaient le bon goût d'entamer leur tournée d'adieu au Josy Barthel par une victoire? En voilà une excellente idée! La Lituanie (132e au ranking FIFA) offre l'opportunité aux hommes de Luc Holtz de rafler trois points à domicile en entrée dans le groupe B de cette campagne éliminatoire de l'Euro 2020, selon toute vraisemblance la dernière à se jouer dans la vénérable autant que... vétuste enceinte de la route d'Arlon avant le déménagement vers le nouveau stade.

Surtout que la lecture des trois autres adversaires dans le groupe B n'incite guère à un optimisme béat, avec l'Ukraine (FIFA 30), que les Roud Léiwen défieront lundi à 20h45 au stade Josy Barthel, la Serbie (FIFA 31) et, bien entendu, le Portugal, sixième nation mondiale. Autant dire que tout faux pas est à proscrire ce vendredi.

«A priori, nous sommes l'équipe sortie du dernier pot, et donc tous nos adversaires nous sont supérieurs. Chaque point récolté dans cette campagne sera une grosse performance. A commencer par ce match contre la Lituanie. Souvent, quand il y a une grosse performance sur le terrain, cela se traduit par la récolte de points. Mais je le répète, dans chacun des huit matches de cette campagne, l'adversaire sera le favori. D'ailleurs, la Lituanie avait un classement supérieur à nous l'année dernière, au moment du tirage au sort. Le Luxembourg est issu du dernier pot, et il serait donc logique que nous terminions derniers. Mais bien sûr, on va tout mettre en place pour que ce ne soit pas le cas» explique Luc Holtz.

A l'occasion de cette joute d'ouverture, Luc Holtz est privé de deux piliers, Chris Philipps (genou, 51 sélections) et Aurélien J0achim (fracture de la cheville, 77 sélections), en plus de Vahid Selimovic, toujours convalescent après un souci musculaire, et qui a malheureusement dû décliner sa première convocation chez les Lions Rouges.

Présent à Lipperscheid toute la semaine, Joachim n'a jamais pu s'entraîner normalement, et ce n'est que jeudi après-midi que le verdict est tombé lors d'un scanner passé à la clinique d'Eich: malléole fracturée et une indisponibilité estimée à trois ou quatre semaines.

Pour pallier la défection de son attaquant-buteur, l'Ettelbruckois n'a pas daigné rappeler en dernière instance Maurice Deville (26 ans, 37 sélections, 3 buts), prolifique avec un Waldhof Mannheim en pleine bourre au faîte de la Ligue régionale sud-ouest allemande. Au travers des vingt éléments alignés mardi en amical contre les Belges de l'Union Saint-Gilloise à Bissen (victoire 2-1), Holtz a démontré qu'il possède dans son groupe les ressources nécessaires et suffisantes pour défier une équipe du calibre de la Lituanie, classée... 45 places derrière le Luxembourg (FIFA 87).

«Rappeler un joueur la veille d'un match, ce n'est pas bien», confirme Holtz.«Pour l'Ukraine, on verra à l'issue du match contre la Lituanie. Je déciderai à ce moment-là. A part cela, la préparation s'est bien déroulée. Bon, il y a bien sûr eu quelques petits bobos dans le chef de Martins, Gerson ou Da Mota, mais rien de conséquent.»

Dans le but, Anthony Moris (16 sélections) semble enfin épargné par la vilaine sorcière: l'Habaysien vit une saison pleine, sans pépin physique à Virton, où il est l'une des rares satisfactions d'une équipe qui ne répond pas complètement aux (immenses) attentes placées en elle.

En manque cruel de temps de jeu à Metz, Laurent Jans (52 sélections) est indéboulonnable au poste de latéral droit en sélection. Son pendant côté gauche est Dirk Carlson (13 sélections), plus jeune et sans doute préféré à l'éternel Mathias Jänisch, le «réserviste» aux 58 sélections. Dans une défense à quatre vers laquelle semble se diriger Holtz, avec, certes des backs offensifs, Maxime Chanot (30 sélections, 3 buts), récent papa d'une petite fille, que l'on n'a pas vu à l'oeuvre mardi en amical contre l'Union Saint-Gilloise, et qui ne semble pourtant pas au mieux de sa forme avec son club de New York City, ainsi que Lars Gerson (65 sélections, 4 buts), quoi que plus habitué à un système à trois derrière avec Norrköping, tiennent la corde.

Au milieu, dans l'axe, la forme du moment doit pousser Luc Holtz à faire confiance à la paire Christopher Martins (33 sélections, 1 but) - Leandro Barreiro (6 sélections), avec Olivier Thill (12 sélections, 2 buts) devant eux comme chef d'orchestre à la pointe du triangle orienté vers l'avant. Le sélectionneur choisira-t-il un ou deux attaquants? En l'absence de Joachim, Dave Turpel (41 sélections, 3 buts) s'impose naturellement comme l'élément le plus avancé sur l'échiquier. Si second attaquant il y a, cela devrait être Danel Sinani (12 sélections, 3 buts), qui peut aussi se positionner dans le dos de Turpel dans une animation en 4-4-1-1 par exemple. Sans oublier que Daniel Da Mota (91 sélections, 7 buts) a joué la première mi-temps mardi contre l'Union Saint-Gilloise en véritable n°9...

Reste le sempiternel problème de l'occupation des flancs. Sur ce qu'il a démontré mardi en amical à Bissen, Gerson Rodrigues (14 sélections), sur qui le décalage horaire depuis le Japon ne semble avoir aucune prise, devrait entamer les débats. Vif, rapide, percutant, généreux, d'abord à gauche, puis à droite, il a retrouvé et affiché mardi toute sa verve souvent entraperçue en équipe nationale, et surtout, il a séduit le sélectionneur par sa prestation convaincante. Danel Sinani, déjà évoqué plus haut, Stefano Bensi (43 sélections, 5 buts) et Dan Da Mota sont d'autres candidats aux couloirs.

Que penser, enfin, du «cas» Vincent Thill (18 sélections, 2 buts)? Indéniablement en grande forme, auteur de neuf buts en vingt-deux matches avec le Pau FC en National 1, le teenager gaucher reste exclusivement un joueur axial où c'est déjà... l'embouteillage en sélection. Le cantonner le long de la ligne de touche, comme ce fut le cas en amical mardi à Bissen, et brider l'amplitude de son immense talent n'est sans doute pas le choix le plus judicieux. Mais comme le frangin d'Olivier et Sébastien a inscrit ce soir-là les deux buts de son équipe...

Gerson Rodrigues (à dr.) a séduit Luc Holtz par sa prestation, mardi soir en amical à Bissen contre l'Union Saint-Gilloise
Gerson Rodrigues (à dr.) a séduit Luc Holtz par sa prestation, mardi soir en amical à Bissen contre l'Union Saint-Gilloise
Photo: Vincent Lescaut

Valdas Urbonas, clap, première!

En face, c'est plutôt la bouteille à encre. La formation balte reste sur... huit défaites  lors de ses huit dernières sorties, après notamment une Ligue des Nations catastrophique qui l'a vu terminer dernière du groupe 4 en Division C avec... zéro point (!) face à la... Serbie, la Roumanie et le Monténégro. Le sélectionneur, Edgaras Jankauskas, en poste depuis janvier 2016, a fait les frais de cette année 2018 famélique, ponctuée d'une seule victoire - la dernière en date de la «Rinktine» - conquise le 27 mars en déplacement en Arménie (0-1).

La LFF (Fédération lituanienne), et en tête son président, l'ancien attaquant international (71 sélections, 19 buts) Tomas Danilevicius (40 ans)... buteur contre le Luxembourg en match amical en 2009 (!), a débauché le coach du Zalgiris Vilnius, Valdas Urbonas (51 ans), intronisé sélectionneur le 2 février dernier, et qui connaîtra donc son baptême du feu international ce vendredi au bord de la piste du Josy Barthel.

Le quinquagénaire, adepte du 4-2-3-1, qui a réuni ses troupes en stage en Allemagne depuis lundi, n'a pas à proprement parler opéré de révolution au sein de l'équipe, où on retrouve les anciens, comme le gardien Ernestas Setkus (33 ans), les défenseurs Algis Jankauskas (36 ans), Vaidas Slavickas (33 ans), Egidijus Vaitkunas (30 ans) et Vytautas Andriuskevicius (28 ans), les médians Arturas Zulpa (28 ans), Mantas Kuklys (31 ans) et Saulius Mikoliunas (34 ans) ou encore les attaquants Arvydas Novikovas (28 ans), Fedor Chernykh (27 ans), qui porte les couleurs du Dinamo Moscou, et Nerijus Valskis (31 ans).

Une ossature plutôt expérimentée, à laquelle viennent s'ajouter l'excellent milieu axial d'Hibernian Edimbourg, Vykintas Slivka (23 ans, 29 sélections), ainsi que deux jeunes néophytes âgés de 19 ans, le milieu de terrain du Wisla Plock (Pologne), Justinas Marazas et l'attaquant Paulius Golubickas (FK Suduva Marijampole).

«Bien sûr, le fait qu'il s'agisse d'un tout nouveau coach rend les choses un peu plus difficiles», commente Luc Holtz. «Mais je sais que pour lui aussi, il s'agira d'un nouveau terrain, et qu'il aura besoin de temps pour mieux et bien connaître ses joueurs et mettre en place un système de jeu adapté à eux. Après, je connais bien sûr pas mal de joueurs d'en face, même si la philosophie de jeu sera nouvelle. C'est une équipe bien organisée avec une grande sûreté défensive. On verra l'organisation qu'il va mettre en place, et je vais prévoir tous les scénarios afin qu'on puisse s'y adapter, afin de bien déceler leurs points faibles et mieux maîtriser leurs points forts.»

Si les trois gardiens de but se produisent de concert dans le championnat... israélien, dix des vingt joueurs de champ émargent à la compétition locale, principalement dans les trois clubs-phares, le Zalgiris Vilnius, Riteriai et Suduva Marijampole.

Comme les Grand-Ducaux, les Baltes ont eux aussi disputé et gagné (1-0) une aimable joute amicale mardi contre les Allemands de l'Eintracht Trèves.

La dernière des deux seules confrontations entre les deux nations avait souri au Luxembourg, qui s'était imposé deux buts à un lors d'un match amical au Josy Barthel le 14 août 2013, avec des buts inscrits par Aurélien Joachim et Stefano Bensi, au terme d'un très bon match où les hommes de Luc Holtz s'étaient procuré beaucoup d'occasions.

Le cadre du Luxembourg (22 joueurs)

Gardiens

Anthony Moris (Excelsior Virton/BEL, 28 ans/16/0), Ralph Schon (UNA Strassen, 29 ans/8/0), Tim Kips (1.FC Magdebourg U19 / ALL, 18 ans/0/0).

Défenseurs

Dirk Carlson (Grasshopper Zurich II/SUI, 20 ans/13/0) Maxime Chanot (New York City FC/USA, 29 ans/30/3), Lars Gerson (IFK Norrköping/SUE, 29 ans/65/4), Laurent Jans (FC Metz/FRA, 26 ans/52/0)Enes Mahmutovic (Middlesbrough FC/GBR, 21 ans/10/0), Kevin Malget (F91 Dudelange, 28 ans/30/2)Mathias Jänisch (FC Differdange 03, 28 ans/58/1).

Milieux de terrain

Leandro Barreiro (FSV Mayence/ALL,19 ans/6/0), Florian Bohnert (FK Pirmasens/ALL, 21 ans/13/1), Christopher Martins (ESTAC Troyes/FRA, 21 ans/33/1) Mario Mutsch (Progrès Niederkorn, 34 ans/99/4), Danel Sinani (F91 Dudelange, 21 ans/12/3)Aldin Skenderovic (SV Elversberg/ALL, 21 ans/9/0), Olivier Thill (FK Oufa/RUS, 22 ans/12/2)Vincent Thill (Pau FC/FRA, 19 ans/18/2).

Attaquants

Stefano Bensi (Fola Esch, 30 ans/43/5), Daniel Da Mota (Racing FCUL, 33 ans/91/7), Gerson Rodrigues (Jubilo Iwata/JAP, 23 ans/14/0), Dave Turpel (F91 Dudelange, 26 ans/41/3).

Sélectionneur: Luc Holtz (49 ans, en poste depuis le 4 août 2010, 77 matches)

Le cadre de la Lituanie (23 joueurs)

Gardiens

Ernestas Setkus (Hapoël Haïfa/ISR, 33 ans/22/0), Dziugas Bartkus (Ironi Kiryat Shmona/ISR, 29 ans/2/0), Emilijus Zubas (Bnei Yehuda Tel-Aviv/ISR, 28 ans/11/0).

Défenseurs

Algis Jankauskas (FK Suduva Marijampole, 36 ans/10/0), Rolandas Baravykas (Zalgiris Vilnius, 23 ans/11/1), Markus Palionis (SSV Jahn Ratisbonne/ALL, 31 ans/2/0), Rimvydas Sadauskas (FC Stumbras Kaunas, 22 ans/11/1), Limas Klimavicius (Dinamo Bucarest/ROU, 29 ans/18/0), Vaidas Slavickas (FK Suduva Marijampole, 33 ans/16/0), Egidijus Vaitkunas (FK Kauno Zalgiris, 30 ans/39/0), Vytautas Andriuskevicius (FK Suduva Marijampole, 28 ans/28/0).

Milieux de terrain

Vykintas Slivka (Hibernian Edimbourg/SCO, 23 ans/29/2), Arturas Zulpa (Tobol Kostanay/KAZ, 28 ans/29/1), Donatas Kazlauskas (FK Riteriai, 24 ans/7/0), Deimantas Petravicius (Falkirk FC/SCO, 23 ans/9/0), Modestas Vorobjovas (Zalgiris Vilnius, 23 ans/7/0), Mantas Kuklys (FK Zhetysu Taldykorhan/KAZ, 31 ans/30/0), Saulius Mikoliunas (Zalgiris Vilnius, 34 ans/74/5), Justinas Marazas (Wisla Plock/POL, 19 ans/0/0).

Attaquants

Arvydas Novikovas (Jagiellonia Bialystok/POL, 28 ans/47/5), Fedor Chernykh (Dinamo Moscou/RUS, 27 ans/43/8), Nerijus Valskis (Hapoël Tel-Aviv/ISR, 31 ans/19/1), Paulius Golubickas (FK Suduva Marijampole, 19 ans/0/0).

Sélectionneur: Valdas Urbonas (51 ans, en poste depuis le 2 février 2019 , 0 match).

Arbitre: Roi Reinshreiber, assisté de David Elias Biton et Matityahu Yakobov (Israël).



Sur le même sujet

«On doit laisser la moitié du matériel dans le couloir»
En accueillant la Lituanie ce vendredi (20h45) en éliminatoires de l'Euro 2020, la sélection luxembourgeoise entame sa tournée d'adieu au stade Josy Barthel. En effet, dans un an, les Roud Léiwen se produiront dans le tout nouveau stade national. Qu'en pensent Luc Holtz et le recordman des sélections, Mario Mutsch?
Blick ins Stadion bei den Hymnen
/ Fussball WM-Qualifikation 2014 / 07.09.2012 /Nationalmannschaft Luxemburg - Portugal / Foto: Ben Majerus
Sélection: Joachim out pour trois à quatre semaines
On le pressentait, mais la nouvelle est désormais officielle: Aurélien Joachim (77 sélections, 14 buts) ne jouera pas ce vendredi (20h45) avec la sélection contre la Lituanie, ni lundi face à l'Ukraine en éliminatoires de l'Euro 2020.
Aurelien Joachim (Luxemburg #22) Freisteller, Einzelbild, Aktion, Ganzkörper

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 5. Spieltag / 15.11.2018 /
Luxemburg - Weissrussland (Luxembourg vs Belarus) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Lars Gerson: «Logique que la pression augmente»
A 29 ans, Lars Gerson (65 sélections, 4 buts) entamera vendredi sa sixième campagne de qualification avec les Roud Léiwen. Dans un groupe B très relevé avec le Portugal, la Serbie, l'Ukraine et la Lituanie, le joueur de l'IFK Norrköping espère voir l'équipe nationale encore progresser.
Lars Gerson (Luxemburg #7) Freisteller, Einzelbild, Aktion, Ganzkörper

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 1. Spieltag / 08.09.2018 /
Luxemburg - Moldawien (Luxembourg vs Moldova - Moldau) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les années Holtz (3): Joachim – Da Mota, le ticket 35%
En poste depuis le 4 août 2010 à la tête de la sélection nationale A, Luc Holtz (49 ans, 54 sélections) a salué 19 buteurs différents qui se sont partagés 57 buts en huit ans. La palme revient à Aurélien Joachim (13 buts) et Daniel Da Mota (7).
Daniel da Mota (Luxemburg #9), Aurelien Joachim (Kapitaen Luxemburg #22), beim Aufwaermen

/ Fussball WM-Qualifikation 2018, World Cup Qualifiers, Russia 2018 / 31.08.2017 /
Luxemburg - Weissrussland (Luxembourg vs Belarus) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Sélection: un 4-3-3 victorieux contre l'Union Saint-Gilloise
A trois jours des débuts en éliminatoires de l'Euro 2020 contre la Lituanie, la sélection luxembourgeoise, articulée en 4-3-3, s'est imposée par deux buts à un face à la formation de Division 1B belge de l'Union Saint-Gilloise, mardi à Bissen.
Vincent Thill (10 Luxembourg)
football / selection nationale / 19-03-2019 / Luxembourg - Union Saint Gilloise / stade Bousbierg
photo : vincent Lescaut
Les années Holtz (2): l'exception Ligue des Nations
Deuxième partie, ce mardi, de notre analyse en trois volets des chiffres de l'équipe nationale luxembourgeoise sous l'ère Luc Holtz. Gros plan cette fois sur les cinq campagnes de qualification: deux Euros, deux Coupes du monde et une Ligue des Nations, menées par l'Ettelbruckois à la tête des Roud Léiwen.
Luxemburg jubelt, freut sich, Jubel, Freude, Laurent Jans (Kapitän Luxemburg #18) gratuliert Danel Sinani (Luxemburg #14) - mit Maxime Chanot (Luxemburg #2), Mathias Jänisch (Jaenisch - Luxemburg #19), Olivier Thill (Luxemburg #15), Christopher Martins (Luxemburg #8), David Turpel (Luxemburg #20)

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 4. Spieltag / 15.10.2018 /
Luxemburg - San Marino (Luxembourg vs San Marino) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les années Holtz (1): plus de victoires que de matches nuls
Avant le début des éliminatoires de l'Euro 2020, nous vous proposons une plongée en trois volets au coeur des chiffres de l'équipe nationale luxembourgeoise sous l'ère Luc Holtz, depuis son intronisation le 4 août 2010, jusqu'à aujourd'hui. Première partie: une analyse année par année, de 2010 à 2018.
Luc Holtz (Nationaltrainer Luxemburg) applaudiert, feuert an

/ Fussball, Freundschaftsspiel, Laenderspiel, Testspiel, Saison 2017-2018 / 09.11.2017 /
Luxemburg - Ungarn (Luxembourg vs Hungary) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus