Changer d'édition

Les réactions après Macédoine - Luxembourg: Chris Philipps: «On n'a fait que 25 bonnes minutes»
Sport 2 min. 10.10.2014 Cet article est archivé

Les réactions après Macédoine - Luxembourg: Chris Philipps: «On n'a fait que 25 bonnes minutes»

Luc Holtz va devoir trouver les mots justes pour remobiliser son équipe en vue du match contre l'Espagne

Les réactions après Macédoine - Luxembourg: Chris Philipps: «On n'a fait que 25 bonnes minutes»

Luc Holtz va devoir trouver les mots justes pour remobiliser son équipe en vue du match contre l'Espagne
AFP
Sport 2 min. 10.10.2014 Cet article est archivé

Les réactions après Macédoine - Luxembourg: Chris Philipps: «On n'a fait que 25 bonnes minutes»

La déception se lisait sur les visages des Luxembourgeois à la sortie des vestiaires. Chris Philipps analysait très lucidement ce revers. Luc Holtz, lui, veut retenir le positif.

à Skopje, Christophe Nadin

La déception se lisait sur les visages des Luxembourgeois à la sortie des vestiaires. Chris Philipps analysait très lucidement ce revers. Luc Holtz, lui, veut retenir le positif.

• Chris Philipps: «On n'a fait que 25 bonnes minutes. Pour faire un bon résultat, ça ne suffit pas. Malheureusement pour moi, je commets un penalty mérité. Je le touche dans la surface. Et comme il venait d'y avoir une action litigieuse juste avant, on savait qu'il allait siffler. Le point positif, c'est qu'on a fait preuve de réalisme puisqu'on concrétise nos deux seules occasions. On n'a pas su produire assez de jeu. On mérite peut-être plus au regard de la physionomie du match, mais pas au vu de notre prestation.»

• Maxime Chanot: «J'ai le sentiment que même si on a été dominé, on fait quand même un bon match. Mais quand tu prends trois buts, c'est difficile de gagner. C'est peut-être présomptueux d'évoquer une victoire, mais quand tu gagnes 2-1 à la pause, tu dois serrer pour ne pas prendre de but. On commet deux erreurs individuelles. On doit se remettre en question. Un point, ça aurait été bon pour le moral. Les 15-20 premières minutes de chaque mi-temps, c'est toujours compliqué. Il faut qu'on apprenne à fermer la boutique. Il faut mieux gérer les temps forts et les temps faibles. On perd trois points contre un adversaire direct, mais il ne faut pas tout remettre en cause pour autant. »

• Jonathan Joubert: «On méritait de prendre un point. Parfois, ça nous sourit, parfois pas comme ce soir. Il faut relever la tête et faire front. Une fois qu'on a mené au score, on a trop reculé. Et ils nous ont mis la pression.»

• Luc Holtz: «Je suis satisfait de la manière durant une grande partie du match même si on a parfois trop balancé. Le 2-2 m'aurait satisfait, mais je suis quelqu'un qui recherche toujours la victoire. On n'a pas su gérer notre avance. Le match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre en fin de match. Il nous a peut-être manqué un peu de force et de détermination dans les 16 mètres. On a eu du mal à rentrer dans le match parce que la Macédoine nous a pressé haut. On n'a pas trouvé de suite notre rythme car nous n'avons pas eu de match de préparation. On n'a pas joué assez à terre. Dans le domaine aérien, ils nous étaient supérieurs. On ne va pas rester sur ce match. On ne peut plus rien y changer.»

Le compte-rendu du match

Le jeu et les joueurs


Sur le même sujet

BGL Ligue : Fatih Sahin (USR): «Il est grand temps de se réveiller!»
Dixième du classement et à trois points de la cinquième place avant la trêve hivernale, l'US Rumelange est désormais sur un siège éjectable (13e) avant la 17e journée de championnat. Tentative d'explication avec Fatih Sahin qui nous offre par la même occasion ses pronostics pour dimanche.
Fatih Sahin (Ruemlingen - 10) im Zweikampf mit Raphael de Sousa (Victoria Rosport #8 am Boden)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 2. Spieltag, Saison 2016-2017 / 13.08.2016 /
US Ruemlingen - FC Victoria Rosport / 
Stade Municipal, Ruemlingen /
Foto: Ben Majerus