Changer d'édition

Les poids lourds ont le vent en poupe à Melbourne
Sport 3 min. 22.01.2020

Les poids lourds ont le vent en poupe à Melbourne

Novak Djokovic tout sourire. Le Serbe s'est facilement défait du Japonais Tatsuma Ito

Les poids lourds ont le vent en poupe à Melbourne

Novak Djokovic tout sourire. Le Serbe s'est facilement défait du Japonais Tatsuma Ito
Photo: AFP
Sport 3 min. 22.01.2020

Les poids lourds ont le vent en poupe à Melbourne

Le fort vent qui soufflait mercredi à Melbourne a poussé les favoris dans le dos: ni les tenants du titre Naomi Osaka et Novak Djokovic, ni la n°1 mondiale Ashleigh Barty ne se sont attardés sur les courts au deuxième tour de l'Open d'Australie.

(AFP) - En attendant Serena Williams et Roger Federer en soirée, Osaka a écarté la Chinoise Saisai Zheng (42e) 6-2, 6-4 en 1h20', Djokovic s'est défait du Japonais Tatsuma Ito (146e) 6-1, 6-4, 6-2 en 1h35' et Barty a expédié la Slovène Polona Hercog (48e) 6-1, 6-4 en 1h06'.

Malgré sa victoire, Osaka n'était pas tout à fait contente de son jeu. «Ce que j'ai fait de mieux aujourd'hui? C'est de gagner le match», a analysé la Japonaise de 22 ans qui a craint un moment de se faire embarquer dans un troisième set après avoir perdu deux fois son service dans la seconde manche. «Elle renvoyait tout! Je me disais "mais je vais finir par marquer un coup gagnant?" Et elle: "Non, je vais tout te renvoyer!"», a ajouté la n°4 mondiale qui s'attendait à ressentir ce genre de «frustration» contre cette adversaire.


L'Espagnol Rafael Nadal a rapidement expédié le Bolivien Hugo Dellien en trois sets, 6-2, 6-3, 6-0
Nadal et Pliskova brillent sous le soleil de Melbourne
Après les fumées et les trombes d'eau, le soleil inondait mardi l'Open d'Australie où l'Espagnol et la Tchèque ont brillé lors d'une journée marathon au cours de laquelle 96 matches sont programmés en raison des dizaines de reports de la veille.

Djokovic, lui, s'est dit «globalement satisfait de sa performance», lui qui avait cédé un set au premier tour. «Avec ces conditions météorologiques, il faut accepter de devoir se battre non seulement contre l'adversaire, mais aussi contre le vent. Je l'ai accepté, j'ai joué extrêmement bien au début du match et je menais 5-0 après 15 minutes», a-t-il analysé en soulignant l'efficacité de son service lors des deux premiers tours du tournoi. «C'est l'un de mes objectifs à l'entraînement: rechercher un moyen de gagner des points facilement», a-t-il expliqué.

Devant son public, Barty voulait monter en puissance «sur les jeux de retour en s'appliquant à se créer des occasions de break». Elle a concrétisé trois de ses sept balles de break et a sauvé les six qu'elle avait concédées à Hercog. «Il était très important de bien jouer ces points importants», s'est-elle félicitée.

Serena Williams, neuvième mondiale, s'est qualifiée pour le troisième tour après avoir vaincu la résistance de la Slovène Tamara Zidansek (70e) 6-2, 6-3. D'abord expéditive au premier set, remporté en seulement 32 minutes, l'Américaine de 38 ans a du s'employer pour remporter la seconde manche, sauvant notamment trois balles de break. Déjà auréolée de sept titres à Melbourne, Serena Williams affrontera au troisième tour la Chinoise Qiang Wang (29e).

Roger Federer, troisième mondial a facilement écarté 6-1, 6-4, 6-1 le Serbe Filip Krajinovic (41e), affaibli par une douleur au coude droit. «C'est un très bon début de saison, s'est félicité le Suisse de 38 ans. Je suis très détendu en dehors des courts et j'ai beaucoup travaillé à l'intersaison. Ça paie.» Au prochain tour, il retrouvera l'Australien John Millman (47e), qui l'avait battu en 8es à l'US Open en 2018. «J'avais failli m'évanouir ce jour-là tellement il faisait chaud à New York !», s'est souvenu Federer.   

Wozniacki s'offre une prolongation de carrière

Bonne nouvelle aussi pour le tournoi, la qualification de la plus jeune joueuse de l'Open, étoile montante du tennis, Coco Gauff qui, après avoir éliminé une nouvelle fois Venus Williams au premier tour, comme à Wimbledon l'an dernier, a écarté Sorana Cirstea (74e) 4-6, 6-3, 7-5 et affrontera Osaka. La Japonaise avait battu l'Américaine au troisième tour à Flushing Meadows l'an dernier. «Mais cette fois je pense que je serai moins nerveuse, a prévenu Gauff. Je serai plus en confiance maintenant que je sais à quoi ressemble sa balle».

Caroline Wozniacki, 36e mondiale, s'est elle offert une prolongation de carrière. En éliminant l'Ukrainienne Dayana Yastremska (21e) 7-5, 7-5, elle a ajouté un match supplémentaire à son programme, ayant décidé de quitter le circuit à l'issue de ce tournoi qu'elle a remporté en 2018. La finaliste de l'an passé Petra Kvitova a elle dû batailler face à l'Espagnole Paula Badosa (97e), mais elle a fini par s'imposer. En revanche, sale journée pour Matteo Berrettini: l'Italien s'était révélé en atteignant les demi-finales du dernier US Open a cette fois été éliminé dès le deuxième tour par le 100e mondial, l'Américain Tennys Sandgren, 7-6 (7), 6-4, 4-6, 2-6, 7-5.    


Sur le même sujet

Nadal et Pliskova brillent sous le soleil de Melbourne
Après les fumées et les trombes d'eau, le soleil inondait mardi l'Open d'Australie où l'Espagnol et la Tchèque ont brillé lors d'une journée marathon au cours de laquelle 96 matches sont programmés en raison des dizaines de reports de la veille.
L'Espagnol Rafael Nadal a rapidement expédié le Bolivien Hugo Dellien en trois sets, 6-2, 6-3, 6-0
Sans pollution, Osaka et Serena démarrent bien
La tenante du titre, et la vétéran américaine, en quête d'un 24e trophée du Grand Chelem, ont donné lundi le coup d'envoi de l'Open d'Australie, un temps menacé par la pollution de l'air liée aux incendies monstres qui ravagent l'Australie.
La tenante du titre, la Japonaise Naomi Osaka a passé en douceur le cap du premier tour à l'Open d'Australie
L'Open d'Australie est-il menacé par les incendies?
Le premier tournoi du grand chelem 2020 est censé débuter lundi, à Melbourne, en pleine crise des feux de forêts en Australie qui ont provoqué la mort d'au moins 27 personnes et un milliard d'animaux. La pollution atmosphérique toxique a assombri la ville, mardi, interrompant les séances d'entraînement et retardant légèrement les qualifications.
A general view is seen with the city skyline shielded by the smoke haze during an Australian Open practise session at Melbourne Park in Melbourne, Tuesday, January 14, 2020. (AAP Image/Michael Dodge) NO ARCHIVING, EDITORIAL USE ONLY
Melbourne: Nadal rassure, Murray perd son combat en cinq sets
Après quatre mois sans compétition officielle et une panoplie de soucis physiques, Rafael Nadal a rassuré en ralliant sereinement le deuxième tour de l'Open d'Australie, lundi à Melbourne alors qu'Andy Murray a été battu après un long match de plus de quatre heures face à l'Espagnol Roberto Bautista (23e).
Rafael Nadal n'a pas manqué son entrée en matière sur les courts de Melbourne.