Changer d'édition

Les Lionceaux s'inclinent avec les honneurs
Jan Ostrowski a évolué au centre de l'entrejeu luxembourgeois.

Les Lionceaux s'inclinent avec les honneurs

Photo: Yann Hellers
Jan Ostrowski a évolué au centre de l'entrejeu luxembourgeois.
Sport 2 min. 11.09.2018

Les Lionceaux s'inclinent avec les honneurs

Les Français ont trouvé la faille à l'heure de jeu

Face à une équipe de France largement supérieure, les U21 luxembourgeois ont réussi à repousser l’échéance jusqu’à l’heure de jeu avant de s’incliner finalement 2-0 (Aouar, Bamba) avec notamment un grand Valentin Roulez dans les buts.

Par Thibaut Goetz

Deux modifications dans le onze de départ par rapport au match contre l’Irlande du Nord, Duriatti est titulaire comme annoncé dans l’entrejeu à la place de Mersch. Skenderovic coulisse lui en défense centrale pour laisser sa place au milieu à Ostrowski. Les premières minutes sont dominées par la France, mais les offensives des Bleuets demeurent imprécises dans le dernier geste et Dembelé est pris deux fois au piège du hors-jeu.

Peu avant la demi-heure Aouar se met en évidence d’une belle frappe enveloppée depuis l’entrée de la surface. Valentin Roulez ne se laisse pas tromper par le léger rebond et réalise une belle parade (27e) sur la tentative du Lyonnais. Le portier d’Hostert repousse ensuite une autre tentative, celle du toulousain Amian (34e).

La première frappe cadrée luxembourgeoise arrive finalement peu avant la pause, Prudhomme récupère de la tête un centre de Heinz mais la tentative est stoppée par Bernardoni (39e).

La France passe la seconde

Le danger se refait sentir d’entrée sur le but luxembourgeois en début de seconde période. Deux centres successifs de Coco sèment la zizanie dans l’arrière-garde des U21 mais c’est sans conséquence (47e, 48e). Aouar trouve ensuite le poteau sur une frappe des 25m, Roulez était cette fois battu (51e). Mais Aouar parvient finalement à trouver l’ouverture à l’heure de jeu après un nouveau festival de Coco sur le flanc droit (1-0, 60e).

Roulez sort ensuite un énorme arrêt dans un face-à-face avec Terrier (67e), l’ancien joueur de Mondercange réalise une très belle prestation à la Meinau. Il récidive encore une fois devant Aouar (73e) jouant parfaitement son rôle de dernier rempart.

Finalement, les Français parviennent à doubler la mise sur un centre de Niakhaté repris par Bamba (2-0, 88e). Le Luxembourg s’incline logiquement à Strasbourg mais aura montré une belle solidarité défensive ce mardi soir grâce notamment à un excellent Roulez, l’homme du match du côté des Lionceaux.

France U21 – Luxembourg U21 2-0

Stade de la Meinau à Strasbourg, pelouse en bon état, arbitrage de M.Nuza (KOS) assisté de MM. Berisha et Selimaj (KOS). 7.367 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Aouar (60e), 2-0 Bamba (88e).

Corners: 8 (3+5) pour la France, 0 (0+0) pour le Luxembourg

Aucun carton jaune

FRANCE (4-3-3): Bernardoni; Amian, Gnagnon, Niakhaté, Diallo (cap.) (64e, Ndombelé); Ntcham (80e, Nkunku), Gelin, Aouar; Coco, Dembelé (64e, Bamba), Terrier.

Joueurs non utilisés: Prevot, Upamecano, Rosier, Del Castillo.

Sélectionneur: Sylvain Ripoll

LUXEMBOURG (4-4-2): Roulez; Ewert (cap.), Skenderovic, Hall, Heinz; Schaus (65e, Mersch), Ostrowski, Duriatti (89e, Bjelic), Couto Pinto (82e, Avdusinovic); Prudhomme, Muratovic.

Joueurs non utilisés: Ottelé, Brandenburger, Simon, Kalisa.

Sélectionneur: Manuel Cardoni.

Le point

Slovénie - Kazakhstan 2-1

Monténégro - Bulgarie 0-0

France - Luxembourg 2-0

Classement du groupe 9

1. France (9 matches) 27 points

2. Slovénie (8) 14

3. Kazakhstan (9) 10

4. Bulgarie (8) 9

5. Monténégro (8) 5

6. Luxembourg (8) 4


Sur le même sujet

Sélection Espoirs: Les Lionceaux préparent bien la Roumanie et le pays de Galles
Avant d'en découdre avec la Roumanie (2 septembre) et le pays de Galles (6 septembre) dans le cadre des éliminatoires de l’Euro U21 2017, la sélection Espoirs luxembourgeoise était opposée à son homologue du FC Metz, ce mercredi à Esch, dans le cadre du Tournoi ETT. Avec, au final, une victoire sur la plus petite des marges pour les Lionceaux (1-0).
Ben Vogel (en blanc, à la lutte avec le Messin Mehmet Arslan) a inscrit le seul but du match, mercredi à la Frontière