Changer d'édition

Ligue des champions: Dudelange sans pression
Sport 5 min. 09.07.2018 Cet article est archivé

Ligue des champions: Dudelange sans pression

David Turpel sera à nouveau le fer de lance dudelangeois qui peut prendre de vitesse les Hongrois de Videoton.

Ligue des champions: Dudelange sans pression

David Turpel sera à nouveau le fer de lance dudelangeois qui peut prendre de vitesse les Hongrois de Videoton.
Photo: Yann Hellers
Sport 5 min. 09.07.2018 Cet article est archivé

Ligue des champions: Dudelange sans pression

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Premier de cordée, Dudelange donne la réplique au MOL Vidi FC, l'ex-Videoton FC, ce mardi (18h). Si le champion de Hongrie apparaît une pointure au-dessus du F91, les hommes de Dino Toppmöller ont l'avantage de jouer sans pression. En cas d'élimination précoce, ils seront reversés en Europa League.

Premier de cordée sur la scène européenne, Dudelange donne la réplique à MOL Vidi FC, l'ex-Videoton FC, sponsoring oblige, ce mardi (18h), au stade Jos Nosbaum. Si le champion de Hongrie, désormais associé à une compagnie pétrolière et gazière, apparaît une pointure au-dessus du F91, les hommes de Dino Toppmöller ont l'avantage de jouer sans pression. En cas d'élimination précoce, ils seront reversés en Europa League comme le stipule la nouvelle réglementation de l'UEFA. Si pour l'heure la méfiance et le respect de l'adversaire sont de mise, il n'est pas question de brader toutes chances de qualification du côté de la Forge du Sud.

L'ambiance était bon enfant samedi du côté du stade Aloyse Meyer, chaud théâtre du quatrième match de préparation des Dudelangeois, face à Muhlenbach cette fois-ci. Mais pas question pour Toppmöller de dévoiler sa mise en place tactique avant le rendez-vous continental. Les Promotionnaires du Sandzak ont servi au coach allemand à étalonner une équipe bis composée en grande partie de nouvelles recrues. Un galop d'essai (6-2) qui a quand même permis, s'il en était besoin, de démontrer l'efficacité de Perez devant le but. Benzouien, entré en jeu, s'est quand même rappelé au bon souvenir des suiveurs.

Si le premier nommé peut entrer en ligne de compte ce mardi soir, le deuxième, un des plus anciens de la maison, manque trop d'entraînement pour postuler à une place dans un groupe qui cherche à retrouver les émotions engendrées par la qualification face à Salzbourg (1-0 et 3-4), en juillet 2012. Qarabag (0-2 et 1-1, en 2016) et l'APOEL Nicosie, l'année dernière (0-1, 0-1), sont passés rappeler aux Dudelangeois qu'il leur fallait encore passer un cap qualitatif pour franchir le premier obstacle de la C1.

«Essayer d'être actifs, pas seulement réactifs»

Pour ce faire, le F91 a mis en place un plan de bataille. Sept séances d'entraînement hebdomadaires et un recrutement comme chaque intersaison XXL. Onze nouveaux éléments ont rejoint le club et il faut naturellement leur donner le temps de s'intégrer. Le coach allemand va donc s'appuyer sur l'ossature de l'équipe qui a remporté le quatorzième titre de champion au mois de mai. 

«Ce n'est pas si facile d'intégrer beaucoup de nouveaux joueurs, les recrues doivent s'habituer à notre façon de jouer», avait-il indiqué avant de zapper la conférence de presse officielle de ce lundi qui a mis l'accent sur les points que le club devait encore travailler. «Je ne les prendrai pas tous dans le groupe pour mardi car les automatismes ne sont pas encore là», a-t-il ajouté.

A l'intention de ceux qui ont tendance à s'enflammer avant le premier duel de la saison, l'ancien technicien du RM Hamm Benfica rappelle l'échelle des valeurs. «A l'image de Qarabag ou de l'APOEL, notre adversaire est certainement à un niveau supérieur au nôtre. Ça ne se discute pas. Par contre, nous pouvons compenser cette différence par beaucoup de volonté, beaucoup d'envie. Nous possédons ces qualités, mais nous ne devons pas faire l'erreur de penser que nous sommes du même niveau. C'est une équipe composée de professionnels expérimentés, avec de belles qualités individuelles. N'oublions pas que cette équipe a éliminé les Girondins de Bordeaux l'année dernière. Cela situe cette équipe et nous devons garder les pieds sur terre. Pour autant, nous ne sommes pas sans aucune chance. Pour ce faire, nous devons nous montrer courageux et essayer d'être actifs, pas seulement réactifs.»

Malget sur le flanc

Finaliste de la Coupe de l'UEFA en 1985, cette formation de Videoton, dont le fief est situé à 60 km de Budapest, dans la ville de Szekesfehervar,  est emmenée par les frères Marko et Stefan Scepovic. Les ex-attaquants internationaux serbes ne sont pas les seuls fers de lance de l'équipe qui compte aussi dans ses rangs Roland Juhasz, mais le capitaine et ancien d'Anderlecht est suspendu. Stopira et Loïc Nego, les latéraux cap-verdien et français, vont profiter de l'absence de Hangya, blessé. Les supporters du FC Metz reverront aussi avec plaisir, Szabolcs Huszti, aujourd'hui âgé de 35 ans.

C'est donc un ensemble solide que présentera le MOL Vidi FC entraîné par le Serbe Marko Nikolic (38 ans) qui ne s'est pas montré très loquace lundi. Et pour répondre au défi, le F91 devra se passer de Malget, touché lors d'un match de préparation. «Il ne jouera pas, mais il doit s'interroger sur les priorités qu'il se fixe», a lancé Toppmöller de façon lapidaire. Une allusion à peine dissimulée à la participation du défenseur aux matches contre le Sénégal et la Géorgie, en fin de saison dernière, alors qu'il revenait de blessure.

Devant Joubert, une ligne de quatre sera composée de De Sousa, Schnell, Prempeh et Mélisse. Deux hommes devant la défense: l'expérimenté Kruska associé au solide Cruz. Couturier, Stolz et Sinani (ou Yéyé) devraient être chargés de faire la différence et donner de bons ballons à Turpel, le meilleur artificier du dernier championnat (33 buts).

Nicolas Perez, opposé ici à Rachid Boulahfari dans un match amical disputé samedi, devrait être le joker dudelangeois.
Nicolas Perez, opposé ici à Rachid Boulahfari dans un match amical disputé samedi, devrait être le joker dudelangeois.
Photo: Michel Dell’Aiera

«Si la logique est respectée, nous devrions être sortis et hériter du représentant du Kosovo (Drita) qui devrait être éliminé par Malmö pour poursuivre notre route en Europa League», indiquait lundi soir le président Schumacher. «Et là, nous aurons l'obligation de nous qualifier!» Le ton est donné, pour l'instant Dudelange n'a pas la pression...

L'équipe probable

4-2-3-1: Joubert; De Sousa, Schnell, Prempeh, Mélisse; Kruska, Cruz; Couturier, Stolz, Sinani (ou Yéyé); Turpel.

Entraîneur: Dino Toppmöller.

Remplaçants: Esposito, Frising; Malget, Gonçalves,  Skenderovic; Jordanov, Kakoko, Pokar; Agovic, Ibrahimovic, Perez, Stumpf, Yéyé (ou Sinani).


Sur le même sujet

F91: pour que le fantasme devienne réalité
Dudelange est à 180 minutes d'un exploit historique. Voire plus... Le F91 peut devenir le premier club luxembourgeois à se qualifier pour la phase de groupes de l'Europa League. La cible à abattre: le CFR Cluj. L'exploit passe par un bon résultat au Josy Barthel (20h).
Après s'être coltiné José Kanté, Jerry Prempeh va faire la connaissance de George Tucudean. Un sacré client.
Legia Varsovie - Dudelange: la parole est à la défense
Pour préserver une lueur d'espoir de se qualifier pour le match de barrage de l'Europa League, Dudelange devra faire preuve d'une grande solidité défensive sur la pelouse du Legia Varsovie. Et si le F91 avait la bonne idée de marquer avant le match retour de jeudi prochain ce serait parfait.
Dudelange: l'Europa League pour panser ses plaies
Eliminés en C1, les Dudelangeois ont été repêchés en Europa League grâce au nouveau système de qualification. Contrairement aux rencontres de ces dernières années sur la scène européenne, le F91 aborde son duel face aux Kosovars du FC Drita avec un léger avantage.
Marc-Andre Kruska a été convaincant contre Vidi. Le milieu de terrain allemand doit confirmer ce jeudi contre Drita.
Coupe d'Europe: le Fola et le Progrès au coude-à-coude
La Coupe d'Europe et les clubs luxembourgeois, une histoire vieille de 62 ans. Le paysage a changé, le F91 est lancé à la poursuite de la Jeunesse, le Progrès piste, lui, le Fola. Le Racing retrouve l'ivresse continentale dix ans plus tard. Bilan.
Mario Mutsch félicite Manu Françoise. C'était il y a un an. Le Progrès venait de terrasser les Rangers, replaçant Niederkorn sur la carte de l'Europe.
Clément Couturier (F91): «S'inspirer des Herbiers»
Clément Couturier enchaîne les rendez-vous scintillants. Finaliste de la Coupe de France au Stade de France avec Les Herbiers, le milieu de terrain français s'apprête à découvrir la Ligue des champions avec Dudelange. Découverte.
Après avoir rencontré les stars du PSG en finale de la Coupe de France, Clément Couturier va découvrir la Coupe d'Europe avec Dudelange.
Football / Après le 7e titre du Fola: Jeff Strasser: «L'équipe a grandi mentalement»
L'entraîneur du Fola suivra des cours pendant dix mois en Allemagne Le Fola a dignement fêté le septième titre de son histoire dimanche soir. Retour avec Jeff Strasser sur une saison qui n'a pas été de tout repos. «Mais je veux bien connaître ce genre de saison difficile tous les ans», indique celui qui se prépare à des vacances studieuses pour préparer sa licence UEFA Pro.
Jeff Strasser passera sa licence UEFA Pro au cours des dix prochains mois et, à la reprise, passera le relais à Cyril Serredszum en début de semaine