Changer d'édition

London calling, Benfica à la trappe
Sport 3 min. 18.04.2019

London calling, Benfica à la trappe

Malgré une fin de match enlevée, Benfica a été battu 0-2 à Francfort et quitte la Ligue Europa.

London calling, Benfica à la trappe

Malgré une fin de match enlevée, Benfica a été battu 0-2 à Francfort et quitte la Ligue Europa.
Photo: AFP
Sport 3 min. 18.04.2019

London calling, Benfica à la trappe

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Les quarts de finale retour de la Ligue Europa ont rendu leurs verdicts: Francfort rencontrera Chelsea et Valence donnera la réplique à Arsenal en demi-finales au mois de mai.

Arsenal, vainqueur à Naples 1-0, et Chelsea qui a dominé le Slavia Prague 4-3, ont pris la suite de Tottenham et de Liverpool, qualifiés en Ligue des champions, pour faire honneur à une Premier League plus que jamais dominatrice en cette fin de saison.

Nantis de deux buts d'avance avant le match retour à San Paolo, le fief du Napoli, les Gunners ont d'abord courbé l'échine devant un Milik, dont le but a été refusé pour une position de hors-jeu, et suite à la sortie sur blessure de Ramsey après un contact Zielinski qui avait été préféré à Mertens par Carlo Ancelotti pour muscler l'entre-jeu napolitain. Ces coups de chaud n'empêchaient pas la formation d'Unai Emery de regagner les vestiaires avec un but d'avance grâce à Lacazette. L'ancien Lyonnais enroulait une frappe de 20 mètres pour tromper Meret (0-1, 36e).

Les Gunners ont géré au mieux la seconde période pour conserver leur court avantage et prendre pied en demies.

Alexandre Lacazette enroule une frappe qui va faire mouche pour conforter l'avance d'Arsenal face au Napoli.
Alexandre Lacazette enroule une frappe qui va faire mouche pour conforter l'avance d'Arsenal face au Napoli.
Photo: AFP

La folie est contagieuse et elle s'est propagée de Manchester à la banlieue ouest de Londres. Chelsea avait gagné ses huit derniers matches à domicile en Ligue Europa mais a composté son billet pour les demi-finales face au Slavia dans la douleur. Vainqueurs 1-0 à Prague, les Blues mettaient fin, a priori, aux dernières illusions de leurs adversaires en douze minutes. C'est d'abord Pedro qui prenait appui sur Giroud pour piquer son ballon devant Kolar (5e). Trois minutes plus tard, Delli marquait contre son camp après un rush de Hazard ponctué par un tir sur le poteau de Pedro qui rebondissait sur le défenseur. Le duo Kanté-Pedro permettait à Giroud d'inscrire facilement le 3-0 (17e).

Le festival offensif se poursuivait avec la réduction du score par Soucek (3-1, 26e) , alors que Pedro, chanceux inscrivait le 4-1 (28e). Mais la formation du Maurizio Sarri retombait dans ses travers. Son bloc reculait trop et permettait aux Tchèques de revenir au score par Sevcik (51e et 54e). Arrivé du Sigma Olomuc cet hiver, l'ailier droit inscrivait un beau doublé. Insuffisant toutefois pour retourner une situation trop compromise. Score final 4-3.

Petr Sevcik, ici à la lutte avec Ross Barkley, a fait trembler les supporters des Blues.
Petr Sevcik, ici à la lutte avec Ross Barkley, a fait trembler les supporters des Blues.
Photo: AFP

Les Aigles échouent à Francfort

L'Eintracht Francfort n'était pas au mieux avant de recevoir un Benfica qui avait pris le meilleur à l'aller (4-2). Battue 1-3 par le modeste Augsbourg, en Bundesliga, l'équipe d'Adolf Hütter a d'abord refait une partie de son retard par Kosticpotentiellement en position de hors-jeu après une frappe de Gacinovic des 20 mètres (36e). Un but qui a mis Bruno Lage hors de lui, ce qui lui a valu de prendre place dans les tribunes. Alors que Benfica reprenait la seconde période par le bon bout, Rebic servait Rode qui mettait Francfort sur la voie de la qualification (2-0, 67e).

Malgré un dernier rush des Rouges, et une frappe sur le poteau de l'Argentin Salvio, Benfica ne parvenait pas à inverser la tendance et quittait la compétition.

Sebastian Rode, au milieu de la défense des Aigles, frappe et marque le 2-0 pour Francfort.
Sebastian Rode, au milieu de la défense des Aigles, frappe et marque le 2-0 pour Francfort.
Photo: dpa

Le duel entre clubs espagnols est à nouveau revenu au Valence CF qui a confirmé son succès de l'aller (3-1) en prenant le meilleur sur Villarreal sur le score de 2-0. Lato, du plat du pied gauche, a trompé Fernandez à la suite d'une bonne action d'un Guedes  intenable pour la défense du sous-marin jaune (12e).

Toujours sous une pluie diluvienne, Parejo, suite à un coup franc contré par le mur jaune, doublait la mise (54e). Les Valenciens assuraient ainsi leur place en demies.

Les demi-finales, au début du mois de mai, opposeront Francfort à Chelsea et Arsenal à Valence.

Gonçalo Guedes a été intenable face Andrei Florin et la défense du sous-marin jaune.
Gonçalo Guedes a été intenable face Andrei Florin et la défense du sous-marin jaune.
Photo: AFP

Les résultats

Eintracht Francfort (GER) - Benfica Lisbonne (POR) 2-0 (aller: 2-4)

Chelsea FC (ENG) - Slavia Prague (CZE) 4-3 (aller: 1-0)

SSC Naples (ITA) - Arsenal FC (ENG) 0- 1 (aller: 0-2)

Valence CF (ESP) - CF Villarreal (ESP) 2-0 (aller: 3-1)

Les demi-finales (aller le 2 et retour le 9 mai)

Eintracht Francfort (GER) - Chelsea FC (ENG) 

Arsenal FC (ENG)  - Valence CF (ESP) 

La finale se déroulera le 29 mai  au stade Olympique de Bakou.


Sur le même sujet

Les Spurs à la folie, Liverpool confirme
Deux autres clubs anglais ont rejoint ce mercredi soir l'Ajax Amsterdam et le FC Barcelone en demi-finales de la Ligue des champions. Les Reds ont pris la mesure des Dragons à Porto tandis que le duel made in Premier League est revenu à Tottenham aux dépens de City.
Tottenham Hotspur's Spanish striker Fernando Llorente (3R) scores his team's third goal during the UEFA Champions League quarter final second leg football match between Manchester City and Tottenham Hotspur at the Etihad Stadium in Manchester, north west England on April 17, 2019. (Photo by Anthony Devlin / AFP)
Arsenal renverse Rennes, Francfort terrasse l'Inter
Arsenal a fait voler en éclats la défense rennaise pour se qualifier pour les quarts de finale de l'Europa League ce jeudi. Francfort a fait chuter l'Inter, Valence est passé par le chas de l'aiguille et Chelsea a cartonné.
Pierre-Emerick Aubameyang en vengeur masqué. Le Gabonais a fait mal aux Rennais.
Ligue Europa: Arsenal et Chelsea pour se rassurer
Les favoris Arsenal et Chelsea doivent faire taire les doutes ce jeudi soir en seizièmes de finale retour de la Ligue Europa, alors que Rennes, tenu en échec à domicile (3-3), tentera l'exploit chez le Betis Séville, un ancien adversaire du F91.
Pierre-Emerick Aubameyang, ici à la lutte avec Yevgeniy Berezkin, et les Gunners ne doivent pas se manquer face à Borisov ce jeudi.