Changer d'édition

Ligue 1: Le FC Metz avance à petit point face à Caen
Sport 3 min. 15.04.2017

Ligue 1: Le FC Metz avance à petit point face à Caen

Franck Signorino intervient devant Jonathan Delaplace. Les Messins sont passés deux fois devant Caen, mais ils ont fini par concéder le nul.

Ligue 1: Le FC Metz avance à petit point face à Caen

Franck Signorino intervient devant Jonathan Delaplace. Les Messins sont passés deux fois devant Caen, mais ils ont fini par concéder le nul.
Photo: AFP
Sport 3 min. 15.04.2017

Ligue 1: Le FC Metz avance à petit point face à Caen

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Alors qu’il menait deux fois au score, le FC Metz s’est fait reprendre par Caen (2-2) et va avoir une tonne de regrets avant de recevoir le PSG ce mardi. La fébrilité défensive des hommes de Philippe Hinschberger les prive d’un succès qu’ils méritaient pourtant.

Alors qu’il menait deux fois au score, le FC Metz s’est fait reprendre par Caen (2-2) et va avoir une tonne de regrets avant de recevoir le PSG ce mardi. La fébrilité défensive des hommes de Philippe Hinschberger les prive d’un succès qu’ils méritaient pourtant.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Une première période engagée mais avec très peu de réelles opportunités des deux côtés. Messins et Caennais ne voulaient pas se découvrir car la partie à fort enjeu ne le permettait pas. Pourtant, les hommes de Philippe Hinschberger vont être les premiers dangereux sur une remise de la tête de Diabaté pour Nguette en pleine surface (13e) puis surtout sur une frappe du droit de Cohade (28e) qui va flirter avec la lucarne du but caennais.

Néanmoins, le Stade Malherbe va donner des sueurs froides au public de Saint-Symphorien sur une frappe de Diomandé qui va heurter le haut de la barre du but grenat (45+1). Plus débridé, le second acte va tout d’abord sourire au FC Metz par la grâce du pied droit de Sarr: un centre de Balliu et Ismaïla Sarr va réussir une magistrale reprise de volée (1-0, 66e). Les Normands vont réagir immédiatement par Santini (1-1, 74e) qui va glacer l’ambiance.

Au courage, les Messins vont croire au succès sur une nouvelle réalisation de Diabaté (2-1, 83e) mais l’espoir ne va durer que cinq minutes, le temps pour les Caennais de surprendre la défense mosellane sur une tête de Rodelin (2-2, 88e). Un partage des points que le FC Metz aurait dû transformer en victoire (presque) décisive dans la course au maintien. Un 11/20 car la déception va être immense du côté grenat.

Les joueurs et leur note. Didillon (6/10) a effectué une sortie hasardeuse (30e) puis a été sauvé par sa barre (30e) mais a superbement jailli devant Karamoh (68e). Il a encaissé deux buts qui font mal au moral.

En défense, Balliu (7) a réussi deux centres de grande qualité sur les buteurs Sarr et Diabaté. Présent défensivement et excellent dans tous ses mouvements offensifs. Une superbe partie de l’Espagnol messin. Falette (5) a réussi une intervention décisive (52e) mais n’était pas bien placé sur les deux buts encaissés. Tout comme Bisevac (6) auteur d’un match sérieux terni par son absence sur la seconde égalisation caennaise. Signorino (5) a démarré fort sa partition avec une belle percée (16e) mais aussi des manques au marquage.

Au milieu, Mandjeck (5) a bien travaillé pendant une heure avant de baisser de rythme. Doukouré (5,5) a beaucoup couru mais n’a pas réussi à maîtriser un adversaire pourtant peu inspiré. Cohade (6) a été de tous les bons coups, pugnaces et volontaires, comme souvent. Jouffre (5) a manqué de justesse et de condition physique pour peser sur les débats. Nguette (5) n’a pas pu convertir en but la remise de la tête de Diabaté et a parfois voulu en solitaire. Remplacé par Sarr (64e) qui a fait lever tout Saint-Symphorien grâce à une réalisation de grande classe.

En attaque, Diabaté (7) a représenté un point d’ancrage très précieux. Ses remises sur Nguette (13e) et Cohade (17e et 28e) auraient mérité un meilleur sort final. Il a marqué et pensait offrir le succès à ses couleurs. Dommage.

Le fait du match. Oui, le FC Metz aurait dû bénéficier d’un penalty! Le coup franc botté par Cohade (62e) a été détourné volontairement du bras par le Caennais Diomandé. La vidéo aurait été très précieuse. Elle aurait surtout offert au FC Metz le succès qu’il méritait. La mission «maintien en L1» continue pour les Messins.

Metz - Caen 2-2

Stade Saint-Symphorien, belle pelouse, arbitrage de M. Varela, environ 16.000 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Sarr (66e), 1-1 Santini (74e), 2-1 Diabaté (83e), 2-2 Rodelin (88e);

Cartons jaunes: Bisevac (90+4) à Metz ; Adéoti (56e) à Caen.

METZ: Didillon; Balliu, Falette, Bisevac, Signorino; Mandjeck, Doukouré (cap.); Cohade, Jouffre, Nguette (64e Sarr); Diabaté (87e Erding).

Joueurs non entrés en jeu: Oberhauser; Rivierez, Milan, Diagne, Lejeune.

CAEN: Vercoutre ; Genevois (10e Diomandé), Da Silva, Adéoti, Bessat; Seube (78e Ben Youssef) Ferret (cap.), Delaplace, Karamoh, Rodelin; Santini.

Joueurs non entrés en jeu: Dreyer ; Imorou, Makengo, Sané, Tell.

Les joies messines ont chaque fois été de courte durée.
Les joies messines ont chaque fois été de courte durée.
Photo: AFP



Sur le même sujet

30e journée de Ligue 1: Superbe opération du FC Metz face à Bastia
Privé trop rapidement de Falette puis de Sarr sur blessure, le FC Metz a néanmoins su distancer une faible équipe de Bastia (1-0). Un succès hyper important dans la course au maintien. Les hommes de Philippe Hinschberger vont pouvoir récupérer avant d’accueillir Lyon le 5 avril.
Metz's palyers celebrate after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bastia (SCB) on March 17, 2017 at Saint Symphorien stadium in Longeville-Les-Metz, eastern France.  / AFP PHOTO / Jean Christophe VERHAEGEN
Ligue 1: Le FC Metz fait la superbe affaire face à Dijon
Dominateurs dans le jeu mais en manque d’efficacité en première période, les Messins ont néanmoins su écarter Dijon (2-1) pour s’offrir une vraie bouffée d’oxygène. Sarr et Diabaté ont été les buteurs d’une formation qui a souffert en fin de partie. Ce samedi c’est à Monaco que le FC Metz ira ferrailler.
Poison pour la défense dijonnaise, Ismaila Sarr a montré la voie à suivre aux Messins.
Ligue 1: Le FC Metz dans le rouge à Caen
En manque d’inspiration et de créativité, le FC Metz a laissé Caen lui filer entre les pieds (0-3). Bisevac a vu rouge et le revers plonge le camp grenat dans le noir avant de recevoir Guingamp mercredi. Metz va-t-il retrouver la lumière ?
Le FC Metz n'a pas dissipé ses doutes sur la pelouse de Caen, sentant désormais le vent du boulet.
Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz se rassure face à Saint-Etienne
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.
Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.