Changer d'édition

Les Jeux olympiques reportés «d'environ un an»
Sport 2 min. 24.03.2020

Les Jeux olympiques reportés «d'environ un an»

La pandémie de covid-19 a eu raison de Tokyo 2020. Miraitowa et Someity devraient retrouver leurs fans en 2021.

Les Jeux olympiques reportés «d'environ un an»

La pandémie de covid-19 a eu raison de Tokyo 2020. Miraitowa et Someity devraient retrouver leurs fans en 2021.
AFP
Sport 2 min. 24.03.2020

Les Jeux olympiques reportés «d'environ un an»

Le Japon a proposé un report d'un an des Jeux d'été de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. Une proposition que le Comité international olympique (CIO) a acceptée, a annoncé ce mardi le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

(AFP) - «J'ai proposé de les reporter d'environ un an et le président du Comité international olympique (Thomas) Bach a accepté à 100%», a déclaré M. Abe devant les caméras de télévision. Le Premier ministre a fait cette déclaration à l'issue d'une conférence téléphonique avec M. Bach. Ces jeux seront «le témoignage de la défaite du virus» face à l'humanité, a encore précisé ce mardi le Premier ministre japonais.   

S'il est officiellement approuvé par le CIO, ce report sera une première pour des Jeux de l'ère moderne en temps de paix. Auparavant seuls les deux conflits mondiaux du 20e siècle avaient entraîné le report technique puis l'annulation d'olympiades.


The Olympic Rings are pictured in front of the headquarters of the International Olympic Committee (IOC) in Lausanne on March 22, 2020, as doubts increase over whether Tokyo can safely host the summer Games amid the spread of the COVID-19. - The global sporting calendar has been swept away by the coronavirus pandemic but the International Olympic Committee has insisted the Tokyo Games will go ahead in four months despite growing calls for a postponement. (Photo by FABRICE COFFRINI / AFP)
Le Japon admet la possibilité d'un report des JO
Jusqu'ici inflexible quant à la tenue des Jeux olympiques de Tokyo cet été comme prévu, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis ce lundi qu'un report «pourrait devenir inévitable» face à la pandémie de coronavirus, à l'instar du CIO dimanche.

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivis des Paralympiques du 25 août au 6 septembre.

Les autorités japonaises et le CIO ont été longtemps réticents à envisager officiellement de modifier le calendrier des JO. Mais la pression d'athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devenait de jour en jour plus forte avec la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde, notamment en Europe.

«La bonne décision à prendre»

Une prise de position tranchée qui est intervenue alors que la plupart des compétitions sportives sont à l'arrêt sur l'ensemble des continents, où plus d'un milliard de personnes doivent rester chez elles, avec des mesures de confinement souvent drastiques.   

Un nombre grandissant de fédérations sportives nationales avaient appelé ces derniers jours à un report de l'événement, emboîtant le pas à des critiques d'athlètes d'abord isolées. Les comités olympique et paralympique du Canada sont allés jusqu'à annoncer dimanche qu'ils n'enverraient pas leurs athlètes si les JO étaient maintenus cet été. «La bonne décision à prendre», a jugé le Premier ministre Justin Trudeau. 


A man in a face mask walks past a display showing the Tokyo 2020 logo in Tokyo on March 23, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
Le choix du cœur contre celui de la raison
Pour la première fois, le Comité international olympique (CIO) évoque la possibilité d'un report des prochains Jeux d'été. Les Luxembourgeois déjà qualifiés pour Tokyo ne sont pas tous d'accord avec cette solution.

Le Comité national suisse a officiellement demandé lundi le report des JO. Le Comité australien a estimé que les Jeux ne pourraient se tenir en juillet. Se rangeant derrière l'avis de ses sportifs, consultés dimanche, et favorable pour les deux tiers à un report des Jeux, le comité olympique américain, plus grosse délégation aux JO, s'était aussi positionné en faveur d'un renvoi de l'échéance.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les JO se disputeront bien à l'été 2021
C'est désormais officiel: les Jeux olympiques se dérouleront à Tokyo du 23 juillet au 8 août 2021. Le Comité international olympique (CIO) et le comité organisateur des JO ont trouvé un accord ce lundi.
(FILES) In this file photo taken on March 27, 2020 people take pictures of the Olympic Rings outside the closed Japan Olympic Museum in Tokyo. (Photo by Philip FONG / AFP)
Le Japon admet la possibilité d'un report des JO
Jusqu'ici inflexible quant à la tenue des Jeux olympiques de Tokyo cet été comme prévu, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis ce lundi qu'un report «pourrait devenir inévitable» face à la pandémie de coronavirus, à l'instar du CIO dimanche.
The Olympic Rings are pictured in front of the headquarters of the International Olympic Committee (IOC) in Lausanne on March 22, 2020, as doubts increase over whether Tokyo can safely host the summer Games amid the spread of the COVID-19. - The global sporting calendar has been swept away by the coronavirus pandemic but the International Olympic Committee has insisted the Tokyo Games will go ahead in four months despite growing calls for a postponement. (Photo by FABRICE COFFRINI / AFP)
Maintien des JO, les athlètes montent au créneau
«Atterré», «il faut les reporter»: plusieurs figures du sport mondial s'opposent à la décision du Comité international olympique (CIO) de maintenir les Jeux olympiques de Tokyo en dépit de la pandémie de coronavirus.
Toshiro Muto, chief executive officer of the Tokyo 2020 Olympic Games, speaks during a press conference about the details of the handover ceremony of the Olympic flame, in Tokyo on March 18, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)