Changer d'édition

Les athlètes attendront leur tour pour être vaccinés
Sport 2 min. 11.03.2021 Cet article est archivé

Les athlètes attendront leur tour pour être vaccinés

Pour Dan Kersch, pas question de mettre la charrue avant les bœufs : le ministre préfère attendre recevoir des précisions sur la compétition des JO avant de prendre une décision.

Les athlètes attendront leur tour pour être vaccinés

Pour Dan Kersch, pas question de mettre la charrue avant les bœufs : le ministre préfère attendre recevoir des précisions sur la compétition des JO avant de prendre une décision.
Photo: AFP
Sport 2 min. 11.03.2021 Cet article est archivé

Les athlètes attendront leur tour pour être vaccinés

Après les tests obligatoires, les députés s'interrogent sur la mise en place d'une «carte de vaccination» pour les sportifs. En particulier pour ceux qui participeront aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

(ASdN) - Les athlètes des Jeux olympiques doivent-ils être vaccinés en priorité ? A cette question, Dan Kersch (LSAP) est catégorique : la réponse est non. «Ce n'est pas approprié, et encore moins pour leurs entraîneurs», justifie le ministre des Sports dans une réponse parlementaire publiée ce jeudi. 

S'il n'exclut pas la question pour autant, le ministre considère que ce n'est en effet «pas le moment» d'y réfléchir, n'ayant encore que peu d'informations sur le maintien de la compétition mondiale, et les conditions dans lesquelles elle se déroulera. «Nous ne connaissons pas encore les exigences qui seront mises en place pour les athlètes, les entraîneurs et les spectateurs», souligne-t-il.  


«Passeport vaccinal» non, «pass sanitaire» peut-être
Jusqu'alors fermement opposé à l'introduction de tout dispositif qui autoriserait les personnes vaccinées à avoir plus de droit que les autres, le Luxembourg met un peu d'eau dans son vin en évoquant, vendredi, sa volonté de «poursuivre les réflexions».

En attendant de telles précisions, la question de la mise en place d'une «carte de vaccination pour les Jeux olympiques» n'est donc elle non plus pas au programme. «A ce stade il n'est pas du tout certain qu'un tel laissez-passer soit requis», insiste Dan Kersch qui rappelle que le gouvernement «n'est pas l'organisateur des JO». 

En outre, c'est au COSL de décider si les athlètes luxembourgeois pourront participer, ou non, à la compétition, qui a été reportée du 23 juillet au 8 août 2021 à Tokyo. Un choix qui dépendra de si «des intérêts nationaux sont en jeu». Mais pour l'heure, le ministre se veut rassurant : «Je ne vois aucun danger [à une participation, ndlr] pour le moment».

Pour rappel, les compétitions sportives sont - au Luxembourg - actuellement conditionnées à la soumission à un test anti-covid. Une disposition qui n'avait pas manqué de faire réagir la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) le mois dernier, avant de se raviser. La fédération a néanmoins annoncé mardi l'arrêt des championnats de football, ne maintenant que les rencontres des sportifs d'élite.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour permettre la reprise des différents championnats de première division, le ministère des Sports mise sur un projet-pilote basé sur l'analyse des examens de sportifs volontaires. Avec la prise de risque que cela sous-entend, selon Dan Kersch.
Si le gouvernement desserre à partir de lundi son étreinte concernant la pratique sportive, toutes les mesures de distanciation restent de rigueur et tous les contacts prohibés. Le ministre des Sports a par ailleurs réaffirmé, vendredi, que toutes les infrastructures indoor resteraient fermées.
Tennis players playing a match on the court on a sunny day
Le changement de dates des Jeux olympiques de Tokyo va engendrer des «coûts très importants», ont admis jeudi les organisateurs en annonçant la mise en place d'un groupe de travail chargé de gérer les conséquences de cette décision historique due au coronavirus.
The Tokyo 2020 Olympic Games logo is pictured in Tokyo on March 26, 2020, two days after the historic decision to postpone the 2020 Tokyo Olympic Games. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)