Changer d'édition

Ligue 1: un PSG revanchard détruit Guingamp
Sport 3 min. 19.01.2019

Ligue 1: un PSG revanchard détruit Guingamp

Edinson Cavani

Ligue 1: un PSG revanchard détruit Guingamp

Edinson Cavani
Photo: AFP
Sport 3 min. 19.01.2019

Ligue 1: un PSG revanchard détruit Guingamp

Un trio Cavani-Neymar-Mbappé record a remis Guingamp à sa place (9-0). Mais le PSG a perdu Marco Verratti.

(AFP) - Une belle revanche mais une inquiétude: un trio Cavani-Neymar-Mbappé record a remis Guingamp à sa place (9-0), samedi lors de la 21e journée de Ligue 1, mais le PSG a perdu son milieu de terrain Marco Verratti, sorti blessé à moins d'un mois du 8e de C1 à Manchester United.

Dix jours après la défaite surprise en Coupe de la Ligue contre cette même lanterne rouge du championnat (2-1), le PSG a lavé l'affront de ce premier revers national de la saison avec la manière, grâce à un trio Neymar-Mbappé-Cavani sensationnel. 9-0, c'est un record à domicile pour le club, un record tout court égalé en L1 (après le 9-0 à Troyes en 2016), et le public du Parc l'a fait savoir à son équipe en lançant une bruyante ola pour clore le festival.

La joie sera pourtant peut-être de courte durée, car le PSG, s'il a fait lever les fans de leur siège, n'a pas levé les doutes de l'entraîneur Thomas Tuchel quant à la profondeur de l'effectif et au besoin pressant de faire venir une «sentinelle» dans la capitale.

Verratti à l'hôpital

L'Allemand, qui avait déjà été contraint d'aligner le latéral Dani Alves aux côtés de Verratti au milieu au coup d'envoi, pour permettre à Marquinhos de remplacer Presnel Kimpembe, blessé, en défense, a été abasourdi de voir son petit relayeur italien laisser sa place après moins de vingt minutes. Touché à la cheville gauche après un choc, «Petit Hibou» a rejoint les vestiaires en boitant, puis l'hôpital selon plusieurs médias.

Le PSG a donc joué 70 minutes avec un improbable milieu composé d'Alves et de Julian Draxler. Amplement suffisant contre l'équipe bretonne, complètement inexistante à l'image de l'erreur de Félix Eboa Eboa amenant le 3e but parisien, le deuxième de Mbappé. Mais cela permettra-t-il un déplacement serein à Old Trafford ?

«Tout le monde sait qu'on a besoin de joueurs à ce poste», reconnaissait le capitaine Thiago Silva pour l'AFP quelques jours plus tôt lors de la traditionnelle tournée promotionnelle du club au Qatar, concédant qu'un renfort «ferait du bien».

Le besoin n'en est que plus criant samedi, alors que le spectre de la fragilité physique de Verratti a ressurgi.

Trio infernal

«On travaille dessus chaque jour, chaque nuit. J'ai confiance dans le club pour recruter les joueurs dont on a besoin», assurait Tuchel à son retour de Doha.

Il faudra travailler plus vite encore pour concrétiser dès janvier au moins une des pistes évoquées dans la presse: Leandro Paredes (Zenit Saint-Pétersbourg), Idrissa Gueye (Everton) ou encore Julian Weigl (Dortmund). Voire, à un poste plus avancé mais plutôt en vue d'une arrivée à l'été, la pépite de l'Ajax Amsterdam Frenkie De Jong, annoncée toute proche de la capitale française.

Heureusement, il y a du (très) positif à retenir de cette première de 2019 en L1 à domicile. Titularisé pour la première fois de l'année, le triptyque Cavani-Neymar-Mbappé a tourné à plein régime. Le jeune Français a inscrit un triplé pour assommer le classement des buteurs avec ses 17 réalisations (38e, 45e, 80e). En début de rencontre, Ney avait lancé les hostilités en s'amusant dans la défense bretonne sur un lancement parfait d'Alves (12e). Lui aussi s'est offert un doublé (68e), avant que Cavani n'inscrive son coup du chapeau personnel (60e, 67e, 76e). Enfin, Thomas Meunier a marqué le but record en fin de rencontre (83e) pour faire chavirer le stade.

Le «mode C1» est donc bien enclenché, et la préparation pour ManU idéalement lancée. Celle-ci sera chargée: après le 16e de Coupe de France contre Strasbourg mercredi, trois rencontres de championnat intéressantes sont au programme, contre Rennes, à Lyon puis devant Bordeaux, auxquelles un 8e de Coupe pourrait bien s'ajouter. Mais au milieu, ce sera dur de faire tourner.


Sur le même sujet

Le PSG tranquille, la Lazio et le Milan dos à dos
Le PSG s'est facilement hissé en demi-finale de Coupe de France en battant Dijon (3-0) mardi au Parc. La Lazio Rome et l'AC Milan se sont donné rendez-vous à fin avril pour le match retour de la demi-finale aller de Coupe d'Italie après un triste 0-0.
Angel Di Maria a démontré face à Dijon qu'il était actuellement en très grande forme.
Le PSG sans Cavani ni Meunier à Manchester United
Déjà privé de Neymar, le PSG a annoncé dimanche une «lésion d'un tendon de la hanche droite» pour le buteur Edinson Cavani et une «commotion cérébrale» pour le latéral droit Thomas Meunier, actant leurs forfaits pour le choc de Ligue des champions mardi à Manchester.
Après le forfait de Neymar, le PSG va devoir se passer des services d'Edinson Cavani. Une sacrée tuile pour le club parisien.
Paris et Neymar: peur sur la ville, saison II
Neymar, le cauchemar recommence? À trois semaines du choc contre Manchester United, l'attaquant star du PSG souffre d'un réveil de la blessure au pied droit qui avait écourté sa saison dernière.
Neymar est sorti mercredi soir après avoir enfoncé son pied droit dans la pelouse, lors d'une série de contacts avec le Strasbourgeois Zemzemi.
Du côté du PSG: Neymar et les stigmates du «penaltygate»
On peut être étincelant, marquer un quadruplé et être sifflé par une partie de ses supporters: c'est ce qui est arrivé à Neymar mercredi soir contre Dijon (8-0), quand il n'a pas offert à Edinson Cavani un penalty qui aurait pu en faire le meilleur buteur de l'histoire du PSG.
Quatre buts, deux passes décisives, Neymar a réalisé un match plein contre Dijon.
Ligue 1: PSG: Neymar, du rêve à l'art-réalité
Un but, une passe décisive et une énorme influence dans un PSG où il se sent déjà «comme à la maison»: Neymar a brillé pour ses débuts, dimanche soir en Ligue 1 contre Guingamp (3-0), riches en promesses.
TOPSHOT - Paris Saint-Germain's Brazilian forward Neymar (L) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match Guingamp versus Paris Saint-Germain (PSG) on August 13, 2017 at the Roudourou stadium in Guingamp, western France.   / AFP PHOTO / FRED TANNEAU