Changer d'édition

Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen
Le FC Metz n'a pas dissipé ses doutes sur la pelouse de Caen, sentant désormais le vent du boulet.

Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen

Photo: AFP
Le FC Metz n'a pas dissipé ses doutes sur la pelouse de Caen, sentant désormais le vent du boulet.
Sport 4 min. 18.12.2016

Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen

Christophe NADIN
Christophe NADIN
En manque d’inspiration et de créativité, le FC Metz a laissé Caen lui filer entre les pieds (0-3). Bisevac a vu rouge et le revers plonge le camp grenat dans le noir avant de recevoir Guingamp mercredi. Metz va-t-il retrouver la lumière ?

En manque d’inspiration et de créativité, le FC Metz a laissé Caen lui filer entre les pieds (0-3). Bisevac a vu rouge et le revers plonge le camp grenat dans le noir avant de recevoir Guingamp mercredi. Metz va-t-il retrouver la lumière ?

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Malheureusement, le brouillard ne s’est pas levé sur Caen pour le FC Metz. Englués dans un jeu trop lent et qui ne surprend maintenant plus aucun adversaire de Ligue 1, les Messins ont logiquement laissé le Stade Malherbe s’emparer de la totalité de la mise. Un énième revers qui place les hommes de Philippe Hinschberger dans de sales draps.

Une première alerte (10e), tête de Karamoh hors cadre, une seconde sur une reprise du droit de Rodelin (17e) et la sentence est tombée : le caennais Bessat a adressé un centre sur la tête de Karamoh (1-0, 20e) qui s’est joué trop facilement du léger marquage de Balliu pour ajuster un coup de boule gagnant.

Ensuite, le FC Metz a été sauvé par son poteau (27e), avant de voir Rodelin (45+2) faire transpirer le banc grenat et de vivre le pire : Bisevac se rend coupable d’un vilain geste sur Santini (57e) et son carton rouge direct va «plomber» sa formation. Un onze grenat qui va donc encaisser un second but sur une jolie frappe enroulée de Santini (2-0, 61e) qui va sceller le sort d’une partie trop mal engagée par Metz.

A dix contre onze, les Messins vont pourtant se montrer plus dangereux : Vion (86e) va trouver le poteau et avant cela, Sarr (75e), Doukouré (76e) et Falette (77e) se démener dans la surface adverse. Malheureusement, Caen va offrir à Sané la joie de meurtrir le malade grenat (3-0, 90+3).

Au final, les Mosellans ont une nouvelle fois pris l’eau et relancé un candidat au maintien. Un 6/20 pour un ensemble qui semble ne plus savoir comment s’y prendre pour inverser la vapeur. Guingamp c’est mercredi.

Les joueurs et leur note. Didillon (3,5/10) n’a rien pu sur les trois réalisations caennaises. La défense messine est la plus perméable de Ligue 1. En défense, Balliu (3) a couru dans le vide, et a laissé trop facilement Karamoh lui passer devant sur le premier but caennais. Bisevac (0) a fauté lourdement sur Santini (57e) et son expérience aurait dû lui éviter ce geste stupide qui va pénaliser tout un club. Falette (4) a lutté et a placé une tête qui aurait pu remettre son équipe dans un l’espoir (77e). Rivierez (3) a souffert tout au long des quatre-vingt-dix minutes et son courage ne lui a pas permis de sauver sa prestation.

Au milieu, Mandjeck (3,5) a perdu beaucoup de ballons, a récolté un avertissement et a cédé sa place à Mollet (55e). Doukouré (4) a essayé d’apporter du mordant à un ensemble qui en a manqué beaucoup en début de partie. Cohade (4) a beaucoup tenté, s’est fendu d’un rush spectaculaire (59e) mais n’a pu rétablir un semblant de sérénité. Hein (3,5) a bien commencé sa partie avant de s’éteindre et de devoir laisser sa place à Milan suite à la faute de Bisevac. Sarr (3) a été timide et trop réservé, sa frappe tendue (75e) ne sauve rien de son match.

En attaque, Diallo (2,5) n’a rien pu apporter au jeu mosellan et Vion (74e) est venu prendre le relais avec beaucoup d’énergie. Il devrait jouer face à Guingamp ce mercredi.

La statistique effrayante. Cinq points au cours des dix dernières parties de L1 (dans l’attente de la décision de Metz-Lyon). C’est évidemment famélique et le FC Metz (17e) a de la chance de se retrouver encore au contact des autres concurrents au maintien. La situation est mauvaise et la venue de Guingamp (19e journée) ce mercredi 21 décembre (20h50) ressemble sacrément à un match couperet.

Yann Karamoh contourne Georges Mandjeck. L'attaquant caennais a ouvert la marque ce dimanche.
Yann Karamoh contourne Georges Mandjeck. L'attaquant caennais a ouvert la marque ce dimanche.
Photo: AFP

Caen - Metz 3-0

Stade Michel d’Ornano, temps frais avec un peu de brouillard, bonne pelouse, arbitrage de M. Letexier, 16 849 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Karamoh (20e), 2-0 Santini (61e), 3-0 Sané (90+3)

Cartons jaunes: Santini (53e), Karamoh (83e) à Caen; Mandjeck (48e), Rivierez (53e), Milan (89e) à Metz

Carton rouge: Bisevac (57e) à Metz

CAEN: Dreyer ; Yahia, Da Silva, Adéoti ; Bessat (76e Makengo), Guilbert, Féret (cap.), Delaplace (84e Malbranque) ; Rodelin, Karamoh, Santini (72e Sané).

Joueurs non entrés en jeu: Reulet ; Genevois, Seubé, Bazile.

METZ: Didillon ; Balliu, Falette, Bisevac, Rivierez ; Mandjeck (55e Mollet), Doukouré (cap.) ; Cohade, Hein (62e Milan), Sarr ; Diallo (74e Vion).

Joueurs non entrés en jeu: Oberhauser; Assou-Ekotto, Philipps, Nguette.


Sur le même sujet

Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux
Victime d’incroyables erreurs individuelles, le FC Metz a laissé Bordeaux lui marcher dessus (0-3). Un revers large après celui infligé par Lyon en semaine. Les hommes de Philippe Hinschberger vont maintenant se préparer pour l’importante réception de Caen (15 avril) qu’il faudra parfaitement négocier.
Bordeaux's German defender Diego Contento (R) vies with Metz's Cameroon midfielder Georges Mandjeck (L)  during the French Ligue 1 football match between Bordeaux (FCGB) and Metz on April 8, 2017 at the Matmut Atlantique stadium in Bordeaux, southwestern France.  / AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT
Ligue 1: Le FC Metz fait la belle affaire à Toulouse
Discipliné, combatif et s’appuyant sur Bisevac, Assou-Ekotto et Mandjeck, le FC Metz a su aller chercher un succès d’importance à Toulouse (2-1). Excellent pour le moral avant de recevoir Lorient dans huit jours.
Metz' French midfielder Yann Jouffre celebrates with teammates after scoring a penalty kick during the French L1 football match Toulouse against Metz November 19, 2016 at the Municipal Stadium in Toulouse.   / AFP PHOTO / PASCAL PAVANI
Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.
Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.