Changer d'édition

Liège-Bastogne-Liège: Bob Jungels embrasse la «Doyenne»
Sport 3 3 min. 22.04.2018 Cet article est archivé

Liège-Bastogne-Liège: Bob Jungels embrasse la «Doyenne»

Michael Woods et Romain Bardet entourent le héros du jour: Bob Jungels.

Liège-Bastogne-Liège: Bob Jungels embrasse la «Doyenne»

Michael Woods et Romain Bardet entourent le héros du jour: Bob Jungels.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 3 3 min. 22.04.2018 Cet article est archivé

Liège-Bastogne-Liège: Bob Jungels embrasse la «Doyenne»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La campagne des classiques printanières s'est terminée en apothéose ce dimanche avec la victoire de Bob Jungels (Quick-Step) dans «La Doyenne», Liège-Bastogne-Liège.

Auteur d'un joli numéro dans les vingt derniers km, le champion du Luxembourg  succède à deux autres Luxembourgeois, Andy Schleck en 2009, et Marcel Ernzer en 1954. «Je me sentais très bien toute la journée», a indiqué le coureur de 25 ans à l'arrivée. «J'ai essayé de partir et ça a marché. Le  but était de mettre mon leader, Julian Alaphilippe, dans les meilleures conditions. C'est encore irréel ce qui m'arrive. C'est incroyable, ma famille était sur la ligne d'arrivée. Je suis très ému et très fier de mon équipe après ce printemps incroyable», a-t-il encore indiqué à la télévision belge.

Le podium de Bob Jungels

Sur les hauteurs de Ans, Jungels a battu le Canadien Michael Woods et le Français Romain Bardet. Son équipier Julian Alaphilippe, a pris la quatrième place.

A 25 ans, le Luxembourgeois s'est déjà signalé plusieurs fois, notamment dans le Giro dont il a porté le maillot rose et gagné une étape (6e en 2016, 8e en 2017). Jungels a placé son attaque décisive en accélérant dans la Roche-aux-Faucons à moins de 20 km de l'arrivée, comme Andy Schleck l'avait fait, il y a neuf ans. Le champion national s'est dégagé au sommet et s'est assuré une cinquantaine de secondes d'avance sur un groupe de poursuite qui s'est mal entendu malgré les tentatives de l'Irlandais Dan Martin.

Alaphilippe a joué le rôle de chien de garde et seul, le Belge Jelle Vanendert, s'est rapproché de Jungels en sortant dans la côte de Saint-Nicolas, aux 6 kilomètres, sans parvenir à reprendre l'homme de tête.

«Je n'y ai pas cru jusqu'au moment où j'ai franchi la ligne», a déclaré le champion national. «Cela fait longtemps que je cours après cette performance.»Jungels, au potentiel identifié de longue date, a donc enlevé le plus beau succès d'une carrière qui n'en est encore qu'à sa partie initiale. Vainqueur de Paris-Roubaix espoirs en 2012, l'ancien coureur de l'UC Dippach (1,89 m) peut briller sur toutes sortes de terrain, les pavés mais aussi la montagne et bien sûr les grands tours.

Bob Jungels: «Un rêve qui se réalise et un soulagement»

Jungels a apporté un nouveau succès à la formation Quick-Step, dominatrice dans les classiques de printemps. L'équipe belge a notamment gagné le GP E3 et le Tour des Flandres (Terpstra) ainsi que la Flèche wallonne (Alaphilippe).

Quant à Ben Gastauer, le second Luxembourgeois engagé sur cette Doyenne, il a abandonné. Le Schifflangeois s'est retrouvé à l'arrière du peloton dans l'ascension de la côte de la Ferme Libert, à un peu plus de 78 km de l'arrivée.

Twitter


Dames: Van der Breggen signe le doublé

La championne olympique en titre, la Néerlandaise Anna van der Breggen, a réédité son succès, dimanche, dans la version féminine de Liège-Bastogne-Liège, quatre jours après son succès dans la Flèche wallonne. «VDB», qui est âgée de 28 ans, avait remporté l'an passé la première édition de la course qui reprend le final du parcours de la «Doyenne».

Van der Breggen a devancé cette fois l'Australienne Amanda Spratt et une autre Néerlandaise, Annemiek Van Vleuten. Christine Majerus était ravie de la tournure des événements, comme en 2017, la formation Boels-Dolmans a signé le triplé sur les Ardennaises grâce à Van der Breggen (Flèche et Liège) et Chantal Blaak (Amstel). Majerus s'est mise à disposition de ses chefs de file jusqu'à la Roche-aux-Faucons à moins de 20 km de l'arrivée avant de se relever. Au final, elle s'est classée 62e à 6'24" de son équipière. A noter que Chantal Hoffmann (Lotto) n'a pas rallié l'arrivée, elle a abandonné dans la côte de la Vecquée, après 82,5 km de course. 

Tour de Croatie: Alex Kirsch 6e de la dernière étape

Le Luxembourgeois de l'équipe WB Aqua-Protect a signé une belle 6e place à 28" de l'Italien Paolo Simion ce dimanche lors de l'ultime étape du Tour de Croatie disputée entre Samobor et Zagreb sur 151,5 km. Au classement final, remporté par le Biélorusse Kanstantsin Siutsou (Bahrein), Kirsch se classe 55e à 47'21" alors que Laurent Didier (Trek) a fini 51e à 42'14".


Sur le même sujet

Jungels dynamite le Grand Prix de l'E3, Stybar conclut
Le Tchèque Zdenek Stybar a remporté le 62e E3 Harelbeke Binckbank Classic après un grand numéro de Bob Jungels. Le champion national a animé la course avant d'être rejoint à 7 km de l'arrivée. Stybar est le premier Tchèque à remporter cette épreuve World Tour de 203,9 km.
Zdenek Stybar (CZE/Deceuninck) gewinnt das E3 BinckBank Classic 2019 - Foto: Serge Waldbillig
Bob Jungels s'impose à Kuurne avec panache
Bob Jungels a remporté ce dimanche Kuurne-Bruxelles-Kuurne disputé sur 201,1 km où Alex Kirsch, dans un premier temps, a joué les éclaireurs. Le champion national a placé son attaque décisive à 16 km du but.
Luxembourg's  Bob Jungels of Deceuninck - Quick-Step celebrates as he crosses the finish line to win the 71st edition of the Kuurne-Brussels-Kuurne one day cycling race, 200,1 km from Kuurne to Kuurne via Brussels on March 3, 2019, in Kuurne. (Photo by JASPER JACOBS / Belga / AFP) / Belgium OUT
Valverde pour égaler Merckx, la Quick-Step pour finir en beauté
La victoire de Julian Alaphilippe, mercredi sur la Flèche Wallonne, a redonné le moral aux adversaires d'Alejandro Valverde qui tentera tout de même d'enlever ce dimanche Liège-Bastogne-Liège pour la cinquième fois de sa carrière et rejoindre au palmarès de l'épreuve Eddy Merckx.
Bob Jungels et l'armada Quick-Step ne sont pas encore rassasiés. Le Luxembourgeois espère se mettre en évidence sur un tracé plus favorable à ses qualités.