Changer d'édition

Ligue des champions: Un alléchant Juventus-Tottenham pour lancer les hostilités
Sport 3 min. 12.02.2018 Cet article est archivé

Ligue des champions: Un alléchant Juventus-Tottenham pour lancer les hostilités

On s'applique du côté de l'Argentin Gonzalo Higuain (au centre), de Giorgio Chiellini (à dr.) et de la Juventus Turin à l'heure de se frotter aux Anglais de Tottenham

Ligue des champions: Un alléchant Juventus-Tottenham pour lancer les hostilités

On s'applique du côté de l'Argentin Gonzalo Higuain (au centre), de Giorgio Chiellini (à dr.) et de la Juventus Turin à l'heure de se frotter aux Anglais de Tottenham
Photo: AFP
Sport 3 min. 12.02.2018 Cet article est archivé

Ligue des champions: Un alléchant Juventus-Tottenham pour lancer les hostilités

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Pour les grands clubs européens, la saison commence maintenant ou presque: les 8es de finale aller de Ligue des champions démarrent avec deux chocs au programme: Juventus-Tottenham ce mardi, et surtout Real Madrid-Paris SG mercredi (20h45).

(AFP). - Pour les grands clubs européens, la saison commence maintenant ou presque: les 8es de finale aller de Ligue des champions démarrent avec deux chocs au programme: Juventus-Tottenham ce mardi, et surtout Real Madrid-Paris SG mercredi (20h45).

CR7 contre Neymar

Neymar a quitté Barcelone cet été pour devenir la tête de gondole du PSG et aider le club à progresser en Ligue des champions, où Paris, version qatari, n'a jamais fait mieux qu'un quart de finale.

Le Brésilien est donc attendu au tournant mercredi lors du choc au sommet contre le Real Madrid, son ex-rival du championnat d'Espagne. Les Madrilènes ont pratiquement tout raflé ces dernières années en Ligue des champions, avec trois titres sur les quatre dernières éditions. Cette saison, ils ont connu une mauvaise passe en Liga en décembre-janvier, avant de retrouver des couleurs ces derniers jours comme l'illustre le triplé de Cristiano Ronaldo contre la Real Sociedad samedi (5-2).

En face, le PSG domine logiquement le championnat de France. Mais l'entraîneur Unai Emery sait parfaitement que son avenir dépend des performances en Ligue des champions. L'avant-centre uruguayen Edinson Cavani a beau dire - dans le quotidien espagnol Marca - que «le championnat est très important» et qu'il n'est pas nécessaire qu'un club comme le PSG, qui est en pleine croissance, ait l'obligation de gagner à tout prix la Ligue des champions malgré ses recrues«, pas sûr que ses dirigeants l'entendent de cette oreille. Pour Paris, se pose la question du poste du milieu axial devant la défense alors que Thiago Motta n'est pas suffisamment remis d'une blessure à un mollet.

La Vieille Dame face à un ambitieux

Titrée en 1985 et 1996, finaliste en 2015 et 2017, la Juventus est une vieille habituée de la compétition, même si ses sacres commencent à dater. Le club italien va disputer mardi son neuvième 8e de finale de Ligue des champions depuis la saison 2003-2004. Dans les cages, le vétéran Gianluigi Buffon, 40 ans, rêve toujours de la C1, l'un des rares titres qui manquent à son palmarès. En phase de groupes, les Turinois ont terminé en deuxième position, derrière Barcelone, avec une sèche défaite lors de leur déplacement en Catalogne (3-0).

Face à eux, une équipe de Tottenham ambitieuse, menée par l'attaquant anglais Harry Kane. Les Spurs ont parfaitement négocié leur premier tour en s'offrant un nul et une victoire contre le Real Madrid, double tenant du titre. Principale difficulté pour Tottenham, son manque d'expérience sur la grande scène européenne: le club londonien n'a disputé qu'un seul 8e de finale, remporté contre l'AC Milan en 2010-2011.

Dans un championnat anglais très disputé, derrière le tranquille patron Manchester City, Tottenham vient de battre Arsenal (1-0), grâce à un but de Kane. «Nous faisons un boulot fantastique. C'était une période clef», a souligné l'entraîneur argentin Mauricio Pochettino après la rencontre.

Leroy Sane et Manchester City partent largement favoris de leur double confrontation avec le FC Bâle
Leroy Sane et Manchester City partent largement favoris de leur double confrontation avec le FC Bâle
Photo: AFP

Dans les autres matches de la semaine, les Citizens se déplacent à Bâle mardi, tandis que Porto reçoit Liverpool mercredi. Les autres 8es de finale aller auront lieu les 20 et 21 février avec un affrontement très attendu entre Chelsea et le FC Barcelone. Les matches retour sont prévus les 6/7 et 13/14 mars.

Le programme des 8es de finale

Mardi à 20h45

Juventus Turin (ITA) - Tottenham Hotspur (ENG)

FC Bâle (SUI) - Manchester City (ENG)

Mercredi à 20h45

FC Porto (POR) - Liverpool FC (ENG)

Real Madrid (ESP) - Paris SG (FRA)

Matches retour les 6 et 7 mars

Mardi 20 février à 20h45

Bayern Munich (GER) - Besiktas JK (TUR)

Chelsea FC (ENG) - FC Barcelone (ESP)

Mercredi 21 février à 20h45

Shakhtar Donetsk (UKR) - AS Rome (ITA)

FC Séville (ESP) - Manchester United (ENG)

Matches retour les 13 et 14 mars


Sur le même sujet

Ajax renverse le Real Madrid, Tottenham en quarts de finale
Battus sur leur pelouse il y a trois semaines, les joueurs de l'Ajax ont réussi l'exploit d'inverser la tendance en allant s'imposer au Real Madrid (4-1). Dans l'autre match du jour, Tottenham a de nouveau pris le meilleur sur Dortmund (1-0).
Les joueurs de l'Ajax à la fête. Les Néerlandais disputeront les quarts de finale, une première depuis 2003.
Duel «so british», la Roma face à une montagne
Un duel de clubs anglais, Liverpool et Manchester City, qui promet d'être riche en buts, un club italien, l'AS Rome, face à la montagne Barcelone: les deux derniers quarts de finale aller de la Ligue des champions mercredi sont aussi alléchants que ceux de mardi.
Jürgen Klopp et Pep Guardiola, deux apôtres du beau jeu.
C1: la Juve au défi, Manchester City pratiquement qualifié
Finaliste la saison dernière, la Juventus Turin a concédé le nul contre Tottenham à l'aller (2-2) et se retrouve en mauvaise posture pour le 8e de finale retour de Ligue des champions mercredi (20h45) en Angleterre, tandis que Manchester City entrevoit déjà les quarts de finale.
Juventus' players celebrate after winning the Italian Serie A football match between Lazio and Juventus at The Olympic Stadium in Rome on March 3, 2018.  / AFP PHOTO / TIZIANA FABI