Changer d'édition

Lorient gifle un FC Metz officiellement en Ligue 2
Sport 3 min. 09.05.2015 Cet article est archivé
En Ligue 1

Lorient gifle un FC Metz officiellement en Ligue 2

Romain Metanire (à gauche, Metz) en duel avec Lorient Ibrahim Didier Ndong.
En Ligue 1

Lorient gifle un FC Metz officiellement en Ligue 2

Romain Metanire (à gauche, Metz) en duel avec Lorient Ibrahim Didier Ndong.
Photo: AFP
Sport 3 min. 09.05.2015 Cet article est archivé
En Ligue 1

Lorient gifle un FC Metz officiellement en Ligue 2

Jamais dans le rythme ni dans le match, le FC Metz a bu la tasse à domicile face à Lorient (0-4). Un revers net qui condamne les partenaires de Malouda à retourner en Ligue 2 dès la fin de l’exercice. Ben Youssef a été le seul élément positif au cours d’un samedi soir tristounet.

Jamais dans le rythme ni dans le match, le FC Metz a bu la tasse à domicile face à Lorient (0-4). Un revers net qui condamne les partenaires de Malouda à retourner en Ligue 2 dès la fin de l’exercice. Ben Youssef a été le seul élément positif au cours d’un samedi soir tristounet.

  • Le match et sa note.

Le FC Metz est retombé dans ses travers face à Lorient. Lents, pas en place et très approximatifs dans leur jeu de passes, les hommes d’Albert Cartier ont fort logiquement été dominés dans tous les compartiments par un adversaire plus sûr et plus appliqué. Si Malouda s’est procuré la première opportunité de la partie (3e), les Lorientais vont rapidement prendre le contrôle de la rencontre et Mostefa va profiter de l’apathie de la défense messine pour venir ajuster M’Fa d’une tête de près (1-0, 12e). Ensuite, M’Fa va sauver les siens suite à une grosse bévue de Métanire (17e) mais ne pourra rien lorsque Philippoteaux, à la conclusion d’une jolie combinaison des Merlus, va venir mystifier le malheureux portier grenat d’un astucieux ballon piqué (2-0, 34e).

En souffrance, l’équipe messine va finir par rompre définitivement lorsque Koné vient placer une tête gagnante malgré la présence de quatre Mosellans (3-0, 55e). Un fiasco qui va même prendre de l’ampleur lorsque J. Ayew s’en est allé martyriser à nouveau M’Fa (4-0, 84e). Une déculottée qui va laisser des traces et qui va plomber le moral des troupes. Un très petit 5/20 pour un FC Metz qui n’en peut plus.

  • Les joueurs et leur note.

M’Fa (5/10) n’a rien à se reprocher car son équipe l’a littéralement abandonné. Métanire (3) a joué avec le feu et a failli se brûler (17e) par manque de netteté dans son jeu. Bussmann (3) ne sait plus comment faire pour relever la tête et il a souffert face à la rapidité adverse. L’axe défensif messin, composé de Choplin (3) et Palomino (3) a passé une soirée cauchemardesque. Au milieu, Sassi (4) a touché trop peu de ballons pour éviter de disparaitre à la pause, choix tactique décidé par Albert Cartier. Kashi (5) a beaucoup couru et a tenté d’endiguer les assauts adverses mais il était bien trop seul ce samedi. Malouda (5) n’a pas triché, mais il ne peut à lui seul masquer les grosses carences d’un collectif usé.

Sarr (4) n’a en rien pesé sur la défense lorientaise et il a coulé comme le reste de l’équipe messine. En attaque, Maïga (4) aurait pu marquer sur une frappe enroulée (72e) qui est passée au-dessus du but des Merlus. Ben Youssef (5) a lutté, essayé mais il n’a trouvé aucun soutien à côté de lui.

  • L’info de la soirée.

Le FC Metz (19e, 30 points) est mathématiquement relégué en Ligue 2. Il reste deux matchs à disputer et les Lorrains ne pourront récolter, au mieux, que six unités supplémentaires face à Monaco et Lille. Largement insuffisant pour rejoindre les équipes qui devancent les hommes d’Albert Cartier. Le retour du derby lorrain face à Nancy sera donc de nouveau au programme la saison prochaine: à moins que les Nancéens n'écartent Angers et Dijon au cours des deux dernières journées tout en bénéficiant d’un concours de résultats défavorables de la part de ses concurrents directs.

Hervé Kuc

Metz - Lorient 0-4

Stade Saint-Symphorien, temps agréable, très belle pelouse, arbitrage de M. Bien, environ 17 000 spectateurs. Mi-temps : 0-2.

Evolution du score : 0-1 Mostefa (12e), 0-2 Philippoteaux (34e), 0-3 Koné (54e), 0-4 J. Ayew (84e)

Carton jaune : aucun à Metz ; Lecomte (après le coup de sifflet final) à Lorient.

METZ : M’Fa ; Métanire, Choplin (cap.), Palomino, Bussmann ; Sassi, Kashi, Malouda, Sarr ; Ben Youssef, Maïga.

Joueurs non entrés en jeu : Oberhauser, Philipps, Doukouré, N’Daw, Lejeune, Ikaunieks, N’Gbakoto.

LORIENT : Lecomte ; Bellugou, L. Koné, Gassama, Lautoa (cap.) ; Mostefa, N’Dong, Guerreiro (71e Jouffre), Mesloub (71e Abdullah), Philippoteaux ; J. Ayew.

Joueurs non entrés en jeu : Chaigneau ; Pedrinho, Autret, Barthelmé, Bruno.


Sur le même sujet

Football / Dernière journée en L1
Totalement hors-sujet et démobilisé, le FC Metz a raté sa sortie face à Lille (1-4) et a fâché son public. Les joueurs d'Albert Cartier ont affiché de graves limites dans le jeu et leur désinvolture défensive a interpellé. Il est grand temps de mettre de l'ordre dans la maison grenat!
A l'image de Florent Malouda, les Messins ont manqué leur dernière sortie devant leur public.
Détendue, inspirée et enjouée, la formation dirigée par Albert Cartier a su dominer une pâle formation toulousaine (3-2). Modibo Maïga a inscrit un triplé qui a lancé le FC Metz et a également stoppé sa série d’insuccès (dix-huit). Les Messins accueilleront Lens le 18 avril. On a hâte d’y être!
Metz' Malian forward Modibo Maiga (L) celebrates after scoring during the French L1 football match between Metz (FCM) and Toulouse (TFC) on April 4, 2015 at the Saint Symphorien stadium in Longeville-Les-Metz, eastern France. 
AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Indigeste en première période, le FC Metz s’est ensuite un peu repris mais a fini par abdiquer devant Evian-Thonon (1-2). Les Messins ont évolué en mode amical et ont fait franchement peine à voir sur la belle pelouse de Saint-Symphorien. Calamiteux. La Ligue 2 se rapproche très nettement.
Bouna Sarr du FC Metz (à.d.) et Evian's Kassim Abdallah.
Football / Ce dimanche en Ligue 1
Volontaire mais trop limité, le FC Metz s'est logiquement incliné chez lui devant Guingamp (0-2). Une incapacité chronique à approcher le but adverse et des lacunes défensives ont plombé les bonnes intentions messines. L'équipe messine est désarticulée
Ferjani Sassi s'est démené sans compter mais sans beaucoup de réussite.
Football / Dix-neuvième journée en Ligue 1
Malgré un match réussi, le FC Metz s'est incliné devant Monaco (0-1) et finit l'année avec une sacrée gueule de bois. Le seul point engrangé lors des sept dernières journées a gâché le bon début de saison des hommes d'Albert Cartier. Ambiance lourde et têtes basses à Saint-Symphorien.
Juan Manuel Falcon (Metz) et Aymen Abdennour.
Football / Dix-huitième journée en Ligue 1
Totalement transparent à Lorient, le FC Metz a pris une claque de la part de son adversaire (3-1). Un calvaire visuel et des grosses lacunes qu’il va vite falloir gommer avant d’aller à Nantes mardi en Coupe de la Ligue puis de recevoir Monaco, le 20 décembre, en championnat. Le chantier est énorme et la mission périlleuse. Le rouge est mis.
Le gardien lorientais Benjamin Lecomte fait la loi dans ses 16 mètres. Les Messins ont cruellement manqué d'arguments pour mettre les Bretons en péril.