Changer d'édition

Lopez appose sa griffe sur la Division 1A belge
Sport 2 min. 19.07.2020 Cet article est archivé

Lopez appose sa griffe sur la Division 1A belge

Gerard Lopez entend jouer la «carte jeunes» avec le rachat du club belge de l'Excelsior Mouscron

Lopez appose sa griffe sur la Division 1A belge

Gerard Lopez entend jouer la «carte jeunes» avec le rachat du club belge de l'Excelsior Mouscron
Photo: Pierre Matgé
Sport 2 min. 19.07.2020 Cet article est archivé

Lopez appose sa griffe sur la Division 1A belge

Le businessman luxembourgeois rachète le club de Mouscron, voisin de Lille, dont il occupe la présidence. Le projet principal consiste à «faire de l'Excelsior une plateforme pour jeunes talents belges».

(JFC) - Après le Luxembourg (Fola Esch), la France (Lille OSC) et le Portugal (Boavista Porto), voici la Belgique et le Royal Excelsior Mouscron! L'homme d'affaires luxembourgeois Gerard Lopez vient en effet de racheter le club frontalier, voisin de Lille, sociétaire de Division 1A belge. «Avoir un pied en Belgique, c'est formidable», a-t-il sobrement déclaré samedi lors de l'officialisation du rachat. «Au vu de la qualité de l'équipe nationale belge et de tous ses joueurs disséminés dans les meilleurs clubs de la planète, on ne peut que saluer le travail de formation accompli en Belgique», ajoute Lopez.

Son premier objectif est d'ancrer durablement le club de Mouscron au sein de l'élite belge, au point de jouer dans la moitié supérieure du tableau dès la deuxième saison. En outre, le Luxembourgeois déclare vouloir «faire de l’Excel Mouscron une plateforme pour jeunes talents belges» en s'appuyant sur le Futurosport, le très performant centre de formation mouscronnois. De plus, la coopération entre Lille et Mouscron sera intense dans la mesure où dès cette saison, une dizaine de jeunes joueurs sous contrat avec le LOSC viendront acquérir de l'expérience chez les Hurlus.


Lopez
Gerard Lopez proche de racheter Boavista
Après Lille et Mouscron, l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois serait en passe d'acquérir le deuxième club de la ville de Porto. L'affaire serait bien engagée puisque le club qui évolue en première division portugaise aurait déjà touché un acompte d'un million d'euros.

Officiel seulement depuis samedi, le rachat était déjà dans les faits acté depuis plusieurs semaines. Il s'est concrétisé le 7 mai, lorsque l'Excelsior a obtenu in extremis le droit de participer à la Jupiler Pro League grâce à une lettre d'intention signée de Gérard Lopez. Ce dernier assurant son soutien logistique et financier (6 millions d'euros). Il venait de trouver un accord pour le rachat des parts de l'actionnaire majoritaire (94%) du club, le Thaïlandais Pairoj Piempongsant.

Pour rappel, Mouscron a appartenu à Lille entre 2012 et 2015 sous la présidence de Michel Seydoux. Mais en affirmant que «c'est moi qui reprends le club et non le LOSC», Gerard Lopez prouve que Mouscron conservera une «relative indépendance». Ainsi, le président, Patrick Declerck, et directeur général, Paul Allaerts resteront en place. Et pour démontrer que Mouscron ne sera pas «une simple extension de Lille», le propriétaire du LOSC prétend que cette indépendance sera identique au niveau de deux centres de formation. «J'aimerais bien scinder les deux projets», avoue-t-il.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après Lille et Mouscron, l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois serait en passe d'acquérir le deuxième club de la ville de Porto. L'affaire serait bien engagée puisque le club qui évolue en première division portugaise aurait déjà touché un acompte d'un million d'euros.
Lopez
La pandémie de coronavirus va-t-elle changer les mœurs du football professionnel? «Oui », estiment certains experts, mais seulement à court terme s'il n'y a pas la mise en place d'une régulation pour encadrer l'inflation à l'œuvre lors de la dernière décennie.
L'homme d'affaires grand-ducal ajoute un cinquième maillon dans la chaîne de propriété du club lillois, avec la création de Victory Soccer Luxembourg SARL. Cette société prend le contrôle de Victory Soccer Limited, la maison-mère londonienne du club. Peut-être une manière d'anticiper le Brexit?
En créant Victory Soccer Luxembourg SARL, Gerard Lopez entend peut-être anticiper les effets négatifs du Brexit
Critiqué lors de sa première saison à la tête de Lille, qui avait failli être relégué en L2, le président luxembourgeois a toujours cru en son projet et a été récompensé en mai par une deuxième place en L1, synonyme de Ligue des champions.
(FILES) This file photo taken on January 13, 2017 shows the new owner of Lille LOSC football club Gerard Lopez of Luxembourg giving a press conference at the training center of the club in Camphin-en-Pevele, northern France. / AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI
Gerard Lopez, le président de Lille, surprenant deuxième de Ligue 1 à la trêve, s'est dit «très satisfait» de la première partie de saison de son club, qui peut désormais «viser le Top 5».
Gerard Lopez veut installer son club aux premières loges pour respirer à nouveau le parfum européen.
«Le Losc est solide et soutenu par des partenaires financiers importants»: le président de Lille Gerard Lopez a tenu à se montrer rassurant alors que les difficultés sportives et financières s'accumulent. Il s'est exprimé ce mercredi dans une interview publiée sur le site internet du club.
Gerard Lopez a souhaité rassurer les fans du Losc: «Je suis impliqué à 200%».
Six mois après l'arrivée de Marcelo Bielsa, le Losc inspire un sentiment de gâchis, que même une victoire face à Nice ce mercredi (20h50) ne saurait atténuer: «El Loco» a été écarté, l'équipe végète à la 18e place et le club est interdit de recrutement, preuve de sa santé financière fragile.
Les temps sont durs pour Gerard Lopez et le Losc.
Le président et propriétaire du club de Lille Gérard Lopez ressent «un mélange d'impatience et d'excitation» à l'orée de sa première saison complète, où il espère voir Marcelo Bielsa et ses jeunes joueurs développer «un football spectacle».
A moins d'une semaine de la 1re journée de Ligue 1, Gérard Lopez est impatient. «J'ai vraiment hâte que ça commence.»
Gerard Lopez est ambitieux pour le Losc
Objectif podium de L1 à partir de 2019: l'homme d'affaires luxembourgeois Gerard Lopez a pris la parole ce vendredi avant de prendre les commandes de Lille, avec un projet pour «titiller les grandes écuries», avec peut-être Marcelo Bielsa comme entraîneur, son «ami».
The new owner of Lille LOSC football club Gerard Lopez of Luxembourg gives a press conference on January 13, 2017 at the training center of the club in Camphin-en-Pevele, northern France. / AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI