Changer d'édition

Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse
Sport 4 min. 19.11.2016

Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse

Yann Jouffre a inscrit le premier but messin contre Toulouse sur penalty.

Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse

Yann Jouffre a inscrit le premier but messin contre Toulouse sur penalty.
Photo: AFP
Sport 4 min. 19.11.2016

Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Discipliné, combatif et s’appuyant sur Bisevac, Assou-Ekotto et Mandjeck, le FC Metz a su aller chercher un succès d’importance à Toulouse (2-1). Excellent pour le moral avant de recevoir Lorient dans huit jours.

Discipliné, combatif et s’appuyant sur Bisevac, Assou-Ekotto et Mandjeck, le FC Metz a su aller chercher un succès d’importance à Toulouse (2-1). Excellent pour le moral avant de recevoir Lorient dans huit jours.

Par Hervé Kuc

Benoît Assou-Ekottoà la lutte avec Somalia.
Benoît Assou-Ekottoà la lutte avec Somalia.
Photo: AFP

Le match et sa note. Un tir, un but en première période. Les Messins n’ont pas dérogé à certaines de leurs statistiques dans le domaine offensif. A Toulouse, les hommes de Philippe Hinschberger ont démarré prudemment mais très sûrement face à une formation adverse sans ressorts ni imagination. Une première demi-heure pépère et puis Lejeune a ajusté son centre pour Nguette qui s’est fait déséquilibrer par la paire Lafont- Moubandge : le logique penalty a permis à Jouffre de confirmer sa précision dans cet exercice (1-0, 37e). Un avantage mérité pour un onze grenat sacrément bien organisé, dirigé par Bisevac et dynamisé par Assou-Ekotto. 

Yann Jouffre ajuste le portier toulousain et ouvre le score pour les Messins.
Yann Jouffre ajuste le portier toulousain et ouvre le score pour les Messins.
Photo: AFP

Le retour des vestiaires a ensuite permis au FC Metz de faire à nouveau mal à son adversaire sur une action initiée par Jouffre: le centre de Benoît Assou-Ekotto a trouvé le pied gauche (et droit) de Mandjeck qui a catapulté le cuir dans la lucarne du but du TFC (2-0, 49e). Solidaires, déterminés et très calmes, les partenaires de Lejeune ont géré leur fin de match sans souffrance même si Edouard a réduit l’écart (1-2, 90+5)

Un troisième succès à l’extérieur (après Nantes et Montpellier) et la partition la plus aboutie des Mosellans depuis leur retour en Ligue 1. Un 16/20 nullement usurpé et une défense (re)trouvée. Le FC Metz accueillera Lorient, samedi prochain, avec un sacré moral. Au coup de sifflet final, la joie intense de Philippe Hinschberger et son staff ont valu mieux que tout commentaire.

Georges Mandjeck a doublé la mise en début de deuxième période.
Georges Mandjeck a doublé la mise en début de deuxième période.
Photo: AFP

Les joueurs et leur note. Didillon (6,5/10) s’est couché avec précision sur la rare tentative de Braithwaite (41e) et a été calme et rassurant tout au long de la partie. En défense, Balliu (6,5) s’est battu, a été rudement secoué par le Toulousain Sylla (50e) mais s’est offert une nouvelle prestation de qualité. Dans l’axe, Bisevac (8) s’est montré net et intransigeant en pleine surface (9e) puis carrément en taille patron face à Braithwate (42e et 73e). Un très bon match de celui qui a pris le relais de Milan. Bisevac, homme du match. 

Son compère Falette (6,5) a fait preuve de caractère, de solidité et d’une agressivité de tous les instants. Assou-Ekotto (7,5) a confirmé son excellente prestation stéphanoise en réussissant une nouvelle sortie très propre, très dynamique et surtout très convaincante. Au milieu, Mandjeck (7,5) a inscrit son second but de la saison, a fait preuve d’un gros dynamisme et d’une présence énorme dans les duels. Doukouré (6,5) a été le complément idéal d’un entrejeu travailleur et solidaire. Jouffre (6,5) a réussi la transformation du penalty puis a été à l’origine du second but de son équipe: il a donc soigné son retour en étant positionné juste derrière Diallo. 

Lejeune (6,5) est indispensable à l’équilibre de l’échiquier grenat, tant il fait preuve de sacrifice collectif et de disponibilité. Nguette (5,5) a mal débuté sa partie car deux de ses trois premiers centres ont été ratés puis s’est repris correctement. En attaque, Diallo (6) a plu par sa combativité et son envie de se montrer disponible. Il a œuvré avec intelligence pour le collectif et a laissé sa place à Vion (90e).

Avec un Milan Bisevac taille patron Martin Braithwaite ne passe pas.
Avec un Milan Bisevac taille patron Martin Braithwaite ne passe pas.
Photo: AFP

Le classement. Le FC Metz (11e, 17 points) profite à plein de son succès toulousain pour reprendre de belles couleurs. Les Messins recevront Lorient (20e, 7) avec le plein de confiance. En cas de succès, la première partie de saison serait déjà réussie.

Toulouse - Metz 1-2

Stadium de Toulouse, temps frais, pelouse correcte, arbitrage de M. Desiage, 17 746 spectateurs. Mi-temps : 0-1.

Evolution du score : 0-1 Jouffre (37e sp), 0-2 Mandjeck (49e), 1-2 Edouard (90+5)

Cartons jaunes : aucun à Toulouse ; Falette (37e) à Metz

METZ : Didillon ; Balliu, Bisevac, Falette, Assou-Ekotto ; Mandjeck, Doukouré, Jouffre (86e Mollet), Nguette (76e Sarr), Lejeune (cap) ; Diallo (90e Vion). 

Joueurs non entrés en jeu : Oberhauser ; Rivierez, Milan, Hein.

TOULOUSE : Lafont ; Amian (61e Ninkov), Yago, Sylla (53e Edouard), Moubandje ; Jullien, Blin, Bodiger, Somalia (79e Depehi), Toivonen; Braithwaite (cap.).

 Joueurs non entrés en jeu : Goicoechea ; Sirieix, Sangaré, Cafaro.

Kevin Lejeune, qui tente ici de contrer Kelvin Amian Adou, a fait preuve de beaucoup d'abnégation.
Kevin Lejeune, qui tente ici de contrer Kelvin Amian Adou, a fait preuve de beaucoup d'abnégation.
Photo: AFP



Sur le même sujet

Coupe de la Ligue: Oberhauser et le FC Metz éliminent logiquement Toulouse
Appliqué, déterminé et aidé par un impeccable David Oberhauser, le FC Metz a attendu la série des tirs au but (11 à 10 !) pour distancer Toulouse (1-1, temps réglementaire). Les hommes de Philippe Hinschberger s’en iront au Parc des Princes pour y défier le PSG en quarts de finale de la Coupe de la Ligue.
David Oberhauser congratulé par ses coéquipiers après son tir au but inscrit.
Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.
Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.