Changer d'édition

Luc Holtz: «Si on a la possibilité de marquer, on ne va pas s'en priver»
Sport 2 min. 02.09.2017 Cet article est archivé
France - Luxembourg

Luc Holtz: «Si on a la possibilité de marquer, on ne va pas s'en priver»

Luc Holtz lors de la conférence de presse de ce samedi en fin d'après-midi.
France - Luxembourg

Luc Holtz: «Si on a la possibilité de marquer, on ne va pas s'en priver»

Luc Holtz lors de la conférence de presse de ce samedi en fin d'après-midi.
Photo: AFP
Sport 2 min. 02.09.2017 Cet article est archivé
France - Luxembourg

Luc Holtz: «Si on a la possibilité de marquer, on ne va pas s'en priver»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Après Didier Deschamps, ce samedi après-midi, Luc Holtz s'est prêté au jeu des questions-réponses avec la presse. Le sélectionneur national a réaffirmé que son équipe jouerait crânement sa chance.

Après Didier Deschamps, ce samedi après-midi, Luc Holtz s'est prêté au jeu des questions-réponses avec la presse. Le sélectionneur national a réaffirmé que son équipe jouerait crânement sa chance.

Propos recueillis à Toulouse

De la nervosité avant d'affronter la France? «Il ne faut pas que les joueurs soient nerveux mais plutôt qu'ils se réjouissent de jouer contre la France devant une belle coulisse, un stade plein.»

L'importance du match pour les Bleus. «Une victoire contre les Pays-Bas ou le Luxembourg, c'est toujours un gain de trois points. Mais, effectivement, la différence entre les deux pays est plus grande. Nous allons compenser notre différence de niveau avec la France par beaucoup d'envie, beaucoup de motivation.» 

La richesse offensive des Bleus. «Nous allons prévoir tous les scénarios possibles. Didier Deschamps possède de nombreuses options avec les Lemar, Mbappé, etc. De toute façon, il n'y a pas de grandes différences entre tous ces joueurs qui ont l'habitude de répéter les matches à haut niveau.  Il n'y a qu'à voir le montant des derniers transferts pour constater qu'ils sont considérés comme des joueurs de classe mondiale. Comment faire face à ces joueurs? Je vais essayer de trouver des solutions. On verra demain soir si on les a trouvées.»

A la question (quelque peu étrange) du respect envers la France (un peu énervé par la question). «Je l'ai déjà dit et je le redis, pour moi la France fait partie des grands favoris pour la prochaine Coupe du monde. Mais nous n'aurons pas peur et nous nous présenterons avec nos qualités et nos défauts.»

Le Luxembourg peut-il poser des problèmes à la France? «Le match aller est notre match-référence de cette campagne qualificative. Nous étions bien en place, on a inscrit un but et on aurait pu en marquer un autre. Ici (à Toulouse), ils sont à la maison et seront soutenus par un public chaud.»

Les différences avec le match aller.  «Il n'y a pas tellement de différences. Chez nous ce sont Payet et Dembélé qui avaient joué. Demain (dimanche), ce sera Mbappé, Thauvin ou Coman. Mais si on a la possibilité de marquer on ne va pas s'en priver. »

La victoire contre la Biélorussie a-t-elle changé l'approche du match? «Non, pour moi, c'est la performance de l'équipe qui m'importe le plus. Si, sur le long terme, la performance est bonne, les résultats suivront.»

La France a-t-elle des failles? «Elle en a peu, mais elle en a. On va essayer d'en trouver pour les exploiter. »


Sur le même sujet

France - Luxembourg 0-0
Le jour de gloire est arrivé. Le match nul, au goût de victoire, obtenu contre la France (0-0), ce dimanche à Toulouse, à l'occasion des éliminatoires du Mondial 2018 restera sans doute comme l'un des plus grands exploits du football luxembourgeois. Il a été apprécié à sa juste mesure. Réactions.
Luxembourg's players celebrate after the FIFA World Cup 2018 qualifying football match France vs Luxembourg on September 3, 2017 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France.   / AFP PHOTO / REMY GABALDA
On leur promettait l'enfer, ils ont décroché leur paradis. Ce dimanche soir à Toulouse, la petite sélection bricolée à la va-vite en raison des absences a plié mais n'a pas rompu face à l'armada offensive des Bleus. Ils ont un cœur énorme ces gamins!
Luxembourg's players celebrate after the FIFA World Cup 2018 qualifying football match France vs Luxembourg on September 3, 2017 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France.   / AFP PHOTO / REMY GABALDA
Une grosse zone de turbulence est attendue du côté de Toulouse, ce dimanche soir, où la France accueille le Luxembourg pour conforter sa place de leader du Groupe A des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Luc Holtz apportera du sang neuf à l'équipe victorieuse de la Biélorussie (1-0) avec les retours de suspension de Christopher Martins et de Kevin Malget.
Luxembourg's players jog during a training session at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France, on September  2,  2017, on the eve of their FIFA World Cup 2018 qualifying football match against France.  / AFP PHOTO / FRANCK FIFE
La disette offensive du Luxembourg face aux Bleus, le rajeunissement des cadres, le pourcentage de passes réussies et de possession du ballon: coup d'oeil sur le duel de ce samedi soir (20h45) à travers dix chiffres.
Mario Mutsch (à droite) peut rejoindre René Peters samedi soir à la deuxième place des joueurs les plus sélectionnés.
Avant de dévoiler ce jeudi sa liste pour le match de qualification du Mondial 2018 face au Luxembourg, Didier Deschamps évoque cette première rencontre de l'année 2017 pour les vice-champions d'Europe.
Newly-named coach of the French national football team Didier Deschamps gives a press conference on July 9, 2012 at the FFF headquarters in Paris. The 43-year-old - who captained France to the 1998 World Cup and Euro 2000 trophies - Deschamps replaces fellow World Cup and Euro winning teammate Laurent Blanc, who turned down a new two year contract last weekend.     AFP PHOTO PATRICK KOVARIK