Changer d'édition

Ligue 1 Dames: Junglinster sur le fil, Schifflange renversant
Sport 5 min. 26.04.2018

Ligue 1 Dames: Junglinster sur le fil, Schifflange renversant

Nadine Tangeten (Junglinster, en noir) laisse Mandy Charlet (Progrès, en jaune) sur place

Ligue 1 Dames: Junglinster sur le fil, Schifflange renversant

Nadine Tangeten (Junglinster, en noir) laisse Mandy Charlet (Progrès, en jaune) sur place
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 5 min. 26.04.2018

Ligue 1 Dames: Junglinster sur le fil, Schifflange renversant

Beaucoup de suspense et des rebondissements dans les rencontres de cette 12e journée de Ligue 1 féminine, programmée en milieu de semaine. Junglinster s'est imposé dans les dernières minutes sur la pelouse du Progrès et Bettembourg a flambé face à Ell. A la lutte pour le maintien, Colmar-Berg gratte un point et Schifflange en gagne trois.

Par Daniel Pechon

Le Progrès a réussi à titiller les deux ténors dans ses installations, en ne perdant ses deux matches contre Bettembourg et Junglinster, que par un but d'écart. Ce mercredi soir, l'unique but du match face à la Jeunesse est tombé à la 85e minute, sur contre juste après que... Niederkorn a manqué l'ouverture du score. Junglinster, qui n'a encaissé que deux buts à l'extérieur depuis le début de saison, signe un record: un sixième match consécutif en déplacement sans encaisser.

A Bettembourg, le SC Ell a ouvert la marque à la surprise générale, puis a encore égalisé à 2-2 après vingt minutes, avant de laisser s'envoler définitivement Bettembourg (7-3). Karen Marin (coup du chapeau réalisé en 11 minutes) et Kimberley dos Santos ont inscrit chacune un triplé, donnant encore plus de relief à la meilleure attaque de Ligue 1 (79 buts marqués en 18 matches, soit une moyenne de 4,4 buts/match).

Emma Kremer (à g., Junglinster) et Mandy Charlet (Progrès, en jaune) semblent aller trop vite pour le ballon
Emma Kremer (à g., Junglinster) et Mandy Charlet (Progrès, en jaune) semblent aller trop vite pour le ballon
Photo: Michel Dell'Aiera

Schifflange passe de 0-2 à 4-2 en une mi-temps

Au Racing, l'Entente Rosport/USBC/Christnach a glané sa cinquième victoire en déplacement (soit... deux de plus qu'à domicile) en marquant ses trois buts après la pause, par Lena Goedert, Carol Mohr et Lora Berschet. Le Racing menait 1-0 à la pause grâce au but de Vanessa Pedrosa inscrit à la 22e minute. «A la mi-temps, j'ai simplement rappelé calmement la tactique», a commenté Carlo Calmes, le coach rosportois.

Face à Mamer, Schifflange a encore fait plus fort en seconde période que l'Entente Rosport/USBC/Christnach. Menées 0-2, les Schifflangeoises ont complètement renversé la situation, en égalisant d'abord à l'heure de jeu (2-2), puis en prenant l'avance à la 85e minute (3-2), et enfin en scellant définitivement la victoire à la 90e+1 (4-2) avec des buts de Tammy Anicet, Alma Kameric, Kelly Collart et Jana Lentz.

Cette victoire permet à Schifflange de distancer à trois longueurs Colmar-Berg, qui a arraché un troisième nul consécutif, malgré un but d'avance à la pause (1-0) face à l'Entente Wormeldange/Munsbach/CSG. Après l'égalisation de Marta Estevez à la 62e minute (1-1), Colmar-Berg a résisté et conservé un point.

Dans cette 12e journée, parmi les cinq équipes qui ont ouvert la marque, seul Junglinster a conservé son avantage.

Les résultats de la 12e journée de Ligue 1

Colmar-Berg - Entente Wormeldange 1-1

Entente Itzig - Entente Lintgen 3-0 forfait

Schifflange - Mamer 4-2

Racing - Entente Rosport 1-3

Progrès - Junglinster 0-1

Bettembourg - Ell 7-3

Ligue 2: Diekirch fait sensation

Nouvelle surprise et nouvelle défaite, lourde cette fois (1-5), du Swift, qui n'est plus que l'ombre de l'équipe du premier tour, après le départ ou l'arrêt de quelques joueuses. Défait 6-1 à l'aller face à l'ex-leader, Diekirch, particulièrement revanchard, a pu compter sur une fantastique Carolina Speller, auteure des trois premiers buts des Young Girls. Le score grimpait à 4-0 à l'heure de jeu, puis à 5-1 dans les derniers instants avec un but de Kelly Lopes.

Pour la première fois de la saison, le Swift Hesperange n'est plus en tête de la Ligue 2! Tout se resserre en trois points pour les trois premiers: Wincrange (42) passe devant, et mène d'un point devant le Swift (41), qui après quatre matches sans victoire, ne précède plus que d'un point Larochette (40), troisième.

Ils ont dit

Steve Senisi (entraîneur du Progrès): «L’équipe a tout donné ce soir et je lui tire mon chapeau. Les joueuses ont prouvé sur le terrain qu'elles n'étaient pas inférieures à leurs adversaires. Nous avons mis en difficultés Junglinster par notre jeu, mais aussi grâce à notre solidarité. Malheureusement, nous n'avons pas su  concrétiser dans les moments forts. Je tiens à souligner que nous avons évolué avec une joueuse de champ au but, Sonia Tremont qui a été impeccable! Le fait du match tombe à la 85e minute: Juliana Andrade Machado part seule au but sans la mettre au fond et pratiquement sur le contre, Junglinster fait 0-1. Je n'aime pas évoquer l’arbitrage, mais c'est dommage d'attribuer une telle rencontre à un arbitre qui dirige son premier match en Ligue 1.» Progrès - Junglinster 0-1

Steve Senisi, le coach du Progrès: «Le fait du match tombe à la 85e minute: Juliana Andrade Machado part seule au but sans la mettre au fond et pratiquement sur le contre, Junglinster fait 0-1»
Steve Senisi, le coach du Progrès: «Le fait du match tombe à la 85e minute: Juliana Andrade Machado part seule au but sans la mettre au fond et pratiquement sur le contre, Junglinster fait 0-1»
Photo: Michel Dell'Aiera

Jeff Besch (entraîneur du FC Schifflange): «J'ai vécu une rencontre pleine d'émotions. D'abord, la colère, après une première mi-temps avec deux buts-cadeaux. A la pause, j'ai parlé une minute, pas plus, en demandant fermement aux joueuses de jouer cette fois et à 110 %, et en avertissant que sans changement, je ne reviendrais plus. La rencontre est alors devenue très intense, avec ce retournement de situation de 0-2 à 4-2. Et avec beaucoup d'émotions et des frissons dans les dernières minutes. Je n'ai jamais vécu un tel moment comme entraîneur. Mon équipe est encore trop verte, mais la réaction a été vive et sublime. On mérite ce succès, aprèsêtre passé à quatre entraînements par semaine.» FC Schifflange - FC Mamer 4-2

Paul Wilwerding (entraîneur du SC Ell): «On a fait un bon match, mais à l'arrivée, on perd... 7-3. L'arbitre a fait quelques grosses erreurs, lourdes de conséquences et déterminantes pour les premiers buts, dont certaines ont d'ailleurs été reconnues par le délégué de Bettembourg. A la pause, mon rôle fut plus de calmer l'équipe, aussi fâchée que frustrée. Durant vingt minutes en seconde période, on a fait jeu égal, mais Bettembourg a été plus dangereux. Buts de Jill De Bruyn, Kate Thill et Joyce Zinelli pour Ell.» SC Bettembourg - SC Ell 7-3

Tiago Pereira (entraîneur du Racing Luxembourg): «Nous avons évolué avec cinq jeunes filles titulaires. En deuxième mi-temps, l'arbitre, sur qui je ne veux rien dire, nous adresse deux cartons rouges, et on a joué 42 minutes à neuf. Je manque cruellement de joueuses, et on va maintenant encore me priver de deux joueuses pour les prochains matches... Bravo aux cinq jeunes filles et je salue le courage de l'équipe.» Racing - Entente Rosport/USBC/Christnach 1-3

Nicola Bevilacqua (entraîneur de l'Entente Wormeldange/Munsbach/CSG): «J'ai assisté à un match à deux visages de la part de mon équipe: une première mi-temps catastrophique, puis une seconde très bonne. Malheureusement, il nous a manqué la chance pour gagner ce match. Notre forcing de fin de rencontre n'a rien donné. En plus, l’état catastrophique du terrain a pénalisé les deux équipes, handicapant la mienne qui essaie de jouer au football.» AS Colmar-Berg - Entente Wormeldange/Munsbach/CSG 1-1


Sur le même sujet

Dames: Junglinster et Bettembourg se quittent dos à dos
Alors que Junglinster menait 2-0 à la pause face à Bettembourg, le Sporting est finalement parvenu à combler son retard et maintenir son écart à deux points sur la Jeunesse, leader, au classement. Les Ententes Wormeldange/Munsbach/CSG et Rosport/USBC/Christnach s'échappent encore un peu plus du bas de tableau.
Lea Pizzimenti (Junglinster) im Zweikampf mit  Raquel Miranda (Bettemburg) / Fussball, Damen, 1. Liga Luxemburg, 11. Spieltag, Saison 2017-2018 / 21.02.2018 /
FC Jeunesse Junglinster - SC Bettemburg / 
Terrain synthetique, Junglinster /
Foto: Ben Majerus
Football féminin: Mamer assomme Bettembourg
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Football : Dames: le CeBra proche de la Ligue 1
En écartant Schifflange, le CeBra a fait un pas important vers la Ligue 1. Junglinster et Mamer continuent d'enfiler les victoires et poursuivent leur duel à distance. L'Entente Canach s'est extraite de la zone dangereuse tandis que Wincrange est le seul club à avoir grappillé un point en bas de classement.
Le CeBra a dominé Schifflange 3-0 et s'est encore rapproché de la Ligue 1.