Changer d'édition

Les cinq chiffres à retenir de la 23e journée de BGL Ligue
Kai Schwitz, le 31e homme pétangeois!

Les cinq chiffres à retenir de la 23e journée de BGL Ligue

Photo: Albert Krier
Kai Schwitz, le 31e homme pétangeois!
Sport 30.04.2018

Les cinq chiffres à retenir de la 23e journée de BGL Ligue

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Et si la Jeunesse avait perdu l'Europe dans ses confrontations à l'extérieur avec les autres gros bras de la compétition?

Sébastien Flauss a signé sa huitième clean-sheet cette saison. La neuvième de son club qui mène la danse dans ce domaine. Dernier regard en chiffres sur la 23e journée de BGL Ligue qui s'est clôturée lundi soir.

1

Premier point et premier but à l'extérieur pour la Jeunesse face à l'une des quatre autres équipes du Big Five. Les Bianconeri ont ramené un match nul (1-1) de leur déplacement au Fola dimanche.

La Jeunesse ramène enfin quelque chose de l'un de ses déplacements chez un cador.
La Jeunesse ramène enfin quelque chose de l'un de ses déplacements chez un cador.
Photo: Christian Kemp

3

Trois points sur dix-huit, deux buts marqués en 540 minutes de jeu: l'US Mondorf file du mauvais coton et doit se féliciter de son parcours avant la trêve qui lui permettra de renouveler son bail parmi l'élite.

7

Avec son succès à l'Union Titus Pétange, le F91 a porté sa série à sept victoires consécutives. Une première cette saison. Le champion en titre partageait jusque-là cet alignement de succès avec le Progrès (6).

9

Neuvième match sans encaisser pour le Progrès cette saison après la victoire un but à rien contre Rodange ce lundi soir. C'est l'équipe qui compte le plus de clean sheets depuis le début de la saison. Dudelange a encaissé lors de quinze rencontres, ce qui revient à dire que Jonathan Joubert a signé «seulement» huit clean sheets. Les deux gardiens differdangeois, Julien Weber et Patrick Worré, en ont accumulé autant.

31

L'Union Titus Pétange bat tous les records en termes de joueurs utilisés cette saison. Kai Schwitz a fait ses premiers pas parmi l'élite depuis le début de la compétition face à Dudelange ce dimanche, ce qui porte à 31 le nombre de garçons avec du temps de jeu sous Manu Correia et Waldemar Brito.


Sur le même sujet