Changer d'édition

Les regrets de Differdange, le naufrage du Fola
Sport 4 2 min. 15.07.2022
Football

Les regrets de Differdange, le naufrage du Fola

Le club luxembourgeois a coché toutes les cases de l’équipe qui ne franchit pas l’écueil d’un premier tour européen.
Football

Les regrets de Differdange, le naufrage du Fola

Le club luxembourgeois a coché toutes les cases de l’équipe qui ne franchit pas l’écueil d’un premier tour européen.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 4 2 min. 15.07.2022
Football

Les regrets de Differdange, le naufrage du Fola

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Cruelle élimination pour Differdange face à Ljubljana, fin d’aventure peu glorieuse pour le club doyen éliminé à Saint-Marin.

Les scénarios de certains matchs sont écrits à l’avance et on devine les séquences avant même qu’elles s’amorcent. Au fil de la rencontre entre Differdange et le NK Olimpija, on a compris l’issue tragique du film. Le club luxembourgeois a coché toutes les cases de l’équipe qui ne franchit pas l’écueil d’un premier tour européen. Il a très bien joué pendant 45 minutes, il n’a marqué qu’un but et il a commencé à accuser le coup physiquement à l’heure de jeu.


Mohcine Hassan Nader (Düdelingen #11) im Zweikampf mit Jocelin Behiratche (Tirana #20)
/ 06.07.2022 Fussball Champions League Qualifikation, 1. Runde, Hinspiel, Saison 2022-2023 / 06.07.2022 /
F91 Düdelingen (LUX) - KF Tirana (ALB) (Dudelange) / 
Stade Jos Nosbaum, Düdelingen /
Foto: Ben Majerus
Le F91 en éclaireur, Differdange et le Fola aux aguets
Dudelange tentera de montrer la voie de la qualification aux autres clubs grand-ducaux engagés sur la scène continentale cette semaine.

Voilà comment la Conference League s’est terminée pour le dauphin de Dudelange lors du dernier championnat. Auteur d’un début de match tonitruant avec un premier but à la neuvième minute inscrit par Juan Bedouret, Differdange a mis la tête de son adversaire sous l’eau mais a oublié de le noyer. Avec un Guillaume Trani intenable à la manœuvre, les Rouges et Noirs auraient dû mener de deux ou trois buts d’écart face à une équipe qui ne s’est pas procurée une seule occasion en 45 minutes. Trani avait délivré un premier coup franc pour la tête de Théo Brusco qui n’a pas semblé y croire assez sur ce coup-là (2e). La recrue de l’US Hostert a ensuite servi Ulisses pour un tir qui manquait de conviction (5e). Passeur sur le but, le numéro 8 français provoquait aussi deux fautes synonymes de cartons jaunes pour les visiteurs.

Avant la demi-heure, la transversale tremblait coup sur coup (24e) avant que Bertino Cabral ne croise trop sa frappe deux minutes plus tard. Ulisses avait encore une balle de break dès le retour des vestiaires sur un centre de Dylan Lempereur mais le transfuge manquait la cible.

Un revers humiliant

La chance était passée, il fallait désormais faire bloc pour empêcher un adversaire peu dangereux jusque-là de revenir dans la partie. Differdange l’a plus ou moins bien fait jusqu’à la 80e minute et une relance approximative qu’exploitait Doffo d’un tir de 20 mètres (1-1). Les choses se précipitaient ensuite avec une exclusion pour un tacle les deux pieds décollés de Moussa Maazou qui venait d’entrer en jeu.


Fola-Neuzugang Wesley Orville ist mit seinen Teamkollegen nun im Rückspiel gegen Tre Fiori um Andrea de Falco (l.) gefordert.
Le Fola bafoue son football, Differdange résiste en Slovénie
Une victoire, un match nul et une défaite pour l'entrée en lice des clubs luxembourgeois sur la scène continentale en ce milieu de semaine.

A dix contre onze, Differdange résistait dans une partie qui voyait une pluie d’avertissements sortir de la poche du controversé Stuart Attwell. Cynique, le NK Olimpija attendait la 112e minute pour se qualifier grâce à une déviation de Milovic (1-2). D’une cruauté sans nom. L’élimination du Fola, elle, restera gravée dans les annales à plus d’un titre. Jamais un club saint-marinais n’avait gagné deux matches dans une confrontation directe. Tre Fiori l’a fait ce jeudi (3-1) et passe l’écueil d’un tour européen pour la deuxième fois de son histoire et de celle de son pays.

Le Fola y a bien cru quelques minutes lorsque Bruno Correia a remis les deux équipes à égalité mais juste avant et juste après la pause, l’équipe locale a inscrit deux buts qui propulsent Tre Fiori au tour suivant. Le club doyen pourra toujours s’abriter derrière sa mue actuelle pour expliquer une telle contre-performance ou encore par le rajeunissement continuel de ses cadres. Mais ce revers restera l’un des plus humiliants pour un club luxembourgeois sur la scène continentale. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après une semaine sur le trône, le Fola a déjà perdu sa place de leader et va effectuer un périlleux déplacement à Pétange. Titulaire du flanc gauche depuis la reprise, Cédric Sacras (22 ans) nous parle de cette rencontre et nous donne ses pronostics pour la 17e journée de BGL Ligue.
Cédric Sacras, ici contre Mondorf,et ses partenaires du Fola s'attendent à un match compliqué à Pétange.
Aurélien Joachim et le Lierse se sont imposés sur le fil face à Tubize (2-1), ce dimanche, alors qu'Enes Mahmutovic et Middlesbrough ont dû concéder le match nul contre les Blackburn Rovers (3-3) mais ils sont leaders de la Premier League 2.
Vincent Thill - FC Metz / Football  64ème de finale Coupe Gambardella, France /  Saison 2017-2018  / 14.01.2018 / FC Metz vs FC Sochaux / Score final  1 - 1 , Sochaux qualifié aux tirs au but / Stade Dezavelle, Metz / Photo : Michel Dell’Aiera
Football féminin
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
La très jeune équipe de Bettembourg s'impose en tête et est la dernière équipe à compter le maximum de points. Junglinster pointe à la deuxième place après un réveil tonique à Canach/Bous-Remich. Itzig a forcé Ell au partage des points.
Kimberley Dos Santos.