Changer d'édition

Le WorldTour ferme une parenthèse de 139 jours
Sport 4 min. 31.07.2020

Le WorldTour ferme une parenthèse de 139 jours

Conférence de presse de Greg Van Avermaet. Une image à laquelle les suiveurs vont devoir s'habituer.

Le WorldTour ferme une parenthèse de 139 jours

Conférence de presse de Greg Van Avermaet. Une image à laquelle les suiveurs vont devoir s'habituer.
Photo: dpa
Sport 4 min. 31.07.2020

Le WorldTour ferme une parenthèse de 139 jours

Le cyclisme mondial, à l'arrêt depuis la dernière étape de Paris-Nice, le 14 mars, reprend son fil, ce samedi, avec les Strade Bianche en Italie et la première course française de l'été, la Route d'Occitanie.

(ER avec AFP) - Pendant près de cinq mois, le peloton a rongé son frein. Les coureurs se sont dépensés le plus souvent sur home-trainer puis, vers la mi-mai pour la plupart, ont retrouvé l'entraînement en extérieur.

Première victime du Covid-19, la course des Strade Bianche, sur les chemins de terre de Toscane surchauffés au cœur de l'été, marque donc le retour du WorldTour. «C'est un message d'espoir qui part de Sienne, non seulement pour le cyclisme mais pour tout le sport. Nous sommes de retour, la vie est là», a déclaré le président de l'UCI David Lappartient dans la Gazzetta dello Sport. 


Jempy Drucker (L/Bora)  - E3 BinckBank Classic - Foto: Serge Waldbillig
Les professionnels luxembourgeois remettent les gaz
A tout juste un mois du grand retour des pelotons, les neuf professionnels luxembourgeois préparent intensivement la reprise. Tour d'horizon du programme qui attend les uns et les autres dans les prochaines semaines.

Du 7 mars au 1er août, la date a changé mais pas le programme. Avant d'arriver sur la superbe Piazza del Campo de Sienne au bout de 184 kilomètres, les coureurs auront souffert sur les 11 secteurs (63 km) de «sterrati», les chemins de terre blanchis qui donnent son nom à la course.

Et sous une chaleur brutale (jusqu'à 37 degrés dans l'après-midi), ils auront affronté les routes sans plat de la Toscane et les redoutables 16% de la Via Santa Caterina, juste avant l'arrivée, où Julian Alaphilippe avait fait la différence pour s'imposer l'an dernier. Mais plus encore que la chaleur, la grande variable sera l'incertitude totale pesant sur les états de forme des uns et des autres après près de cinq mois sans compétition.

«Sincèrement, c'est un grand point d'interrogation. Je me sens bien et je pense m'être préparé au mieux. Mais c'est la course qui parlera. Tu peux marcher aussi fort que tu veux à l'entraînement, tout est différent en course», a ainsi expliqué cette semaine Vincenzo Nibali. 

Alaphilippe, lui, va se retrouver à défendre coup sur coup ses deux plus beaux succès italiens de 2019, avec les Strade Bianche puis Milan-Sanremo dès samedi prochain. Mais avec un programme qui le pousse à regarder vers le Tour de France et au-delà vers les Championnats du monde et les classiques de septembre-octobre, le puncheur français sera peut-être un peu en retrait.

Deuxième à Sienne l'an dernier, Fuglsang (Astana) pourrait être candidat, comme Sagan et Schachmann (Bora), Van Avermaet (CCC), souvent placé, ou Benoot (Sunweb), vainqueur en 2018. Mais les regards seront surtout tournés vers Van Aert (Jumbo-Visma), troisième des deux dernières éditions, et vers l'attraction Van der Poel. Pour Van Avermaet, le jeune Néerlandais est même «le favori».    

Ries au départ de la première course post-confinement en France

Parallèlement à l'épreuve italienne, le public français va également retrouver l'ambiance d'une course cycliste avec la Route d'Occitanie qui accueille quelques-uns des favoris du Tour (Bernal, Froome, Pinot ou encore Bardet) qui se disputera exceptionnellement cette année du 29 août au 20 septembre


(FILES) In this file photo taken on July 14, 2019 France's Julian Alaphilippe, wearing the overall leader's yellow jersey (C) rides in the pack during the ninth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Saint-Etienne and Brioude. - The Tour de France is not only a French monument, but also the economic heartbeat of professional cycling itself and analysts fear heavy consequences if the coronavirus crisis forces its cancellation. An announcement is expected this week on either a postponement or an outright cancellation of the 21-day extravaganza that is currently scheduled to start in Nice on June 27. (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)
Le Tour de France à la fin de l'été
Départ le 29 août de Nice et arrivée le 20 septembre à Paris: jamais dans son histoire la Grande Boucle ne se sera élancée aussi tard avec une conclusion à la fin de l'été, suivant les nouvelles dates officialisées mercredi par l'Union cycliste internationale (UCI).

Il s'agira pour ces coureurs de premier plan d'accumuler des jours de courses à l'approche de la grande échéance de la saison, chamboulée par le covid-19. Dernier vainqueur du Tour de France, Egan Bernal n'a plus épinglé de dossard depuis son Tour de Colombie à domicile le 16 février... 

Unique représentant luxembourgeois au départ de Saint-Affrique, Michel Ries aura pour mission d'épauler ses deux chefs de file Richie Porte et Bauke Mollema jusqu'à mardi. Un petit avant-goût de Grande Boucle puisque la troisième étape, la plus montagneuse lundi, propose une arrivée au sommet du col de Beyrède après les ascensions du Port de Balès et du col de Peyresourde, théâtres de la 8e étape du Tour, le 5 septembre.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'UCI maintient le SkodaTour de Luxembourg en septembre
L'Union cycliste internationale a révélé le nouveau calendrier international mardi. L'instance internationale a réussi le tour de force de faire tenir en quinze semaines un programme qui devait s'étaler sur sept mois et a conservé l'épreuve grand-ducale pour la rentrée des classes.
Das langgezogene Fahrerfeld mit Alex Kirsch (L) - UCI-Straßenweltmeisterschaften 2018 in Innsbruck - Straßenrennen Männer - Foto: Serge Waldbillig
La Flèche Wallonne sourit à nouveau à Alaphilippe
Julian Alaphilippe (Deceuninck) a remporté pour la deuxième fois de sa carrière la Flèche Wallonne ce mercredi à Huy. Le Français a battu sur le fil le Danois Jakob Fuglsang (Astana) alors que Tom Wirtgen a animé l'échappée du jour.
Un petit air de Strade Bianche sur les hauteurs de Huy, Julian Alaphilippe a devancé Jakob Fuglsang pour décrocher la deuxième Flèche de sa carrière..
Tour d'Espagne: les jambes à Malaga, la tête aux Mondiaux
Le maillot rouge, marchepied vers le maillot arc-en-ciel? De nombreux grimpeurs, alléchés par l'exigeant tracé des Mondiaux fin septembre en Autriche, s'alignent au départ du Tour d'Espagne samedi à Malaga avec l'idée d'en faire une rampe de lancement vers le titre planétaire.
Ben Gastauer (Ag2r) sans objectif précis sinon celui de proposer un cyclisme offensif.