Changer d'édition

Les professionnels luxembourgeois remettent les gaz
Sport 7 min. 01.07.2020

Les professionnels luxembourgeois remettent les gaz

Bob Jungels et ses coéquipiers de Deceuninck-Quick Step ont déjà reconnu le parcours de certaines classiques flandriennes

Les professionnels luxembourgeois remettent les gaz

Bob Jungels et ses coéquipiers de Deceuninck-Quick Step ont déjà reconnu le parcours de certaines classiques flandriennes
Photo. Wout Beel
Sport 7 min. 01.07.2020

Les professionnels luxembourgeois remettent les gaz

A tout juste un mois du grand retour des pelotons, les neuf professionnels luxembourgeois préparent intensivement la reprise. Tour d'horizon du programme qui attend les uns et les autres dans les prochaines semaines.

(JFC, avec jg) - Le 14 mars, la saison cycliste était brusquement interrompue. Paris-Nice prenait fin un jour plus tôt que prévu. Après trois mois et demi d'incertitude, les professionnels entrevoient enfin la lumière au bout du tunnel. Le 1er août, les choses sérieuses reprennent. Les courses du WorldTour s'enchaîneront ensuite sans le moindre répit.

Pour les neuf professionnels luxembourgeois, et singulièrement les six appartenant à des équipes du top - Jempy Drucker (Bora-Hansgrohe), Ben Gastauer (AG2R-La Mondiale), Kevin Geniets (Groupama-FDJ), Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), Alex Kirsch (Trek-Segafredo) et Michel Ries (Trek-Segafredo) - la préparation intensive a commencé. Stage dans les Alpes, camps d'entraînement individuels dans le sud de l'Europe ou reconnaissances de parcours: les six hommes entendent retrouver la pleine forme à l'automne.

Jempy Drucker

Pendant deux semaines et demie, toute l'équipe de Bora-Hansgrohe s'est retrouvée dans la vallée de l'Ötztal, en Autriche. Répartis en plusieurs groupes, Drucker et ses 26 collègues ont travaillé la cohésion de l'équipe. Tandis que dix coureurs peaufinaient leur condition entre Timmelsjoch et Rettenbachferner en altitude, Drucker avalait les kilomètres dans la vallée en compagnie d'un autre groupe. 

Jempy Drucker en plein effort lors du Tour d'Algarve au printemps
Jempy Drucker en plein effort lors du Tour d'Algarve au printemps
Photo: cyclingpix.lu

Pour le coureur âgé de 33 ans, l'accent sera mis cet automne sur les classiques flandriennes, programmées en octobre. Sa rentrée est prévue pour le 18 août au Giro dell'Emilia. Drucker prendra ensuite part à la Classique de Bretagne (25 août), la Course des raisins Overijse (29 août), la Classique cycliste de Bruxelles (30 août), ainsi qu'aux GP de Québec (11 septembre) et de Montréal (13 septembre). «Le début de ce programme reste susceptible de changer. Il est aussi prévu que je fasse office de réserviste sur certaines courses, comme le Tour de Pologne ou Milan-Sanremo», explique le Luxembourgeois.

Pour Drucker, le BinckBank Tour (29 septembre au 3 octobre) servira de tremplin en vue d'accéder au top de sa forme à l'Amstel Gold Race (10 octobre), à Gand-Wevelgem (11 octobre), au Tour des Flandres (18 octobre), à Bruges-La Panne (21 octobre) et à Paris-Roubaix (25 octobre).

Ben Gastauer

Au début du confinement, Ben Gastauer se trouvait en France. Il est ensuite revenu au Luxembourg pour pouvoir continuer à s'entraîner correctement en extérieur. Il est aujourd'hui de retour dans l'Hexagone pour peaufiner sa forme. Même s'il s'attaquera samedi à la première étape du Tour de France virtuel, Gastauer ne fait pas partie de la présélection de son équipe AG2R-La Mondiale pour la prochaine Grande Boucle, reprogrammée du 29 août au 20 septembre.

Ben Gastauer se rendra au camp d'entraînement de Vaujany du 13 au 23 juillet
Ben Gastauer se rendra au camp d'entraînement de Vaujany du 13 au 23 juillet
Photo: cyclingpix.lu

L'équipe AG2R a programmé plusieurs camps d'entraînement. Le Schifflangeois, dont le contrat expire en fin d'année, participera pour sa part à celui de Vaujany, en altitude, du 13 au 23 juillet. Son objectif majeur de la fin de saison est limpide: le Tour d'Italie du 3 au 25 octobre. Il s'agira en l'espèce de sa sixième participation au Giro.

Par ailleurs, il devrait s'aligner sur le SkodaTour de Luxembourg (15-19 septembre) pour la première fois depuis 2013. Avant cela, son programme le conduira sur les routes du Dénivelé du Mont Ventoux (6 août), du Tour de Lombardie (15 août) et de celui du Limousin (18 au 21 août), au Championnat national (23 août) et au Tour du Doubs (6 septembre).

Kevin Geniets

Le coureur de la formation Groupama-FDJ s'apprête à vivre des prochaines semaines très intenses. Il prendra part à pas moins de trois camps d'entraînement pour atteindre son pic de forme en août. Depuis le 20 juin, Geniets travaille sa condition du côté de Bourg-Saint-Maurice. Il enchaînera très prochainement avec un stage de six jours à Tignes, dans les Alpes, en compagnie de son entraîneur, Julien Pinot, de quelques coéquipiers et des membres du personnel d'encadrement de l'équipe. Enfin, vers la mi-juillet, aura lieu une semaine de préparation qui réunira toute l'équipe.

Kevin Geniets a livré quelques prestations convaincantes en début d'année, comme à l'Etoile de Bessèges.
Kevin Geniets a livré quelques prestations convaincantes en début d'année, comme à l'Etoile de Bessèges.
Photo: cyclingpix.lu

Geniets a fait des classiques flandriennes sa cible principale, après un remarquable début de saison malheureusement rapidement avorté. «La pandémie du coronavirus a totalement chamboulé mes projets. Il n'est maintenant plus question de participer à un des trois grands Tours. En raison du calendrier adapté, une participation à un des trois Grands Tours est devenue impossible», avouait-il il y a peu.

C'est à la course de reprise elle-même, les Strade Bianche (1er août) que le coureur de 23 ans reprendra sa saison. Suivront ensuite à son menu Milan-Turin (5 août), Milan-Sanremo (8 août), les Championnats nationaux (20/23 août), le SkodaTour de Luxembourg (15-19 septembre), le BinckBank Tour (29 septembre-3 octobre), Gand-Wevelgem (11 octobre), puis le Tour des Flandres (18 octobre) et enfin Paris-Roubaix (25 octobre).

Bob Jungels

«Il reste le Tour de France et les grandes classiques en Belgique.» L'annonce faite par Bob Jungels est sans équivoque. Il y a déjà deux semaines, son équipe Deceuninck-Quick Step s'est retrouvée trois jours durant à Kaster, en Flandre-Occidentale. Jungels et ses équipiers en ont ainsi profité pour avaler 210 km sur le parcours de Gand-Wevelgem. 

Bob Jungels et ses coéquipiers de l'équipe Deceuninck-Quick Step se sont retrouvés durant trois jours en Flandre il y a deux semaines
Bob Jungels et ses coéquipiers de l'équipe Deceuninck-Quick Step se sont retrouvés durant trois jours en Flandre il y a deux semaines
Photo: Wout Beel

Dans la foulée de ce mini-stage, le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2018 s'est rendu dans les Alpes en compagnie de Julian Alaphilippe et Dries Devenyns. Le trio en a profité pour reconnaître la 17e étape du prochain Tour de France avec la finale dans le col de la Loze. Un autre stage, dans les Dolomites cette fois, est également prévu en juillet.

Jungels a prévu de reprendre la compétition aux Strade Bianche (1er août). Suivront Milan-Turin (5 août), Milan-Sanremo (8 août), le Critérium du Dauphiné (12-16 août), les Championnats nationaux (20/23 août), le Tour de France (29 août-20 septembre), la Flèche Wallonne (30 septembre, sous réserve), Liège-Bastogne-Liège (4 octobre), Gand-Wevelgem (11 octobre), le Tour des Flandres (18 octobre) et finalement Paris-Roubaix (25 octobre).

Alex Kirsch

Le mois d'octobre devrait offrir à Alex Kirsch quelques jours particulièrement intenses. D'une part, il nourrit de grandes ambitions sur les classiques flamandes. D'autre part, il devrait également... devenir papa pour la première fois. Et comme une première ne vient jamais seule, le Luxembourgeois fait office de premier réserviste dans la sélection élargie de son équipe Trek-Segafredo en vue du Tour de France.

Alex Kirsch (ici en deuxième position) a les classiques flamandes dans sa ligne de mire.
Alex Kirsch (ici en deuxième position) a les classiques flamandes dans sa ligne de mire.
Photo: Serge Waldbillig

Du 12 au 28 juillet, Trek-Segafredo organise un camp d'entraînement à Isola 2000. Ensuite, Kirsch participera au Tour de Pologne (5-9 août), au Championnat national (20/23 août), au Tour de Hongrie (29 août-2 septembre), au GP du Québec (11 septembre), au GP de Montréal (13 septembre), au SkodaTour (15-19 septembre). Viendront ensuite à son programme le BinckBank Tour (29 septembre-3 octobre), puis toutes les classiques flamandes. Son programme sera bien sûr ajusté en fonction de sa participation ou non au Tour de France.

Michel Ries

Michel Ries n'a eu besoin que de très peu de temps pour s'habituer à sa nouvelle équipe Trek-Segafredo et pour prouver son grand talent. Conséquence logique: le néo-professionnel de 22 ans s'est vu accorder une confiance supplémentaire. Sur des tracés très exigeants, Ries peut mettre en exergue ses qualités de grimpeur. Il n'est donc pas surprenant qu'au redémarrage de la saison, sa formation décide de l'aligner dans les courses les plus exigeantes.

Michel Ries se sent particulièrement à l'aise sur des tracés très exigeants
Michel Ries se sent particulièrement à l'aise sur des tracés très exigeants
Photo: cyclingpix.lu

Deux rendez-vous sont à souligner en particulier: les Classiques ardennaises et le Tour d'Espagne (20 octobre-8 novembre). Bien que sa participation à la Vuelta ne soit pas encore tout à fait entérinée, il devrait y tenir le rôle d'équipier de son leader, le Néerlandais  Bauke Mollema.

Le jeune coureur espère démontrer tout son talent au Challenge Mont Ventoux Dénivelé (6 août), au Tour de l'Ain (7-9 août), au Critérium du Dauphiné (12-16 août), aux Championnats nationaux (20/23 août), au GP du Québec (11 septembre), au GP de Montréal (13 août), au SkodaTour de Luxembourg (15-19 septembre), à la Flèche Wallonne (30 septembre), à Liège-Bastogne-Liège (4 octobre), et à l'Amstel Gold Race (10 octobre). Excusez du peu!

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'UCI maintient le SkodaTour de Luxembourg en septembre
L'Union cycliste internationale a révélé le nouveau calendrier international mardi. L'instance internationale a réussi le tour de force de faire tenir en quinze semaines un programme qui devait s'étaler sur sept mois et a conservé l'épreuve grand-ducale pour la rentrée des classes.
Das langgezogene Fahrerfeld mit Alex Kirsch (L) - UCI-Straßenweltmeisterschaften 2018 in Innsbruck - Straßenrennen Männer - Foto: Serge Waldbillig
L'avenir incertain des cyclistes en salle d'attente
Les contrats de la plupart des cyclistes luxembourgeois expirent à la fin de l'année. Pas de quoi les faire paniquer pour autant même si le sport professionnel ne manquera pas lui non plus d'être impacté par la crise du covid-19.
Le WorldTour de retour début août
La première division du cyclisme mondial reprendra le 1er août, par les Strade Bianche, suivant le nouveau calendrier publié mardi par l'Union cycliste internationale (UCI). Le Tour de France est confirmé du 29 août au 20 septembre.
(FILES) In this file photograph taken on April 14, 2019, the pack ride on the Trouee d'Arenberg cobbled stones sector (19) during the 117th edition of the Paris-Roubaix one-day classic cycling race, between Compiegne and Roubaix, near Wallers, northern France. - A revised cycling calendar from the International Cycling Union on May 5, 2020, has revealed that the Giro d'Italia and Vuelta a Espana will overlap by six days, while there was also a brand new women's version of the sports toughest one day race. The 'Hell of the North' Paris-Roubaix has been fixed for October 25, with a first ever women's version of the gruelling, mud-splattered slog over cobbled mining roads. (Photo by Anne-Christine POUJOULAT / AFP)
Le Tour de France à la fin de l'été
Départ le 29 août de Nice et arrivée le 20 septembre à Paris: jamais dans son histoire la Grande Boucle ne se sera élancée aussi tard avec une conclusion à la fin de l'été, suivant les nouvelles dates officialisées mercredi par l'Union cycliste internationale (UCI).
(FILES) In this file photo taken on July 14, 2019 France's Julian Alaphilippe, wearing the overall leader's yellow jersey (C) rides in the pack during the ninth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Saint-Etienne and Brioude. - The Tour de France is not only a French monument, but also the economic heartbeat of professional cycling itself and analysts fear heavy consequences if the coronavirus crisis forces its cancellation. An announcement is expected this week on either a postponement or an outright cancellation of the 21-day extravaganza that is currently scheduled to start in Nice on June 27. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)
Le Tour de France du 29 août au 20 septembre?
Recherche nouvelle date: le report de la Grande Boucle, rendu inévitable par l'annonce d'Emmanuel Macron, pose un nouveau défi à un événement confronté pour la première fois à pareille situation mais ses organisateurs (ASO) restent pour l'instant silencieux.
(FILES) In this file photo taken on July 26, 2019 A fan waves a big French national flag as the pack rides uphill during the nineteenth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Saint-Jean-de-Maurienne and Tignes. - The Tour de France is not only a French monument, but also the economic heartbeat of professional cycling itself and analysts fear heavy consequences if the coronavirus crisis forces its cancellation. An announcement is expected this week on either a postponement or an outright cancellation of the 21-day extravaganza that is currently scheduled to start in Nice on June 27. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)
«L'incertitude est actuellement la pire des choses»
En raison de la pandémie, Bob Jungels ne sait pas de quoi la suite de sa saison de cycliste professionnel sera faite. L'un des fers de lance de l'équipe Deceuninck-Quick Step revient sur le dernier Paris - Nice, il nous raconte son quotidien et nous livre ses craintes.
Beim Zeitfahren von Paris-Nice reichte es für Bob Jungels zu Rang zwölf.
L'Enfer du nord et les Ardennaises décalés
Paris-Roubaix, la Reine des classiques n'aura pas lieu le 12 avril en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé ce mardi ASO. La Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège ont également été reportées.
Matteo Trentin (I/Mitchelton) führte das Feld in der Trouée d'Arenberg an - Paris-Roubaix 2019 - Men Elite - Foto: Serge Waldbillig
Le monde du sport à l'arrêt ou à huis clos
Ligue des champions, championnats d'Angleterre et de France de football, F1, le calendrier mondial continue de se réduire comme peau de chagrin en raison de la pandémie de coronavirus, les rares événements maintenus étant pour la plupart organisés à huis clos.
This picture taken on March 13, 2020 show bicycles fixed on the roof of a official cycling team car prior the start of the 161,5 km,  6th stage of the 78th Paris - Nice cycling race stage between Sorgues  and Apt, on March 13, 2020. - The organizers of the 78th Paris-Nice cycling race announced on March 13, 2020 the cancellation of the last stage scheduled for Sunday due to the coronavirus pandemic. (Photo by Alain JOCARD / AFP)
Gastauer, le premier en selle en 2020
Le coureur d'AG2R-La Mondiale s'alignera dès le 21 janvier au Santos Tour Down Under (World Tour) en Australie. Les huit autres professionnels luxembourgeois enchaîneront au cours d'un mois de février copieusement garni.
Ben Gastauer débutera sa saison le 21 janvier au Santos Tour Down Unsder en Australie