Changer d'édition

Les coaches de D2 ont la parole: Emanuel Gentil (Larochette): «Mission accomplie»
Emanuel Gentil, le coach de Larochette, a pris un point contre Feulen et assuré le maintien du Rupensia.

Les coaches de D2 ont la parole: Emanuel Gentil (Larochette): «Mission accomplie»

Photo: Michel Dell'Aiera
Emanuel Gentil, le coach de Larochette, a pris un point contre Feulen et assuré le maintien du Rupensia.
Sport 4 min. 09.05.2017

Les coaches de D2 ont la parole: Emanuel Gentil (Larochette): «Mission accomplie»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Les derniers matches ont boosté le moral des joueurs d’Almir Civic, Claude Leogrande est dépité après avoir dominé tout le match. Pour Calos Pereira, c’est le match parfait, alors que la satisfaction règne à Larochette.

Les derniers matches ont boosté le moral des joueurs d’Almir Civic, Claude Leogrande est dépité après avoir dominé tout le match. Pour Calos Pereira, c’est le match parfait, alors que la satisfaction règne à Larochette. 

Jean-Marc Gattullo (Bettembourg):  «Oberkorn a ouvert le score rapidement sur une frappe de 35m qui a laissé le jeune Steven Reyter sans réaction. A la mi-temps, j'ai reboosté mes garçons qui ont montré un tout autre visage. Lumare s’est fait faucher  mais le penalty frappé par Goncalves a été stoppé par le gardien. Nous avons continué de dominer et à nouveau Bruzzeze a été fauché dans la surface et cette fois Lumare a transformé pour le but de la victoire.» CS Oberkorn -  Bettembourg 1-2

Guillaume Marette (Luna Oberkorn): «Un premier but sur un coup de pied arrêté, le "péché mignon" défensif de l'équipe. Après le 1-2, on s'attendait à une forte poussée d’Echternach mais il n’en fut rien. Dommage que le but de l'égalisation soit entaché d'un hors-jeu flagrant. Echternach a mis beaucoup de volonté pour prendre ce point.  Deux regrets, voir le travail de mes garçons, comme face à Moutfort,  ne pas trouver de récompense comptable, et l'attitude de  pseudo supporters prônant des idées qui n'ont pas leur place dans une enceinte sportive. Dommage d'oublier que 22 gars viennent jouer à la balle et distraire les vrais supporters.» Echternach - Luna Oberkorn 2-2

Joao Pereira (Berdorf-Consdorf): « Un match très équilibré jusqu'au 2-1  à la 70e minute suite à un penalty généreusement accordé. A l’analyse des 20 dernières minute, la victoire est méritée pour les Red Boys. Dimanche, nous rencontrerons Biwer.  Des trois leaders, j’ai du mal à citer le meilleur, tant ces équipes se valent.» Aspelt -  Berdorf-Consdorf 4-1

Emanuel Gentil (Larochette): «Nous égalisons avant la pause à la faveur d’un auto-goal. Marco Macedo nous a donné l’avance en seconde période et André Pacheco nous offre finalement un point à 3-3. La saison se termine doucement mais sûrement avec surtout la satisfaction de la mission, celle du maintien, accomplie.»  Larochette - Feulen 3-3 

Almir Civic (Wincrange): «La victoire contre Boevange et les matches nuls contre Steinfort et Feulen nous ont donné la confiance.  Contre Clervaux et Diekirch, nous avons défendu plus haut et essayé de jouer plus vite et en profondeur.  Diekirch était bien dans le match et a été dangereux jusqu'à la 60e minute. Mais, avec le 2-0, nous avons "tué" le match. Le score de 6-0 n’a rien d’excessif et est logique avec la motivation de mon équipe et la fatigue d'une équipe de Diekirch jeune et courageuse.» Wincrange - Diekirch 6-0

Mike Lohei (Ehlerange): «Un match avec peu d’occasions. J’avais une demi-équipe sur le terrain. L’ASL est certes plus fort que nous mais, avec un peu de chance, nous aurions pu avoir un résultat plus favorable. L’ASL  est une équipe très technique alors que Biwer est plus physique. Aspelt était moins fort avant la trêve.» Ehlerange -  ASL Porto 0-1

Claude Leogrande (Mensdorf): «Dominer n'est pas gagner! Un match à sens unique.  Sur le but d'Ehnen, il nous manque du physique car c'était notre cinquième match en 14 jours! A noter aussi que le poteau s’y est mis aussi pour nous empêcher de marquer. Et puis sur leur seule occasion, Ehnen marque le 1-0, en plus clairement hors-jeu. On pousse et on réussit quand même à égaliser à la 85e par Chris Welter.» Ehnen - Mensdorf 1-1

Artur Marques (Moutfort): «Nous avons mis le feu à la maison tout seul dès la première minute alors que l’adversaire n’avait pas encore touché la balle: 0-1. Merl a joué l’esprit tranquille et a toujours eu la main sur le match. Mes joueurs, eux, ont joué crispés pratiquement tout le match. A la 35e , on encaisse le 0-2 sur un coup franc fantôme. Auparavant il y a eu un penalty en notre faveur non sifflé sur lequel notre joueur s’est blessé.  Mené 1-3 dans les 15-20 minutes finales, nous avons pressé un peu plus et  Merl aurait pu creuser l’écart avec les espaces que nous avons laissés.»   Moutfort - Merl 1-3

Carlos Pereira (Gilsdorf): « Victoire importante. On mérite ces trois points parce qu'on a été la meilleure équipe pendant pratiquement 90 minutes. Les remplacements ont fait la différence, mais surtout la discipline, avec aucun carton. Hosingen a mis la pression pendant une dizaine de minutes avec des ballons  dans notre surface qui aurait pu provoquer le 1-1 après notre ouverture du score à la 60e minute.  Les buteurs sont Carlos Matias et Kevin Teixeira.»   Hosingen - Gilsdorf 0-2

 

 


Sur le même sujet