Changer d'édition

Ligue 1: Gauthier Hein: «Je dois avoir plus d’influence sur le jeu du FC Metz»
Sport 3 min. 08.08.2017

Ligue 1: Gauthier Hein: «Je dois avoir plus d’influence sur le jeu du FC Metz»

Face à Guingamp, Gauthier Hein a bien tenu le couloir gauche du jeu mosellan surtout défensivement.

Ligue 1: Gauthier Hein: «Je dois avoir plus d’influence sur le jeu du FC Metz»

Face à Guingamp, Gauthier Hein a bien tenu le couloir gauche du jeu mosellan surtout défensivement.
Photo: AFP
Sport 3 min. 08.08.2017

Ligue 1: Gauthier Hein: «Je dois avoir plus d’influence sur le jeu du FC Metz»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Auteur d’une prestation correcte pendant une heure face à Guingamp, Gauthier Hein a ensuite quitté ses partenaires (au score de 1-1) pour assister au revers du FC Metz depuis le banc de touche (1-3). Ce samedi, c’est à Bordeaux (20h) que les hommes de Philippe Hinschberger tenteront d’être plus constants.

Auteur d’une prestation correcte pendant une heure face à Guingamp, Gauthier Hein a ensuite quitté ses partenaires (au score de 1-1) pour assister au revers du FC Metz depuis le banc de touche (1-3). Ce samedi, c’est à Bordeaux (20h) que les hommes de Philippe Hinschberger tenteront d’être plus constants.

Gauthier, vous avez fêté vos 21 ans ce lundi. Le revers enregistré devant l’En Avant (1-3) vous a-t-il gâché ce moment particulier?

Il est vrai que j’aurais préféré passer cette journée d’anniversaire avec une victoire en poche mais c’est ainsi et je l’ai néanmoins fêté. Physiquement, je me sentais bien face aux Guingampais même si je sais que j’aurais pu apporter plus à l’équipe. Nous sommes tous désolés d’avoir concédé ce premier revers à Saint-Symphorien. On sait dans quelle direction nos efforts et notre travail doivent se porter.

Que s’est-il passé justement face à Guingamp (1-3)?

C’est dommage de s’incliner de cette façon surtout lorsqu’on voit notre première période où nous avons su contrôler les opérations. Ensuite, on concède des buts en contre alors que nous savions que Guingamp allait procéder de cette manière. Nous aurions peut-être dû essayer de garder le 1-1 un peu plus longtemps car notre adversaire est reparti plus fort que nous lors du second acte. En fin de match, nous étions «coupés en deux» et du banc de touche il est toujours difficile de constater ceci, et si Guingamp avait su mieux jouer certains coups nous aurions pu malheureusement encaisser d’autres buts.

A titre personnel, avez-vous été autant satisfait de votre rendement offensif que défensif?

C’est vrai que je pense avoir fait le boulot défensivement, je me suis appliqué contrairement à certaines rencontres du dernier championnat où j’avais moins bien défendu. Ma qualité principale se situe en attaque. J’estime avoir fait une partie correcte, je n’ai pas perdu beaucoup de ballons mais je dois avoir plus d’influence et apporter plus de percussion sur le jeu du FC Metz que je ne le fais actuellement.

Quel est votre objectif personnel cette saison et quels sont vos domaines de jeu restant à améliorer?

Cette année, j’espère avoir plus de temps de jeu que la saison dernière et je vais tout faire pour que Philippe Hinschberger m’accorde sa confiance. La ligue 1 est une compétition difficile, les duels sont nombreux et l’intensité forte. Mon physique n’a jamais été mon point fort mais j’ai toujours compensé ceci par de la vivacité et une certaine vision. Je dois encore gagner en volume de jeu, provoquer encore plus nos adversaires et me créer plus d’opportunités d’aller percuter l’adversaire.

Est-ce que les défaites de Strasbourg (0-4 à Lyon), Dijon (0-3 à Marseille) et Amiens (0-2 à Paris) vous consolent?

Non, cela ne me console pas du tout. Les grosses cylindrées ont gagné et les «plus petits» ont perdu, on s’aperçoit que dès la première journée le championnat est déjà scindé en deux. On ne va pas trop regarder les autres équipes mais surtout se focaliser sur nos prestations.

Le FC Metz se déplace à Bordeaux (2e journée) ce samedi. Est-ce une bonne chose d’affronter ce genre d’équipe en début de championnat?

Toutes les équipes sont programmées pour être prêtes dès le début d’exercice. Bordeaux, Monaco et Paris sont des adversaires coriaces que ce soit maintenant ou plus tard. Les Bordelais possèdent des joueurs techniques capables de marquer à tout instant et nous avions pu le constater la saison dernière. J’ai regardé un peu le match Angers - Bordeaux (2-2): les Girondins ont eu vraiment le succès à leur portée, c’est une bonne équipe et on va tout faire pour ne pas encaisser de but face à eux.


Sur le même sujet