Changer d'édition

Les Lions les yeux dans les yeux
Sport 4 min. 30.05.2018

Les Lions les yeux dans les yeux

Aurélien Joachim avec ou sans Dave Turpel pour débuter contre le Sénégal? C'est l'une des questions du jour.

Les Lions les yeux dans les yeux

Aurélien Joachim avec ou sans Dave Turpel pour débuter contre le Sénégal? C'est l'une des questions du jour.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 30.05.2018

Les Lions les yeux dans les yeux

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Approche prudente en perspective pour le Luxembourg.

La sélection de Luc Holtz s'offre deux derniers devoirs de vacances pour préparer la Ligue des Nations dans trois mois. Le Sénégal s'invite d'abord ce jeudi soir à 20h avec ses stars. Le Luxembourg retrouve lui Joachim. Qui rugira le plus fort?

La tradition est revenue depuis 2014: la sélection luxembourgeoise attrape dans ses filets une nation en route vers un tournoi majeur. L'Italie avant la Coupe du monde brésilienne, l'Albanie avant l'Euro français et ce jeudi le Sénégal qui s'apprête à disputer son second Mondial en Russie.

Le détail est symbolique aux yeux de certains, attractif pour d'autres, instructif pour le Club Luxembourg. A trois mois d'une Ligue des Nations devenue l'objectif XXL de la fin de l'année, la sélection de Luc Holtz doit éviter la sortie de route avec dégâts face à cet adversaire inédit.

Le Sénégal présente les contours d'une équipe dangereuse dotée de joueurs rapides et sans doute avides de sensations avant la campagne russe. Elle n'a peut-être pas non plus l'envie de se dépouiller sans compter dans une phase d'approche avec des garçons qui sortent de championnats de premier plan et dont le but est d'arriver frais pour le 19 juin et le premier match contre la Pologne.

Luc Holtz préfère prévenir que guérir. Ses Lions ne vont pas se jeter sur la crinière de ces autres Lions comme des morts de faim. «J'ai une idée de la façon dont le Sénégal pourrait jouer. Sans plus. Je préfère me concentrer sur mon équipe. On devra former un bloc défensif compact et ne pas perdre le ballon trop rapidement. Le Sénégal est très fort en reconversion offensive.»

L'animation, qui sera encore différente mardi prochain face à la Géorgie, devrait davantage se rapprocher de celle mise en place face à l'Autriche que celle à Malte quelques jours plus tôt. Avec notamment une ligne défensive à quatre éléments.

L'heure n'est plus guère aux expérimentations. Devant un Moris à qui il est temps de donner les coudées franches dans le but, Jans et Carlson se partageront sans doute les couloirs. Sans Chanot, ni Philipps, la charnière centrale devrait prendre une tournure inédite. «Je suis déçu pour Chris qui voulait jouer ces matches. Je ne comprends pas la décision du Legia. On aurait pu trouver un compromis», a concédé Holtz. Gerson, qui a enfin lancé sa saison, peut prendre place dans l'axe. Martins aussi. Mahmutovic plus que probablement. Malget a lui grillé un joker important face à l'Autriche et devra attendre que le train repasse.

Bombardé en défense centrale à Bourg-en-Bresse à l'occasion d'un barrage qui a tourné au fiasco, Martins devrait retrouver sa place dans l'entrejeu en complément de Barreiro. Il reste à deviner comment va s'orchestrer l'animation offensive avec un Rodrigues partant quasi certain au même titre que Joachim enfin de retour.

V. Thill et Turpel ont connu des trajectoires différentes en fin de saison. Discret avec la réserve messine, le premier est dans les petits papiers du sélectionneur et l'équipe nationale lui sert souvent de thérapie. Le second s'est fait remonter les bretelles après l'Autriche. Sa fin de saison efface en partie sa dette, mais il pourrait repasser par le banc de touche au même titre que Mutsch. Sinani, lui, espère enfin sortir de la salle d'attente. Le double duel qui se profile est une occasion rêvée pour concrétiser une bien belle saison.

Ces attentes et ces espoirs s'inscrivent en lettres majuscules sur une vitrine qui n'aura jamais aussi bien porté son nom. Personne n'a encore la notoriété d'un Mané ou d'un Koulibaly. Il faut un début à tout et la sélection reste l'appeau le plus efficace.

Aliou Cisse replace ses joueurs sous le regard du Monégasque Keita Baldé.
Aliou Cisse replace ses joueurs sous le regard du Monégasque Keita Baldé.
Photo: AFP

Les trois chiffres à retenir

9

Le Sénégal est le neuvième pays du continent africain que le Luxembourg rencontrera. Les Lions Rouges ont auparavant défié l'Algérie, le Cameroun, le Cap-Vert, l'Egypte, la Gambie, le Maroc, le Nigeria et le Togo.

70

Luc Holtz va diriger son 70e match à la tête de l'équipe nationale ce jeudi. Ce sera son 30e match amical. Il se rapproche à 17 longueurs de Paul Philipp.

96

De retour dans le groupe, Mario Mutsch pourrait fêter sa 96e sélection ce jeudi, ce qui le placerait à deux longueurs du recordman, Jeff Strasser.


Sur le même sujet

Les dix chiffres à retenir avant Luxembourg - Autriche
Les huit confrontations entre les deux pays et le nombre impressionnant de buts en fin de match du Luxembourg sont au coeur des chiffres qui préfacent le match amical entre les Lions Rouges et l'Autriche ce mardi (20h30) au stade Josy Barthel.
Luc Holtz utilise beaucoup de joueurs et trouve les solutions pour marquer en seconde période.
Tom Saintfiet: «J'ai vu 112 matches en cinq mois»
Globe-trotter de la planète foot, le Belge Tom Saintfiet a repris la sélection maltaise il y a cinq mois. Boulimique de ballon rond, le technicien flamand a vu toutes les équipes du pays mais doit opérer un choix parmi 56 joueurs.
Tom Saintfiet connaît tous les joueurs luxembourgeois par coeur.
Football: Michael Pinto des Lions du Sporting aux Roud Léiwen: ça se complique!
Michael Pinto est né à Diekirch. Formé au CNF de Mondercange puis au Sporting Portugal, il a été international chez les U20 portugais et le Recreativo Huelva l'a recruté à l'intersaison. Le jeune homme de 22 ans a des envies de sélection nationale luxembourgeoise mais passer des Lions du Sporting aux Roud Léiwen est compliqué.
Ses sélections avec les U20 portugais pourraient fermer les portes de l'équipe nationale à Michael Pinto.