Changer d'édition

Ligue 1: Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz a les moyens de distancer Bordeaux»
Sport 3 min. 18.09.2016 Cet article est archivé

Ligue 1: Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz a les moyens de distancer Bordeaux»

Stéphane Borbiconi: «Metz posséde une épine dorsale de qualité»

Ligue 1: Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz a les moyens de distancer Bordeaux»

Stéphane Borbiconi: «Metz posséde une épine dorsale de qualité»
Photo: Hervé Kuc
Sport 3 min. 18.09.2016 Cet article est archivé

Ligue 1: Stéphane Borbiconi: «Le FC Metz a les moyens de distancer Bordeaux»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Témoin attentif du parcours du FC Metz en Ligue 1, l’ex-Messin Stéphane Borbiconi (37 ans) goûte avec plaisir le point ramené de Dijon (0-0) et mise sur un succès des Mosellans devant Bordeaux ce mercredi (19h).

Témoin attentif du parcours du FC Metz en Ligue 1, l’ex-Messin Stéphane Borbiconi (37 ans) goûte avec plaisir le point ramené de Dijon (0-0) et mise sur un succès des Mosellans devant Bordeaux ce mercredi (19h).

Propos recueillis par Hervé Kuc

  • Stéphane, le FC Metz a-t-il perdu deux points à Dijon samedi soir?

Non, je ne le pense pas même si il y avait assurément la place pour faire mieux. Maintenant, le FC Metz ne s’est pas procuré quinze occasions de marquer face à un candidat au maintien. C’est un bon résultat obtenu à l’extérieur et il faut maintenant vite se concentrer sur la venue de Bordeaux.

  • Que pensez-vous de l’expulsion de Cheick Doukouré (58e), puni pour avoir  «taquiné» un défenseur dijonnais?

Je ne veux pas l’accabler car c’est une personne adorable, quelqu’un de très calme et qui apporte énormément au groupe. Maintenant, il est clair qu’il a pénalisé un peu ses coéquipiers et qu’il aurait dû rester tranquille sur cette action de jeu. Il n’avait pas besoin d’en rajouter en sachant qu’il avait déjà été averti.

  • Quel est votre Top 3 messin sur ce match à Dijon (0-0)?

Je place en tête Thomas Didillon parce qu’il a détourné le penalty adverse (80e) et qu’il a été irréprochable tout au long du match. Ensuite, j’ai une nouvelle fois beaucoup aimé la prestation de Simon Falette dans l’axe central: il est costaud, agressif au bon sens du terme et présent dans les duels. Enfin, je citerai Mandjeck pour son abattage et sa présence au milieu de terrain. Tous trois sont des joueurs à vocation défensive mais c’est le point fort messin depuis le retour en Ligue 1.

  • Mevlüt Erding est apparu parfois esseulé en attaque. Lui faut-il un joueur de complément?

Un attaquant vit avec des hauts et des bas. Le jour où Mevlüt a un pépin physique qui peut le remplacer? Il y a Habib Diallo qui a joué sur le flanc gauche mais qui est plus un attaquant axial et qui pourra assurer l’intérim sur quelques matches. Le retour de Kevin Lejeune va aussi faciliter les choix de Philippe Hinschberger sur les côtés. Il est sûr qu’un «petit» renfort offensif serait bien. Pour l’heure, j’espère que Mevlüt Erding ne va pas trop gamberger par rapport à son échec sur son penalty et qu’il va repartir de l’avant face aux Girondins de Bordeaux.

  • Mercredi, le FC Metz (4e, 10 points) accueille Bordeaux (5e, 9 pts). Peut-il l’emporter ?

Bordeaux ne me fait pas peur! Cette formation vient de s’incliner à domicile face à Angers (0-1) et avait pris quatre buts à Toulouse (1-4). Les Girondins, c’est un peu tout ou rien, ils sont capables de tout. Mais, le onze grenat est costaud et il n’a encaissé aucun but lors des trois dernières journées (Angers, Nantes et Dijon). Bordeaux est une équipe qui ne réussit pas très bien aux Messins de manière générale, mais avant d’écarter Lille (3-2, 1re journée), les Mosellans restaient sur une série négative face aux Lillois. Le FC Metz possède les moyens de distancer Bordeaux. Soyons confiants.

  • Quels sont les points forts de l’équipe de Philippe Hinschberger?

Nous possédons une épine dorsale de qualité. Didillon dans le but rassure tout le monde, Rivierez et Signorino sont solides sur les flancs défensifs, la paire Milan-Falette tient le choc dans l’axe. J’avoue beaucoup apprécier le trio Cohade-Doukouré-Mandjeck dans l’entrejeu, car il sait se faire respecter et apporte vitesse et solidité au jeu grenat. Enfin, Erding est un vrai buteur et il va encore le démontrer.


Sur le même sujet

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux
Victime d’incroyables erreurs individuelles, le FC Metz a laissé Bordeaux lui marcher dessus (0-3). Un revers large après celui infligé par Lyon en semaine. Les hommes de Philippe Hinschberger vont maintenant se préparer pour l’importante réception de Caen (15 avril) qu’il faudra parfaitement négocier.
Bordeaux's German defender Diego Contento (R) vies with Metz's Cameroon midfielder Georges Mandjeck (L)  during the French Ligue 1 football match between Bordeaux (FCGB) and Metz on April 8, 2017 at the Matmut Atlantique stadium in Bordeaux, southwestern France.  / AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT
Ligue 1: Le FC Metz fait la superbe affaire face à Dijon
Dominateurs dans le jeu mais en manque d’efficacité en première période, les Messins ont néanmoins su écarter Dijon (2-1) pour s’offrir une vraie bouffée d’oxygène. Sarr et Diabaté ont été les buteurs d’une formation qui a souffert en fin de partie. Ce samedi c’est à Monaco que le FC Metz ira ferrailler.
Poison pour la défense dijonnaise, Ismaila Sarr a montré la voie à suivre aux Messins.
Ligue 1: Le FC Metz se contente du minimum à Dijon
Au terme d’une partie de petite qualité, le FC Metz a concédé le match nul à Dijon (0-0). Le Messin Erding a échoué dans sa tentative de penalty (8e) puis le Dijonnais Sammaritano a buté sur Didillon (80e) dans le même exercice. Les Messins accueilleront Bordeaux mercredi (19h).
Thomas Didillon fait la loi dans sa surface de réparation. Le gardien lorrain n'est pas étranger au point ramené pour les Grenats de Bourgogne.