Changer d'édition

Les coaches de D2 ont la parole: Patrick Wagner (Boevange): «Un de nos deux plus mauvais matches»
Sport 3 min. 11.10.2016

Les coaches de D2 ont la parole: Patrick Wagner (Boevange): «Un de nos deux plus mauvais matches»

Patrick Wagner, le coach Boevange,

Les coaches de D2 ont la parole: Patrick Wagner (Boevange): «Un de nos deux plus mauvais matches»

Patrick Wagner, le coach Boevange,
Photo : Michel Dell’Aiera
Sport 3 min. 11.10.2016

Les coaches de D2 ont la parole: Patrick Wagner (Boevange): «Un de nos deux plus mauvais matches»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Gilbert Freis retrouve le sourire alors que Claude Leogrande fait la grimace. Artur Marques et Carlos Pereira ont été enchantés de l’arbitrage. Patrick Wagner, lui, n'a pas reconnu son équipe.

Gilbert Freis retrouve le sourire alors que Claude Leogrande fait la grimace. Artur Marques et Carlos Pereira ont été enchantés de l’arbitrage. Patrick Wagner, lui, n'a pas reconnu son équipe.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Patrick Wagner (Boevange): «Un jour sans. Certainement un de nos deux plus mauvais matches avec celui joué face à Hosingen. Durant 70 minutes, on s’est cherché. Avec trois changements, on a été un peu mieux. Feulen mérite sa victoire. Pourtant, on sortait d’une bonne prestation à Steinfort, une sortie malheureusement entachée des cartons rouges.»  Boevange  - Feulen 1-2

Ronny Thill (Echternach): «Il était important de stopper la spirale négative (3 défaites). On ne peut pas vraiment être satisfait d'avoir pris un seul point à domicile, mais, dans la phase actuelle, c’est bon à  prendre et il faut continuer à travailler. On a eu l'une ou l'autre occasion, mais pour l'instant on a des problèmes pour concrétiser. Ehlerange a eu aussi ses phases dangereuses. Donc,  en conclusion, Ehlerange mérite son point. Merci pour leur fair-play, ils m'ont soutenu lors d'un malaise d'un de mes joueurs à la fin du match (ce dernier va mieux).» Echternach - Ehlerange 0-0

Gilbert Freis (Bettembourg): «Un match à domicile avec la victoire au bout! Nous avons été nettement dominateurs avec de nombreuses occasions pour enfin  gagner notre premier match de championnat. Les garçons qui ont débuté cette rencontre, une équipe à la moyenne d’âge très basse, nous ont offert un belle prestation. Notre adversaire ne s'est créé  aucune occasion. Au contraire, leur gardien, Moreno Lombardelli, les a sauvés à plusieurs reprises.» Bettembourg - Schouweiler 2-0

Joao Pereira ( Berdorf-Consdorf): «Une victoire qui n’est pas volée. Une discipline tactique pour une fois exemplaire. Personne n’a lâché. Il y a encore beaucoup de travail cependant. Mensdorf reste une très belle équipe mais notre victoire est indiscutable au nombre d’occasions de but. A souligner, le match d’Yannick Strasser, 18 ans, auteur d’une excellente prestation. » Munsbach - Berdorf-Consdorf 1-2

Carlos Pereira (Gilsdorf): «Un match équilibré pendant 90 minutes, je pense que le résultat est trop lourd. Wincrange marque en deuxième mi-temps sur coup franc puis le 2-0 et le 3-0 tombent sur contre quand mon équipe essaye de revenir au score.  Dimanche, on fera le maximum pour essayer de remporter notre première victoire à Brouch.  A noter un match avec de l'engagement et du fair-play et surtout un super arbitrage, chapeau!» Gilsdorf - Wincrange 0-3

Claude Leogrande (Munsbach):  «C'est ça le foot! Lors des deux derniers matches on n'a pas bien joué, mais on a gagné. Dimanche, on fait un très bon match, une super première mi-temps, et on perd le match. Il n'y avait qu'une équipe qui a joué au football, c'était Mensdorf. Berdorf profite de deux erreurs défensives, une par mi-temps pour marquer. Sans réelle occasion, Berdorf parvient à  gagner ce match, et c’est ce qui compte. Pas satisfait évidemment du résultat , mais satisfait de la performance de toute l'équipe. L'objectif reste le même: prendre le plus vite suffisamment de points pour faire le trou  et jouer une saison tranquille.»  Munsbach -  Berdorf-Consdorf 1-2

Artur Marques (Moutfort): «Les deux  équipes ont dû enfiler le bleu de travail, avec pas mal de duels, ne laissant aucun répit à l’adversaire. Aspelt a été difficile à manœuvrer, une équipe très combattive, c'est peut-être dû au choc psychologique du changement d’entraîneur. Le score est logique au vu de l’engagement des deux  équipes même si à la 89e et 92e,  "Kiko",  à deux reprises, a  le but de la victoire au bout de la chaussure (une fois le poteau et une fois à côté). Un excellent arbitrage.» Moutfort - Aspelt 1-1

Stéphane Moutschen (Ell): «Nous avons une équipe fort jeune qui doit encore apprendre. Je suis satisfait de mes joueurs aussi bien aux entraînements que lors des six premières rencontres. Pour parler des autres équipes, nous avons rencontré des équipes du haut du classement comme Steinfort qui sera pour moi le favori, ainsi que des équipes de bas de classement contre qui nous nous sommes imposés. Dans ce genre de match, il faut absolument gagner. Ce que nous avons fait. Et pour le match de dimanche,  nous n'avons rien à envier à Larochette qui aurait pu perdre ce dimanche.» Ell - Larochette 2-2


Sur le même sujet

Division 2: Berdorf-Consdorf piège Mensdorf, Feulen se replace
Steinfort prend ses distances en Série 1 et compte trois points d’avance sur le trio: Wincrange, Feulen et Colmar-Berg. En Série 2, Mensdorf a été stoppé mais conserve la tête avec un point d’avance sur l’ASL Porto. Biwer met un pied sur le podium.
Joie US Feulen / Football Division 2 Série 1 Luxembourg /6ème journée  Saison 2016-2017  / 09.10.2016 / US Boevange vs US Feulen / Terrain Am Letschert, Boevange sur Attert Luxembourg / Photo : Michel Dell’Aiera