Changer d'édition

Les deux ténors les yeux dans les yeux
Sport 3 min. 05.11.2022
Football

Les deux ténors les yeux dans les yeux

Le Niçois Rayan Philippe (à droite) est transformé depuis le début de la compétition.
Football

Les deux ténors les yeux dans les yeux

Le Niçois Rayan Philippe (à droite) est transformé depuis le début de la compétition.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 3 min. 05.11.2022
Football

Les deux ténors les yeux dans les yeux

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le premier grand moment de la saison en BGL Ligue est programmé dimanche à 18h à Dudelange où le leader, le F91, recevra son dauphin, Hesperange.

On n'ira pas jusqu'à dire qu’on s'est ennuyé jusqu'à maintenant, mais on guettait la date depuis quelques semaines. Le moment est enfin venu. Dimanche, les deux seules équipes encore invaincues de la compétition vont croiser le fer.


Paul Philipp (Praesident FLF - Fussballverband Luxemburg) nachdenklich
/ Fussball Luxemburg, Saison 2022-2023 / 15.10.2022 /
104. Kongress der FLF (Fédération Luxembourgeoise de Football) / 
Centre Barblé, Strassen /
Foto: Ben Majerus
Philipp confirmé, Kremer n’abandonne pas
Sollicité par les clubs pour quatre nouvelles années à la tête de la FLF, Paul Philipp a repoussé son challenger dans les cordes, mais Kremer voit déjà plus loin.

D'un côté, un Dudelange impressionnant qui n'a laissé que des miettes sur son passage. Le champion en titre vient d'enchaîner dix victoires de rang en championnat. Douze matchs si l'on rajoute les deux tours de Coupe de Luxembourg. Le F91 affole les statistiques. Il est parti sur les mêmes bases qu'en 2007 et en 2010 où il affichait un tel bilan au même stade de la compétition et où il a fini avec un titre à la clef et une cargaison de points d'avance.

Un F91 arrivé à maturité

Au-delà des chiffres, c'est l'impression d'aisance laissée par l’équipe de Carlos Fangueiro qui fascine. Le parcours européen avait donné le ton mais laissait craindre à un moment donné un coup de barre. On l'attend toujours et aucun signal ne semble l'annoncer. Le projet entamé il y a un peu plus de deux ans par le technicien portugais et son staff arrive à maturité. L'équilibre est parfait et la taille du groupe lui assure juste ce qu'il faut de concurrence pour avancer sereinement sans que la frustration ne s'invite dans un vestiaire qui vit bien.

Seules deux équipes (UT Pétange et Niederkorn) n'ont laissé qu'un but entre eux et le leader, mais jamais ce dernier ne s'est senti en danger. Pas plus que lorsqu'il s'est retrouvé mené au score, ce qui est tout de même arrivé à quatre reprises. Il s'est chaque fois imposé.

Seul Hesperange peut encore empêcher Dudelange de décrocher un 17e titre. Le Swift avance de solides arguments pour contester cette hégémonie. Le club de Flavio Becca a entamé plein pot ce championnat avec notamment une attaque de feu. Deux hommes donnent le tournis à toute la division. L’Allemand Dominik Stolz, aussi à l’aise dans son rôle de stratège que dans celui de finisseur. Et surtout le Français Rayan Philippe, transformé depuis le début de la compétition. Le Niçois terrorise les défenses du pays. Sa vitesse fait des ravages sur les ailes et sa pleine confiance l'a rendu redoutable en phase de finition. Cette arme à double tranchant peut décimer toutes les défenses adverses.

Le Swift doit dissiper ses doutes

Pascal Carzaniga réussit depuis l'été dernier à attirer de nombreux joueurs à l'entraînement.
Pascal Carzaniga réussit depuis l'été dernier à attirer de nombreux joueurs à l'entraînement.
Photo: Stéphane Guillaume

L'entraîneur Pascal Carzaniga est parvenu à faire cohabiter un paquet de joueurs depuis l'été dernier. Ils sont toujours une bonne trentaine à l'entraînement et cette abondance ne nuit pas pour l'instant à un groupe mature qui pourra compter sur l'expérience de ces piliers (Kevin Malget, Ricardo Delgado, Clément Couturier, Mehdi Terki) pour gripper la machine dudelangeoise.

Certains doutes sont toutefois apparus ces dernières semaines avec des prestations moins abouties comme à Hesperange et à Mondercange. Avec parfois aussi une frayeur lorsque Mondorf a remonté un handicap de deux buts. Mais le Swift a toujours trouvé les ressources nécessaires pour émerger. Preuve aussi qu'avoir un banc de qualité peut aider dans les moments difficiles. Seule l'Union Titus Pétange l'a pour l’instant empêché de faire un sans-faute en lui subtilisant deux points.

Tout est réuni pour faire de cette affiche une grande fête du football. A part peut-être la programmation du match. La grande foule ne se pressera pas un dimanche à 18h au début du mois de novembre. Un choix totalement incongru!

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Fin de saison très chargée pour Stelvio Cruz (30 ans). Le joueur angolais du F91 est engagé sur tous les fronts: BGL Ligue, Coupe de Luxembourg et Coupe d'Afrique des Nations. Il nous propose ses pronostics pour la 21e journée de championnat.
Fin de saison palpitante pour Stelvio Cruz qui rêve de doublé avant de s'envoler pour la CAN 2019.
En pleine bourre actuellement, Toni Luisi se déplace à Dudelange avec la Jeunesse pour ce qui pourrait être un tournant du championnat. L'attaquant prêté par le F91 évoque ce duel que les Bianconeri abordent avec le statut de leader.
Toni Luisi, ici face au Pétangeois Joël Da Mata, va retrouver le F91 avec beaucoup d'ambitions.
Fola - Dudelange samedi à 18h
Le Fola a l'occasion, ce samedi à partir de 18h, de retarder l'échéance et d'empêcher le douzième titre du F91. Plusieurs acteurs de la BGL Ligue se sont penchés sur les forces en présence.
Dikaba -Dallevedove: et si le Clasico se jouait dans le coeur du jeu?