Changer d'édition

Lorentzweiler y reprend goût, Mondercange retrouve la pole
Sport 11 4 min. 15.04.2019

Lorentzweiler y reprend goût, Mondercange retrouve la pole

Jordan Sakhri (Steinfort) au marquage de Amine Hamouni. Lorentzweiler est passé devant le Sporting.

Lorentzweiler y reprend goût, Mondercange retrouve la pole

Jordan Sakhri (Steinfort) au marquage de Amine Hamouni. Lorentzweiler est passé devant le Sporting.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 11 4 min. 15.04.2019

Lorentzweiler y reprend goût, Mondercange retrouve la pole

En Série 1, Lorentzweiler a mis un terme à une suite de quatre matchs sans victoire en prenant le dessus sur Steinfort (1-0). En Série 2, Mondercange a repris sa marche en avant en s'imposant 6-1 contre Schifflange. Weiler a concédé un nul.

Par Andy Foyen

Le peloton de tête fait du surplace

Comme souvent lors du deuxième tour de cette Série 1, la majorité des équipes de la première partie de tableau a chuté. Steinsel et Norden ont tous les deux pris une véritable claque, respectivement 4-1 à Mertzig et 2-6 contre Kehlen. 

Medernach, accroché 2-2 à Äischdall, n’en profite qu’à moitié et revient à trois points de l’Alisontia. Schieren, vainqueur 4-2 contre Useldange, réalise la belle opération. Dans son sillage suit Lorentzweiler, tombeur de Steinfort sur le score de 1-0. Malmené, le FCL remporte néanmoins les trois points grâce à un but de da Rocha Faria. 

Mais pas de quoi parler d'un retour dans la course à la montée pour Christophe Diederich: «La première mi-temps était plutôt équilibrée. Steinfort développait un beau jeu. S'ils avaient été un peu plus réalistes, nous aurions été menés au score 2-0, et le match aurait été beaucoup plus compliqué. Malgré cela, nous avons ouvert le score. En deuxième mi-temps, nous avons légèrement dominé le match, mais nous n'avons pas été assez efficaces sur nos contre-attaques. (…) Il y a beaucoup d'équipes devant nous. Nous essayerons simplement de terminer la saison sur une note positive», clame l'entraîneur de Lorentzweiler. Par sa belle victoire contre le leader, Mertzig se détache d'un Bastendorf défait 4-1 à Lintgen.

Christophe Diederich ne tire pas de plans sur la comète. Bien finir la saison est sa première priorité.
Christophe Diederich ne tire pas de plans sur la comète. Bien finir la saison est sa première priorité.
Photo: Michel Dell'Aiera


Mondercange à nouveau leader, Aspelt condamné

Weiler n'allait pas avoir la vie simple contre Bettembourg. Comme de fait, le Sporting a tenu les Yellow Boys en échec sur le score de 0-0. C’est Mondercange qui réalise la bonne opération grâce à son festival offensif 6-1 contre Schifflange. Lukic, Pereira par deux fois, Gerolt, Aires et Macedo ont fait chavirer le navire d'un Schifflange déjà fragilisé par le carton rouge de Grégory Molnar. Celui-ci avait eu «une conversation houleuse» avec l'arbitre et s'était déjà illustré de manière négative en étant «très dur avec deux joueurs dont un qu'il a blessé au tibia», selon les dires de José Dhur, le président du FCM. Celui-ci se réjouissait bien évidemment de la prestation des siens: «Après quinze minutes, on a déjà mené 2-0, en profitant de nos deux occasions. Puis, c'était eux qui ont saisi leur chance: ils ont marqué le 2-1, un but magnifique. (…) Nous avons alors continué à jouer notre football pour faire 6-1.»

Grevenmacher peut continuer d'espérer après sa victoire à l'Union Kayl-Tétange (0-1). Dans le fond de classement, les victoires de l'ASL Porto (3-1 contre l'Egalité) et de Bertrange (2-3 à Sanem), relancent complètement le suspense pour le maintien, puisque Bertrange, l'ASL Porto et l'Egalité 07 occupent les 11e, 12e et 13e places avec 21 points chacun. Derrière, Aspelt est désormais mathématiquement condamné.

Ils ont dit

Joao Pereira (entraîneur de l'USBC): «On était l'équipe dominante dès le début. Nous avons aussi vite marqué deux buts, puis un troisième avant la pause. Mersch avait des arguments pour nous tenir tête au milieu de terrain, mais il n'a pas eu de réelles occasions. En fin de compte, le match était plus facile que ce que j'avais pensé.» USBC - Mersch 4-0 

Helio Brazinha (entraîneur de Useldange): «Nous avons fait le jeu en première et deuxième mi-temps. Malheureusement, nous avons perdu pied. Schieren était très fort. Ils ont su renverser la rencontre. (...) Je suis certain que pour nos cinq derniers matchs, nous allons faire la différence, parce que notre noyau possède assez de qualités.» Schieren - Useldange 4-2  

Nico Walentiny (président de Mensdorf): «Globalement, les trois points sont mérités. C'était peut-être un but de trop, mais finalement ce sont les points qui comptent. Remich est un club sympathique. Je leur souhaite bonne chance pour la fin du championnat. Nous espérons pouvoir jouer contre eux la saison prochaine, en Division 1, bien entendu.» Mensdorf - Remich-Bous 4-1 

Admir Ramcilovic (entraîneur d'Aspelt): «On avait des difficultés à commencer la rencontre. Ensuite, le match était plutôt équilibré avec des occasions des deux côtés. En deuxième mi-temps, on a aussi eu des occasions dont on n'a pas su profiter. Dans l'ensemble, c'était un match correct avec de l'engagement au sein de mon équipe. Mais quand tu es dans le fond du classement, tout se tourne contre toi.» Berbourg - Aspelt 3-1 

Les chiffres

33. La Série 1 a vécu ce week-end un nombre ahurissant de goals. Les filets ont tremblé à 33 reprises, soit une moyenne de … 4,71 goals par match joué. Au moins quatre goals sont tombés dans toutes les rencontres, à l'exception de Lorentzweiler - Steinfort.

10. En moins d'un mois, le Sporting Bertrange est parvenu à passer de «presque condamné» à «actuellement sauvé». En effet, il vient d'enchaîner un, aussi nécessaire qu'improbable, 10 sur 12 et a relancé complètement la course au maintien.

La rencontre à suivre

Bastendorf - Norden sera la rencontre à suivre. Un match entre deux Nordistes a toujours un enjeu particulier, mais en plus, dans le contexte actuel, aucune des deux ne peut perdre. D’une part, les deux équipes sont tombées lourdement ce week-end, et d’autre part, le Norden doit impérativement décrocher les trois points, sous peine de voir la Promotion d’Honneur s’éloigner, et Bastendorf doit absolument refaire son retard de trois unités sur Mertzig qui est actuellement barragiste. Voilà qui nous promet une rencontre explosive.


Sur le même sujet

Berbourg confirme, Äischdall et Steinfort dos à dos
La 10e journée de Division 1 a permis à Berbourg de glaner trois points supplémentaires et d’accabler un peu plus Bertrange. Dans l’autre série, il n'y a pas eu de vainqueur dans le derby tant attendu entre Äischdall et Steinfort.
1.Division Berbourg - Bertrange Freudensprung von Kylian Chalumeau (Berbourg rechts) Ÿber da Tor von Daniel Contrino (Berbourg 2.v. rechts)
Schifflange et Mertzig s'éloignent de la zone rouge
La sixième journée de division 1 a offert la même fortune à Schifflange et Mertzig. Les Sudistes sont allés chercher trois points très importants sur la pelouse de Pfaffenthal-Weimerskirch 1-3, tandis que le Sporting s’adjugeait sa première victoire, le jour de l’inauguration de ses nouveaux vestiaires, 3-1 contre Schieren.
1.Division Red Black EgalitŽ : Schifflingen
Mithat Hot (Schifflange in grau) vorne gegen Kevin Cesar Lopes Da Costa (Pfaffenthal in rot/blau)
Thomas Muller (Aspelt): «On a évolué à notre niveau»
Patrick Leogrande (Mensdorf) ne s'attendait pas à un match si facile à Ehlerange. Vincent Bolognini (Merl) estime avoir perdu deux points contre Walferdange et Cédric Philippe (Luna) a joué au filou face à Remich-Bous. Les techniciens ont la parole.
Thomas Muller, l'entraîneur d'Aspelt, est satisfait de la mentalité affichée malgré la défaite face au Red-Black.
Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.