Changer d'édition

Liverpool écoeure le Bayern, Barcelone corrige Lyon
Sport 3 min. 13.03.2019 Cet article est archivé

Liverpool écoeure le Bayern, Barcelone corrige Lyon

La reprise de Virgil van Dijk est imparable pour Manuel Neuer. Liverpool a éjecté le Bayern Munich de la C1 en s'imposant 3-1 en Bavière.

Liverpool écoeure le Bayern, Barcelone corrige Lyon

La reprise de Virgil van Dijk est imparable pour Manuel Neuer. Liverpool a éjecté le Bayern Munich de la C1 en s'imposant 3-1 en Bavière.
Photo: dpa
Sport 3 min. 13.03.2019 Cet article est archivé

Liverpool écoeure le Bayern, Barcelone corrige Lyon

Quatre clubs anglais en quarts de finale

(AFP) - Cette victoire scelle au passage un grand chelem de la Premier League, dont quatre représentants feront partie du top 8 européen cette année. Et aussi le "Brexit" à l'envers réalisé contre la Bundesliga, puisque Tottenham a éliminé Dortmund et Manchester City Schalke.

La chute d'un géant était programmée ce mercredi soir à l'Allianz Arena! A eux deux, le Bayern et Liverpool pesaient dix Ligues des champions (cinq chacun). La dernière du Bayern remonte à 2013. Les Bavarois manqueront les quarts de finale pour la première fois depuis 2011.

Après le 0-0 du match aller, les Reds ont ouvert le score à la 26e minute. Remarquablement servi en profondeur par Van Dijk, Sadio Mané s'est débarrassé avec classe de Manuel Neuer sorti à sa rencontre et a marqué de 15 mètres entre deux défenseurs. Liverpool entrait enfin dans son match, et le Bayern était condamné désormais à marquer deux fois.  

C'est Serge Gnabry, le jeune ailier international de Munich, qui a remis le Bayern dans la course peu avant la pause: infiltration sur son aile droite, tir tendu dans l'angle, détourné dans ses propres filets par le malheureux Matip (1-1, 39e). Mais il était dit que Van Dijk marquerait le match de son empreinte. A la 69e minute, le grand défenseur montait plus haut que tout le monde sur un corner pour battre Manuel Neuer. A 2-1, la tâche devenait insurmontable pour les Allemands.

Le deuxième but de Mané à la 84e minute scellait la victoire méritée des visiteurs et de leur coach Jürgen Klopp. Pour le technicien allemand, cette victoire viendra mettre du baume sur le plus mauvais souvenir de sa carrière: la défaite 2-1 contre le même Bayern Munich en finale de la Ligue des champions 2013, alors qu'il était sur le banc du Borussia Dortmund.


Gerard Piqué a participé au récital offensif des Catalans. Le Barça sera l'unique représentant de la Liga en quarts de finale.
Gerard Piqué a participé au récital offensif des Catalans. Le Barça sera l'unique représentant de la Liga en quarts de finale.
Photo: AFP

Dans le même temps au Camp Nou, il n'y a pas eu de miracle pour Lyon. Ni exploit, ni quarts: trop timoré, Lyon a sombré à Barcelone (5-1) face à l'inaltérable Lionel Messi, double buteur et double passeur mercredi en huitième retour de Ligue des champions. Voilà les Catalans qualifiés et la France sans le moindre rescapé en C1. Le printemps n'est même pas arrivé qu'il est déjà terminé pour les clubs français, absents du top 8 de l'épreuve-reine européenne pour la deuxième année d'affilée, alors que le Barça est un habitué: 12e quart consécutif, un record!   

On peut en rejeter la faute sur le Paris SG, surpris par Manchester United la semaine dernière, ou sur la stratégie frileuse de Lyon, qui a attendu une mi-temps mercredi pour tenter de jouer et de faire valoir le bon résultat du match aller (0-0).  Mais la faute en incombe aussi à Messi: l'Argentin a répliqué au triplé de son grand rival Cristiano Ronaldo la veille, avec un penalty inscrit d'une panenka (18e) et un but salvateur (78e), ainsi qu'un doublé de passes décisives pour Gerard Piqué (81e) et Ousmane Dembélé (86e).  

Philippe Coutinho avait entre-temps alourdi le score (31e) sur une offrande de Luis Suarez, excellent lui aussi, et les Barcelonais n'auront vraiment eu peur que pendant 20 minutes, entre le but du 2-1 de Lucas Tousart (58e), qui ramenait Lyon à un but de l'exploit, et le doublé salvateur de Messi (78e). Vingt minutes pour bousculer une équipe aussi expérimentée que le Barça, c'est trop peu et ça n'a pas suffi dans un Camp Nou quasiment à guichets fermés (92.346 places sur 99.000).

Le tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales est programmé ce vendredi 15 mars.

Les qualifiés pour les quarts de finale: Ajax (NED), Manchester United (ENG), Porto (POR), Tottenham (ENG), Juventus (ITA), Manchester City (ENG), FC Barcelone (ESP), Liverpool (ENG).

Le calendrier

9-10 avril: quarts de finale aller

16-17 avril: quarts de finale retour

30 avril-1er mai: demi-finales aller

7-8 mai: demi-finales retour

Samedi 1er juin: finale à l'Estadio Metropolitano de Madrid


Sur le même sujet

Qui va gagner la Ligue des champions 2019?
Le dernier carré de la Ligue des champions est composé du FC Barcelone, de Liverpool, de l'Ajax et de Tottenham. Laquelle de ces quatre équipes va triompher le samedi 1er juin à Madrid?
L'Ajax fait partie des heureux élus des demi-finales. Le club amstellodamois peut-il aller au bout?
Duel «so british», la Roma face à une montagne
Un duel de clubs anglais, Liverpool et Manchester City, qui promet d'être riche en buts, un club italien, l'AS Rome, face à la montagne Barcelone: les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des champions mercredi sont aussi alléchants que ceux de mardi.
Jürgen Klopp et Pep Guardiola, deux apôtres du beau jeu.
Le Barça attend Chelsea, le Bayern serein
Le FC Barcelone, revenu d'Angleterre avec un précieux nul (1-1), accueille Chelsea mercredi en huitième de finale retour de Ligue des champions, tandis que le Bayern n'a pas grand-chose à craindre sur la pelouse du Besiktas, après sa victoire 5-0 à l'aller.
Hazard, Willian et Zappacosta préparent un coup fumant. Le Barça le verra-t-il venir?
Football / Ligue des champions: Le Bayern renversant, le Barça sans forcer
Les deux ultimes huitièmes de finale retour de la Ligue des champions ont salué ce mercredi soir les qualifications du FC Barcelone, qui a confirmé (3-1) son succès de l'aller face à Arsenal, et du Bayern Munich, qui a renversé une situation plus que compromise face à la Juventus Turin (4-2 après prolongations).
Bayern Munich's French defender Kingsley Coman (L) reacts after scoring with Spanish midfielder Thiago Alcantara during extra-time during the UEFA Champions League, Round of 16, second leg football match FC Bayern Munich v Juventus in Munich, southern Germany on March 16, 2016. / AFP PHOTO / TOBIAS SCHWARZ