Changer d'édition

Loeb puissance 4, les motards dans un mouchoir de poche
Sport 15.01.2019

Loeb puissance 4, les motards dans un mouchoir de poche

Sébastien Loeb a le sens du panache. Battu pour battu, il ne lâche rien.

Loeb puissance 4, les motards dans un mouchoir de poche

Sébastien Loeb a le sens du panache. Battu pour battu, il ne lâche rien.
Photo: AFP
Sport 15.01.2019

Loeb puissance 4, les motards dans un mouchoir de poche

Et de quatre pour Sébastien Loeb! Le Français a décroché sa quatrième victoire sur le Dakar-2019, mardi, en remportant la huitième étape, qui le ramène à 46' du leader du général, Nasser al-Attiyah (Toyota). Price fait la bonne opération chez les motards.

(AFP) - La démonstration de force de l'Alsacien (Peugeot), au terme de 575 km dont 360 de secteur sélectif, a été totale puisqu'il laisse al-Attiyah à 7'27'' et le Polonais Jakub Przygonski (Mini) à 15'15''.

Désormais troisième d'un classement général toujours dominé par le Qatari, Loeb pointe à 16 petites secondes de l'Espagnol Nani Roma (Mini). Stéphane Peterhansel (Mini) glisse à la quatrième place (+53'30'') après une nouvelle journée compliquée.

Al-Attiyah, impeccable depuis le début de ce Dakar péruvien, n'est plus qu'à une portée du fusil de son troisième sacre, jeudi, à Lima.

Du côté des motos, le Français Adrien van Beveren (Yamaha) avait promis, la veille, d'attaquer: il termine sixième à 11'48'' du vainqueur, le tenant du titre Matthias Walkner (KTM).

Mais la bonne opération du jour est pour Toby Price. Profitant de la casse moteur du leader, l'Américain Ricky Brabec (Honda), l'Australien de KTM a pris la tête du général avec 1'3'' d'avance sur le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna). Le tout avec un poignet «en feu», selon ses propres mots.

Mercredi, place à l'avant-dernière étape du Dakar-2019 avec une boucle Pisco-Pisco de 409 km, dont 313 de spéciale.


Sur le même sujet

Dakar 2019: Metge et al-Attiyah vainqueurs à Pisco
Le Français Michael Metge (Sherco) a remporté ce mercredi, dans la catégorie motos, la neuvième et avant-dernière étape du Dakar 2019, une boucle Pisco-Pisco de 409 km, dont 313 de spéciale. Nasser Al-Attiyah (Toyota) a lui dicté sa loi en autos.
France's rider Michael Metge rides down the podium on the first day of the Dakar Rally in Lima,Peru on January 6, 2019. The Dakar Rally 2019 brings together 334 vehicles -motorcycles, 4-wheel drives, and trucks- with drivers from 61 nations, 17 of which are women. Due to economic and political concerns that caused the withdrawal of other countries in the region, this will be the first time the Dakar Rally is held in one country. (Photo by CRIS BOURONCLE / AFP)
Dakar 2019: Loeb s'écroule, Al-Attiyah se détache
Leader du classement général, le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) a renforcé sa position en remportant son deuxième succès sur le Dakar-2019 en s'imposant, jeudi, dans la quatrième étape entre Arequipa et Tacna.
Mercredi, Nasser Al-Attiyah félicitait Stéphane Peterhansel pour sa victoire d'étape. Ce jeudi, les rôles sont inversés.
Dakar-2019: Al-Attiyah et Barreda vainqueurs
Le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) et l'Espagnol Juan Barreda (Honda), en moto, ont remporté lundi la première étape du Dakar-2019 entre Lima et Pisco et s'adjugent du même coup la première place du classement général.
Nasser Al-Attiyah et son copilote Mathieu Baumel ont dominé la première étape de l'édition 2019 du Dakar.