Changer d'édition

Les cinq chiffres à retenir de la 13e journée de BGL Ligue
Jader Soares, l'une des belles promesses d'Etzella et une régularité à toute épreuve.

Les cinq chiffres à retenir de la 13e journée de BGL Ligue

Photo: Vincent Lescaut
Jader Soares, l'une des belles promesses d'Etzella et une régularité à toute épreuve.
Sport 04.12.2018

Les cinq chiffres à retenir de la 13e journée de BGL Ligue

Des buts pour, d'autres contres, des performances, de la régularité, des performances, des claques et des séries. La première partie de la compétition a vécu. Quelques chiffres viennent égayer ces bilans à mi-parcours.

1

C'est la première fois de la saison que Differdange perd par trois buts d'écart. L'équipe d'Arno Bonvini avait déjà encaissé trois buts (contre Strassen), mais en avait inscrit un. Dimanche, elle n'a pas trouvé le chemin des filets du Fola.

2

L'US Rumelange vient d'enchaîner un second match sans défaite. Après son nul contre l'Union Titus Pétange (0-0), le club entraîné par Sven Loscheider a pris un nouveau point au Racing (2-2). De quoi rassurer un peu le club de Gérard Jeitz malgré une lanterne rouge à trimbaler jusqu'à l'année prochaine.

5

La Jeunesse n'avait plus encaissé cinq buts depuis la saison 2016-2017 et les deux claques ramassées à Dudelange (5-1) et au Titus Pétange (6-2). La «Vieille Dame» vire toutefois en tête à mi-saison avec 29 points, trois de moins que le F91 à pareille époque la saison dernière, mais surtout huit de plus que son propre total de 2017.

Sacré coup d'arrêt pour la Jeunesse de David Soares alors que Mayron De Almeida et le Progrès arrondissent les angles.
Sacré coup d'arrêt pour la Jeunesse de David Soares alors que Mayron De Almeida et le Progrès arrondissent les angles.
Photo: Michel Dell'Aiera

23

Vingt-trois joueurs n'ont pas manqué une seule minute de jeu depuis le début de la compétition: François Thior (Rumelange), Julien Weber, David Vandenbroeck et Geoffrey Franzoni (Differdange), Losseni Keita et Jader Soares (Etzella), Thomas Hym et Julien Klein (Fola), Ricardo Delgado (Jeunesse), Romain Ruffier et Thomas Birk (Racing), Paulo Arantes et Rony Souto (RM Hamm Benfica), Niklas Bürger, Timo Heinz, Gilles Feltes et Daniel Bartsch (Rosport), Ralph Schon et Denis Agovic (Strassen), Chris Stumpf (Hostert), Ahmed Benhemine (Mondorf), Lucas Carnevalli et Jean Chopin (Titus Pétange).

308

Les filets ont tremblé à 308 reprises depuis le début de la compétition. C'est cinq fois moins qu'à pareille époque la saison dernière. Dudelange est pour le moins constant avec 39 buts inscrits à mi-parcours. Comme la saison dernière. Le Progrès affiche lui un débours de dix buts.


Sur le même sujet