Changer d'édition

Les joueurs de Virton lancent un SOS
Sport 2 min. 06.07.2020

Les joueurs de Virton lancent un SOS

Si ses partenaires sont dans l'expectative, Dave Turpel, lui, sait qu'il jouera à Hesperange la saison prochaine.

Les joueurs de Virton lancent un SOS

Si ses partenaires sont dans l'expectative, Dave Turpel, lui, sait qu'il jouera à Hesperange la saison prochaine.
Photo: Vincent Lescaut
Sport 2 min. 06.07.2020

Les joueurs de Virton lancent un SOS

Alors que les dirigeants de Virton refusent la décision de l'Autorité belge de la concurrence de renvoyer le club dans le monde amateur, les joueurs de l'Excelsior semblent à bout de nerfs. «Dans une situation financière extrêmement délicate», ils réclament la liberté de pouvoir s’engager ailleurs.

(DH) - Las «d'être prise en otages», les joueurs de l'Excelsior Virton ont décidé de faire appel à la fédération belge (RBFA) et à la Pro League afin qu'elles prennent «les mesures contre les agissements du club afin de nous aider à nous libérer». Et pour donner davantage de consistance à leur appel à l'aide, ils ont adressé, ce dimanche, une lettre ouverte dans laquelle ils énumèrent les reproches adressés à leur direction. 

Toujours en chômage partiel, les joueurs de l'Excelsior reprochent pêle-mêle à leurs dirigeants le non-respect des contrats, les salaires versés en retard, l'absence d'encadrement pour préparer au mieux la saison prochaine. Mais surtout l'impossibilité de trouver un nouvel employeur pour exercer à nouveau leur métier. Une situation qui les empêche «d'assumer nos responsabilités», et ce, alors que la période est propice puisque la fenêtre des transferts s'ouvre ce mardi. 

«Ils sont en train de bousiller nos carrières», a déclaré Anthony Morris au journal Le Soir. En aparté, le gardien formé au Standard de Liège prend encore moins de gants pour qualifier la situation. Toutefois, tous les joueurs ne sont pas logés à la même enseigne puisque certains viennent d'être recasés dans les autres entités de la galaxie Becca. C'est notamment le cas des internationaux Dave Turpel et Kevin Malget qui vont rejoindre les rangs déjà bien garnis du Swift Hesperange, le futur épouvantail de la BGL Ligue.


Le kop gaumais va devoir se contenter d'affiches plus modestes ces prochains mois.
Virton recalé par l’Autorité belge de la concurrence
Le club de la province de Luxembourg n’évoluera plus en Division 1B la saison prochaine. La saga judiciaire a pris fin ce lundi avec la décision de l’Autorité belge de la Concurrence (ABC) de refuser l’imposition des mesures provisoires demandées par l’Excelsior.

D'autres ont été invités à les rejoindre, mais ces derniers affichent des ambitions sportives à la mesure de leur saison sportive réussie. Car Virton n'a pas démérité lors de l'exercice 2019-2020, et ce malgré des remous au niveau du staff technique avec le départ de Dino Toppmöller et l'arrivée de Christian Bracconi. De quoi attiser des convoitises. A condition toutefois d'être libérés par le club qui, en retenant ses joueurs entend faire pression sur les instances belges.

Pour mémoire, les dirigeants gaumais ont épuisé tous leurs recours pour obtenir la licence professionnelle obligatoire pour débuter la saison en D1B. Après la Commission des licences, la Cour belge d'arbitrage pour le sport, c'est l'Autorité belge de la concurrence qui a recalé l'Excelsior le 29 juin. En coulisses, les sociétaires «historiques» du club s'annoncent partants pour reprendre le club gaumais dans les rangs amateurs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Virton virtuellement relégué en... D2 amateurs
Le couperet est tombé. Le club gaumais de Flavio Becca n'a pas obtenu sa licence professionnelle, ni même... celle pour évoluer en D1 amateurs. Rendez-vous est maintenant fixé au 23 avril pour un recours devant la Cour belge d’arbitrage pour le sport.
Football - proximus ligue - Virton - Louvain - 08/11/2019
foto : Vincent Lescaut