Changer d'édition

Ligue des Nations: Holtz: «Pas certain qu'un groupe abordable soit une bonne chose»
Sport 3 min. 23.01.2018

Ligue des Nations: Holtz: «Pas certain qu'un groupe abordable soit une bonne chose»

Ligue des Nations: Holtz: «Pas certain qu'un groupe abordable soit une bonne chose»

Sport 3 min. 23.01.2018

Ligue des Nations: Holtz: «Pas certain qu'un groupe abordable soit une bonne chose»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le tirage au sort de la Ligue des Nations sera effectué ce mercredi, à Lausanne, sur les coups de midi. Le Luxembourg disputera la ligue D de cette nouvelle compétition européenne dont les quatre pays têtes de série sont l'Azerbaïdjan, la Macédoine, la Biélorussie et la Géorgie.

(DH) - Le tirage au sort de la Ligue des Nations sera effectué ce mercredi 24 janvier, à Lausanne, sur les coups de midi. Le Luxembourg disputera la ligue D de cette nouvelle compétition européenne dont les quatre pays têtes de série sont l'Azerbaïdjan, la Macédoine, la Biélorussie et la Géorgie.

La sélection nationale a été versée dans le pot 2 aux côtés de l'Arménie, de la Lettonie et des îles Féroé. Les quatre vainqueurs de groupe seront promus en Ligue C pour l'édition 2020.

Pour éviter tout incident, le  comité exécutif de l'UEFA a pris la décision que l'Arménie et l'Azerbaïdjan ne pourront se rencontrer en raison des tensions entre les deux pays. Par ailleurs, et pour éviter les déplacements trop lointains, un groupe ne pourra contenir qu'une paire de pays parmi Andorre - Kazakhstan, îles Féroé - Kazakhstan, Gibraltar - Kazakhstan, Gibraltar - Azerbaïdjan, une décision qui n'a pas du tout été du goût de Luc Holtz.

«Les déplacements lointains ne me dérangent pas... par contre, je ne trouve pas tellement fair-play que tout le monde ne soit pas logé à la même enseigne. C'est même inacceptable!», indique le sélectionneur national qui n'affiche pas de préférence quant aux futurs adversaires des Roud Léiwen.

«Je ne suis pas certain qu'un groupe abordable soit une bonne chose pour nous. Nous allons hériter d'une équipe du pot 1 au sein duquel, à mon avis, la Biélorussie est la plus forte. La Géorgie aussi me semble costaude. Par ailleurs, le Liechtenstein et Saint Marin sont plus abordables que des pays comme le Kosovo ou le Kazakhstan. Prenons l'exemple d'un groupe avec le Kosovo, le Kazakhstan et l'Azerbaïdjan, ce sera très équilibré et tout le monde pourra battre tout le monde. Si la Géorgie rencontre le Liechtenstein et Gibraltar, ce sont douze points assurés pour eux. Si nous sommes versés dans le même groupe, il nous faudra faire le même parcours, la première place se décidant lors des confrontations directes.»

Un esprit de revanche

Laurent Jans est sur la même longueur d'onde que son coach. «Il y a quelques équipes qui sont peut-être plus faciles à jouer que d'autres, mais je n'ai pas de préférence. On peut battre tous les équipes, mais elles savent aussi que ce tournoi est une chance énorme et seront motivées à fond.»

«Pourquoi pas la Biélorussie, une sélection contre qui nous avons fait de bons résultats? Je ne connais pas le Liechtenstein, ce pourrait être chouette. Et Saint-Marin me semble l'adversaire le plus intéressant à jouer dans le pot 4», annonce Ralph Schon.

Quant à Lars Gerson et Mathias Jänisch, ils ont exactement les mêmes préférences. «J'aimerais tomber sur la Macédoine pour deux raisons: parce que mon coéquipier David Mitov joue pour eux et parce que j'ai envie d'une revanche après la défaite 2-3 là-bas. Malte aussi, car on reste sur un revers (0-2 en 2012) et pour le climat. Enfin Saint-Marin, je n'y suis jamais allé et on va les battre», annonce le joueur de Norrköping.

«La Macédoine», indique aussi le capitaine differdangeois, «parce que j'ai encore un souvenir amer avec ce 2-3 à la dernière minute, mais aussi un bon souvenir avec ce match gagné chez nous (1-0). Je me rappelle encore très bien de leur équipe. Ensuite, Malte parce qu'on va les jouer en mars et donc on sait à quoi nous attendre. Et puis, il y a aussi cette défaite chez nous qui a été difficile à avaler. Saint-Marin, enfin, parce que je pense qu'ils n'ont pas de pros et misent donc sur la combativité et la cohésion, la base dans le foot, des qualités dont il faudra se rappeler avant le match.» 

Ce mercredi après-midi, c'est l'UEFA, et non les pays participants, qui élaborera le calendrier des rencontres de la Ligue des Nations.

Pour rappel, la première journée de compétition se déroulera du 6 au 8 septembre 2018 alors que la sixième et dernière journée est programmée entre le 18 et le 20 novembre.


Sur le même sujet

Football: Ligue des nations: mode d'emploi!
Les qualifications pour la Coupe du monde 2018 dans le rétroviseur, cap vers la Ligue des Nations pour le Luxembourg. Rendez-vous en septembre pour cette nouvelle compétition. Mais comment ça marche?