Changer d'édition

«Les Messins tiennent bien leur place en Ligue 1»
Sport 4 min. 06.03.2020

«Les Messins tiennent bien leur place en Ligue 1»

Julien Cardy a gardé un excellent souvenir du FC Metz. Il téléphone régulièrement au président Molinari et au service administratif.

«Les Messins tiennent bien leur place en Ligue 1»

Julien Cardy a gardé un excellent souvenir du FC Metz. Il téléphone régulièrement au président Molinari et au service administratif.
Photo: AFP
Sport 4 min. 06.03.2020

«Les Messins tiennent bien leur place en Ligue 1»

Sans Diallo, encore suspendu, le FC Metz s'apprête à disputer une rencontre très importante face à Nîmes ce samedi à Saint-Symphorien (28e journée de L1). L'ex-Grenat Julien Cardy (38 ans) présente la rencontre.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Julien Cardy, que devenez-vous?

Julien Cardy - «Après mon passage à Guingamp (2014 à 2016), je suis venu m'installer dans la banlieue de Toulouse en 2017. J'ai repris mes études, j'ai obtenu un master du Sport en juin 2019 et j'ai créé la société Sport Elysieum (septembre 2018) qui s'occupe de la reconversion des sportifs de haut niveau. Nous suivons une dizaine de sportifs qui ne sont pas issus uniquement du monde du football puisque nous avons des handballeurs ou des joueurs de beach-volley.

Comment jugez-vous le parcours du FC Metz en Ligue 1?

Je ne suis pas une personne qui regarde tous les matches mais évidemment je consulte les performances de mes anciens clubs. Le FC Metz effectue le parcours d'une formation qui arrive de la Ligue 2: il connait de bonnes périodes et même si tout n'est pas parfait, il réussit des résultats importants au bon moment. Les Messins tiennent bien leur place en L1, le maintien est en bonne voie et la réception de Nîmes puis le déplacement à Toulouse sont deux rendez-vous très importants.

Que retenez-vous de vos quatre saisons passées à Metz?

J'ai malheureusement été affecté par des blessures qui m'ont écarté des terrains mais j'ai vécu également de très bons moments au sein de ce club. Ma première saison en Moselle a été excellente mais ensuite cela s'est compliqué. Je garde des contacts avec Stéphane Borbiconi, on s'appelle de temps en temps mais aussi avec Romain Rocchi. Une à deux fois par an, j'appelle le président Carlo Molinari pour prendre de ses nouvelles mais également celles du personnel administratif. Je garde de très bons souvenirs de mon passage en Moselle.

Les Messins se déplaceront à Toulouse le samedi 14 mars: y serez-vous?

Je n'avais pas encore consulté le calendrier, mais, si je suis disponible, je serai au stade. Le TFC se retrouve dans une situation très inconfortable et malgré les bons éléments qui composent cette équipe, un contexte délicat pèse sur les joueurs. Quand on est dans les tribunes, on a envie de les aider et je vois bien que cela fait beaucoup de mal aux supporters qui sont encore là. Avec 13 points après 27 journées, les Toulousains vivent un scénario malheureux.

Le coronavirus oblige le football italien à faire disputer tous les matchs de Serie A à huis clos jusqu’à début avril. Cela vous fait-il peur?

C'est une situation inhabituelle. Vu de l'extérieur on peut remarquer quelques incohérences dans les mesures prises dans le sport, mais les gens en charge de ce dossier sont dans l'urgence. J'ai quand même l'impression que tous les acteurs essayent de faire au mieux et au plus vite pour le bien de tous.

Peut-on connaitre votre pronostic avant Metz - Nîmes?

Metz a fait le plein de confiance à Amiens et va vouloir confirmer face à un concurrent direct. Les Mosellans ne sont pas les plus mal lotis dans ce championnat. Même si Diallo ne jouera pas, je vais miser sur un succès grenat sur le score de 1 à 0.»

  • L'enjeu de la rencontre

Le FC Metz (15e, 31 points) accueille le Nîmes Olympique (18e, 27) sans Habib Diallo, qui sera de retour à Toulouse le 14 mars après avoir purgé ses deux matches de suspension ferme, mais avec Matthieu Udol et l’éventualité de revoir très vite Noss Traoré «qui est disponible mais pas encore à 100% de ses moyens», annonce Vincent Hognon. 

Le technicien grenat avoue également que sa formation «aborde un mois de mars qui pourrait être décisif et que le succès obtenu à Amiens donne un peu plus de confiance à un groupe au sein duquel Farid Boulaya a montré qu'il pouvait être décisif». 

Au match aller, les coéquipiers de l'excellent Alexandre Oukidja avaient su être costauds (1-1, 15e journée, 30 novembre 2019) pour contenir des Crocodiles plus dociles à l’époque que depuis quelques journées. L’arrivée de trois nouveaux joueurs dont l’ex-Messin Nolan Roux a ainsi singulièrement transformé une équipe nîmoise qui reste pourtant sur deux revers en championnat (1-2 face à Rennes et 2-3 devant Marseille). « Il n’empêche, leur mentalité au niveau de l’investissement est exceptionnelle et le FC Metz devra être à la hauteur dans ce domaine » précise Vincent Hognon. En cas de succès, les Messins détiendraient alors plus de 80 % de chances de se maintenir en Ligue 1.

Le « prono » de la rédaction. Les trois points ramenés d’Amiens (1-0) permettent aux Messins de voir l’avenir sous un meilleur angle. Un avenir qui pourrait être encore plus serein si le succès venait à être au rendez-vous face à des Nîmois accrocheurs mais qui encaissent beaucoup de buts. Notre pronostic : 2 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

«La performance de Diallo est unique»
Le FC Metz accueille Rennes ce mardi avant de se rendre à Nice samedi. Un programme chargé et des organismes à surveiller pour tenter d'arriver à Noël avec un total de points acceptable. Alain Colombo, l'ex-Messin, présente le programme mosellan.
Metz' Senegalese forward Habib Diallo (L) vies with Reims' Moroccan defender Yunis Abdelhamid during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Reims (Stade de Reims) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on November 23, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
«Le FC Metz va devoir confirmer face à Toulouse»
Appliqué et déterminé contre St-Etienne mercredi (1-0), le FC Metz doit mettre à profit la réception samedi de Toulouse. Une occasion pour les partenaires de Diallo de respirer un peu mieux en prenant le dessus sur une formation «difficile à jouer» estime Bernard Zénier.
Metz's Senegalese forward Habib Diallo (L) celebrates with Metz' midfielder Adama Traore after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Amiens (ASC) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on September 21, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Cartier: «Mon ami Daf est à Sochaux mais Metz va l'emporter»
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Football: David Régis: «La mayonnaise n'a pas pris au FC Metz»
David Régis (48 ans) a porté la tunique grenat de 1998 à 2002 en tant que défenseur. Il préface le déplacement du FC Metz à Toulouse ce samedi (20h). Les hommes de Frédéric Hantz sont privés de Balliu, Philipps et Rivière mais pourraient espérer revoir Jouffre.