Changer d'édition

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux
Sport 4 min. 08.04.2017

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux

Georges Mandjeck et les Messins ont subi la domination de Diego Contento et des Bordelais.

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux

Georges Mandjeck et les Messins ont subi la domination de Diego Contento et des Bordelais.
Photo: AFP
Sport 4 min. 08.04.2017

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Victime d’incroyables erreurs individuelles, le FC Metz a laissé Bordeaux lui marcher dessus (0-3). Un revers large après celui infligé par Lyon en semaine. Les hommes de Philippe Hinschberger vont maintenant se préparer pour l’importante réception de Caen (15 avril) qu’il faudra parfaitement négocier.

Victime d’incroyables erreurs individuelles, le FC Metz a laissé Bordeaux lui marcher dessus (0-3). Un revers large après celui infligé par Lyon en semaine. Les hommes de Philippe Hinschberger vont maintenant se préparer pour l’importante réception de Caen (15 avril) qu’il faudra parfaitement négocier.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Avec des forces vives et reposées (Assou-Ekotto, Diagne, Doukouré, Jouffre et Diabaté), le FC Metz a bien débuté sa partition à Bordeaux en se montrant présent au duel et décidé dans ses envies. Malheureusement, une largesse défensive d’Assou-Ekotto, combinée à un placement limite de Didillon sur sa ligne, a permis à Malcom de trouver la faille (1-0, 14e) d’un tir en coin. Un avantage que les Girondins auraient pu faire fructifier mais le poteau gauche du but de Didillon est venu, par deux fois dans la même minute (28e), sauver le FC Metz même si Cohade (30e) a fait également trembler la barre bordelaise. La suite de la partie va être totalement à l’avantage de Bordelais : Assou-Ekotto va tirer le maillot de Malcom à l’extérieur de la surface de réparation mais la chute du Bordelais dans le rectangle vert et le penalty transformé par Vada (2-0, 50e) vont sceller le sort des Mosellans. Pis, deux minutes plus tard, Diagne va perdre un ballon qui va permettre à Vada d’inscrire le troisième but de sa formation avec beaucoup trop de facilité (3-0, 52e). Nguette (78e) aurait pu sauver l’honneur du FC Metz mais l’attaquant grenat va perdre son face-à-face avec Carrasso. Au final, trahi pas ses cadres, le FC Metz a souffert dans toutes ses lignes et le petit 7/20 sanctionne une partition ratée alors que les autres concurrents au maintien ont réalisé des prouesses.

Les joueurs et leur note. Didillon (4/10) a vécu une nouvelle soirée très délicate. Il a sauvé les siens (17e, 20 et 41e) mais n’est pas apparu serein sur le premier but adverse. En défense, Balliu (4) a eu du mal à contenir Laborde et a souvent dégagé le ballon avec trop de précipitation. Falette (4,5) a tenté de secouer le cocotier grenat mais il était bien trop seul pour arriver à ses fins. Diagne (4) a fauté sur le troisième but de Bordeaux en perdant un ballon de manière incroyable. Il n’a jamais su apporter le calme et la sérénité que sa carte de visite laissait entrevoir. Assou-Ekotto (1) s’est montré trop passif et attentiste sur le premier but bordelais. Il a connu de grosses difficultés à se situer et à provoquer le penalty des Girondins en se faisant « enrhumer » par Malcom. Il a porté un coup de coude à Ounas (90+5) qui l’a renvoyé logiquement (carton rouge) aux vestiaires. Au milieu, Mandjeck (4) a existé vingt minutes avant de disparaitre. Doukouré (5) avait laissé entrevoir de bonnes dispositions en première période puis, lui aussi, a baissé les bras lors du second acte. Cohade (5) a touché la barre transversale bordelaise sur un ballon enroulé (30e), il n’a pas su peser sur le jeu grenat et a passé le relais à Mollet (58e) qui a eu une opportunité de faire trembler les filets adverses (65e). Jouffre (4,5) s’est montré bien trop discret et Lejeune (73e) a pris sa place sans changer le cours des choses. Nguette (5,5) ne s’est pas caché, a travaillé pour le collectif et a souvent réussi ses dribbles en première période. Il a perdu son duel face à Carrasso (78e) et a été remplacé par Mathis (88e). En attaque, Diabaté (3,5) a été trop discret. Il a tenté un grand pont (9e), seul point positif de sa première période tristounette. Sa frappe lointaine (63e) ne lui a pas permis de faire mieux par la suite : sa plus mauvaise sortie sous le maillot grenat.

Le classement. Le FC Metz (15e, 35 points) a réalisé une très mauvaise opération au cours de cette 32e journée. Car, Nancy (17e, 31 pts) a distancé Rennes (3-0), Lorient a été s’imposer à Lyon (4-1 !) et Bastia (20e, 28 pts) a trouvé les ressources pour aller gagner à Dijon (2-1). L’OL de Jean-Michel Aulas a joué deux vilains tours au FC Metz cette semaine ! Le maintien sera donc délicat à assurer et la réception de Caen, samedi prochain, sera donc décisive.

Bordeaux - Metz 3-0

Stade Matmut Atlantique, beau temps, belle pelouse, arbitrage de M. Desiage, environ 25 000 spectateurs. Mi-temps : 1-0.

Evolution du score : 1-0 Malcom (14e), 2-0 Vada (50e sp), 3-0 Vada (52e).

Cartons jaunes : Sankharé (7e), Toulalan (11e) à Bordeaux ; Cohade (31e), Mollet (90+1) à Metz.

Carton rouge : Assou-Ekotto (90+5) à Metz.

BORDEAUX : Carrasso ; Contento, Pallois, Lewczuk, Sabaly ; Toulalan (cap.), Vada (81e Plasil), Sankharé ; Malcom, Kamano (76e Ounas), Laborde (85e Rolan). Joueurs non entrés en jeu : Prior ; Gajic, Jovanovic, Ménez.

METZ : Didillon ; Balliu, Diagne, Falette, Assou-Ekotto ; Doukouré (cap.), Mandjeck, Cohade (58e Mollet), Jouffre (73e Lejeune), Nguette (88e Mathis) ; Diabaté. Joueurs non entrés en jeu : Kawashima ; Signorino, Rivierez, Milan.


Sur le même sujet

Le FC Metz trop fébrile à Amiens
Les hommes de Frédéric Hantz n’ont pas été payés de leurs efforts à Amiens. Son adversaire a pris le dessus sur penalty puis sur un but contre son camp de Selimovic (2-0). Fragile moralement, le FC Metz finira son parcours face à Bordeaux à Saint-Symphorien.
Fernando Avelar prend le meilleur sur Emmanuel Rivière. Amiens a émergé d'une courte tête.
Ligue 1: Le FC Metz résiste puis rompt à Bordeaux
En manque d’inspiration offensive, le FC Metz a un temps fait jeu égal avec Bordeaux puis a fini par céder. Les Girondins en ont profité pour punir une formation messine (2-0) qui va vite devoir trouver les bons réglages avant de recevoir Monaco vendredi prochain.
Opa N'Guette et les Messins n'ont jamais donné l'impression de pouvoir terrasser Bordeaux.
Ligue 1: Le FC Metz fait la superbe affaire face à Dijon
Dominateurs dans le jeu mais en manque d’efficacité en première période, les Messins ont néanmoins su écarter Dijon (2-1) pour s’offrir une vraie bouffée d’oxygène. Sarr et Diabaté ont été les buteurs d’une formation qui a souffert en fin de partie. Ce samedi c’est à Monaco que le FC Metz ira ferrailler.
Poison pour la défense dijonnaise, Ismaila Sarr a montré la voie à suivre aux Messins.
Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen
En manque d’inspiration et de créativité, le FC Metz a laissé Caen lui filer entre les pieds (0-3). Bisevac a vu rouge et le revers plonge le camp grenat dans le noir avant de recevoir Guingamp mercredi. Metz va-t-il retrouver la lumière ?
Le FC Metz n'a pas dissipé ses doutes sur la pelouse de Caen, sentant désormais le vent du boulet.
Ligue 1: Le FC Metz chute lourdement face à Bordeaux
Trop diminué, le FC Metz s’est logiquement incliné face à Bordeaux (0-3). Un score sévère pour un ensemble en manque de maitrise et d’expérience. Bisevac et Assou-Ekotto, les nouveaux arrivants, vont bientôt faire leur début. Dès samedi, il faudra se reprendre à Montpellier. Côté Luxembourgeois, Vincent Thill est entré en jeu.
Metz' French goalkeeper Thomas Didillon (L) grabs the ball ahead of Bordeaux' French forward Gaetan Laborde during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bordeaux (FCGB) on September 21, 2016 at Saint Symphorien stadium in Longeville-Les-Metz, eastern France. 
 / AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN