Changer d'édition

Le Real arrache son ticket pour les huitièmes
Sport 3 min. 10.12.2020

Le Real arrache son ticket pour les huitièmes

Cette victoire permet à l'entraîneur Zinédine Zidane de conserver son poste.

Le Real arrache son ticket pour les huitièmes

Cette victoire permet à l'entraîneur Zinédine Zidane de conserver son poste.
Photo: AFP
Sport 3 min. 10.12.2020

Le Real arrache son ticket pour les huitièmes

Le Real Madrid a surclassé le Borussia Mönchengladbach 2-0 mercredi pour prendre la tête du groupe B et une place pour les huitièmes de finale de Ligue des champions.

(AFP) - Sur la sellette après la déroute contre le Shakhtar Donetsk (2-0) la semaine dernière en C1, Zidane a pu compter sur son talisman habituel mercredi : son compatriote français Karim Benzema, d'un doublé de la tête (9e, 32e), a permis à «ZZ» de conserver son poste sur le banc merengue et de continuer à croire à un nouveau miracle européen. 

Avec ce tour de force à domicile, le Real Madrid s'est emparé de la première place du groupe B devant «M'Gladbach», deuxième qualifié. Le Shakhtar Donetsk, 3e, sera donc reversé en C3, et l'Inter Milan est éliminé. 

Du répondant 

Les hommes des grands rendez-vous : Benzema, de retour au plus haut niveau après une blessure à la jambe gauche qui l'a envoyé à l'infirmerie pour un petit mois, et Ramos, de retour après une blessure à la jambe droite mi-novembre ont offert de l'assise à un Real Madrid dépassé en Ukraine la semaine dernière... et ont donné raison au confiant «Zizou». 

«Je suis persuadé que l'on fera un grand match du début à la fin. Le club, les joueurs, on est tous habitués à jouer ces matches sous pression, où tu dois donner le maximum en mettant les émotions de côté. C'est le dernier match de la phase de poules, on sait ce que l'on joue», avait assuré Zidane, serein, mardi en conférence de presse. Jamais aussi costaud que lors des affiches décisives, Zidane a encore une fois réussi à redresser son équipe à temps, pour permettre à la «Maison blanche» de sortir pour une 24e saison consécutive de la phase de groupes de C1 (depuis 1997).


Juventus' Portuguese forward Cristiano Ronaldo (L) walks past Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi during the UEFA Champions League group G football match between Barcelona and Juventus at the Camp Nou stadium in Barcelona on December 8, 2020. (Photo by Josep LAGO / AFP)
Cristiano Ronaldo écrase Lionel Messi
Le Portugais de 35 ans a gagné son duel face à son «meilleur ennemi» mardi pour la sixième journée de Ligue des champions (3-0), offrant la première place du groupe à la Juventus. Turin a infligé sa première défaite de la saison en C1 au FC Barcelone.

«C'est un sentiment de satisfaction avant tout. A l'arrivée, quand l'objectif est atteint, on se dit qu'on a fait le boulot. Je crois que l'équipe a fait le travail, on savait ce qu'on jouait. On a eu des moments compliqués, et ce soir on a fait un grand match. Notre victoire est méritée, et la première place aussi», a savouré Zidane en conférence de presse d'après-match. 

Après avoir remporté un premier ultimatum sur le terrain de Séville, vainqueur en titre de la Ligue Europa, samedi en championnat (1-0), Zidane a su insuffler la motivation nécessaire à son groupe, qui a livré mercredi l'une de ses prestations les plus solides de la saison. Les Madrilènes ont sans doute été aussi sensibles au discours du président du Real Florentino Perez, qui a fait le déplacement en Andalousie samedi pour leur signifier l'importance cruciale de cette série de trois matches (Séville, M'Gladbach, Atlético Madrid), d'après la presse espagnole. 

Pléa et Thuram, éteints mais qualifiés 

Effets immédiats : mercredi, les Madrilènes ont gommé leur tendance à offrir leur meilleur et leur pire visage dans une même partie, pour signer un match maîtrisé du début à la fin. Dans le sillage de Benzema et de Ramos, certains seconds couteaux du Real ont aussi brillé. C'est le cas du couloir droit des deux passeurs décisifs Rodrygo et surtout Lucas Vazquez, étincelant mercredi soir. 


Istanbul Basaksehir's French forward Demba Ba (R) gestures past Paris Saint-Germain's Brazilian forward Neymar (L) and Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe after the game was suspended amid allegations of racism by one of the match officials during the UEFA Champions League group H football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Istanbul Basaksehir FK at the Parc des Princes stadium in Paris, on December 8, 2020. - Paris Saint-Germain's decisive Champions League game with Istanbul Basaksehir was suspended today in the first half as the players walked off amid allegations of racism by one of the match officials.
The row erupted after Basaksehir assistant coach Pierre Webo, the former Cameroon international, was shown a red card during a fierce row on the touchline with staff from the Turkish club appearing to accuse the Romanian fourth official of using a racist term. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
PSG-Basaksehir reporté après un incident raciste
Le geste inédit des joueurs du PSG et du Basaksehir Istanbul de quitter mardi la pelouse après des accusations de racisme portées à l'encontre du quatrième arbitre a conduit au report du match de Ligue des champions à mercredi, une décision historique saluée par le monde du football.

A l'inverse, pour les jeunes internationaux français de M'Gladbach, la soirée a été plus compliquée : malgré le onze très offensif aligné par Marco Rose avec quatre attaquants, Alassane Pléa et Marcus Thuram ont été peu alimentés en ballon, tant le pressing madrilène a été étouffant dans l'entrejeu. Un match complètement différent de l'aller pour Thuram et Pléa, qui avaient bien combiné pour inscrire un doublé (33e, 58e) neutralisé en toute fin de match par Benzema (89e) et Casemiro (90e+3)... 

Malgré la défaite, «Gladbach» sera quand même présent en huitièmes, qualifié comme deuxième du groupe B. Et pour le Real, il s'agira de surfer sur cette excellente performance dans le derby contre l'Atlético samedi... avant d'attendre les huitièmes de finales de C1 pour corriger le faux pas d'août dernier. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

PSG-Basaksehir reporté après un incident raciste
Le geste inédit des joueurs du PSG et du Basaksehir Istanbul de quitter mardi la pelouse après des accusations de racisme portées à l'encontre du quatrième arbitre a conduit au report du match de Ligue des champions à mercredi, une décision historique saluée par le monde du football.
Istanbul Basaksehir's French forward Demba Ba (R) gestures past Paris Saint-Germain's Brazilian forward Neymar (L) and Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe after the game was suspended amid allegations of racism by one of the match officials during the UEFA Champions League group H football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Istanbul Basaksehir FK at the Parc des Princes stadium in Paris, on December 8, 2020. - Paris Saint-Germain's decisive Champions League game with Istanbul Basaksehir was suspended today in the first half as the players walked off amid allegations of racism by one of the match officials.
The row erupted after Basaksehir assistant coach Pierre Webo, the former Cameroon international, was shown a red card during a fierce row on the touchline with staff from the Turkish club appearing to accuse the Romanian fourth official of using a racist term. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
Cristiano Ronaldo écrase Lionel Messi
Le Portugais de 35 ans a gagné son duel face à son «meilleur ennemi» mardi pour la sixième journée de Ligue des champions (3-0), offrant la première place du groupe à la Juventus. Turin a infligé sa première défaite de la saison en C1 au FC Barcelone.
Juventus' Portuguese forward Cristiano Ronaldo (L) walks past Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi during the UEFA Champions League group G football match between Barcelona and Juventus at the Camp Nou stadium in Barcelona on December 8, 2020. (Photo by Josep LAGO / AFP)
Le PSG a un travail à terminer
Dernière ligne droite. Au bord de l'élimination il y a un mois, le club parisien veut sceller sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, mardi contre le Basaksehir Istanbul, avec pourquoi pas la première place du groupe.
Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe (C) celebrates after scoring a goal with Paris Saint-Germain's French defender Layvin Kurzawa (L) and PAris Saint-Germain's French defender Timothee Pembele during the French L1 football match between Montpellier Herault (MHSC) and Paris Saint Germain (PSG) at the Mosson Stadium in Montpellier, southern France, on December 05, 2020. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Séville - Inter, une finale d'habitués
Sixième finale pour les Andalous, cinquième pour le club lombard: le coronavirus a tout chamboulé, avec huis clos total en Allemagne, mais ce sont finalement des habitués de l'Europa League qui se retrouvent en finale ce vendredi (21h) à Cologne.
Inter Milan's Argentinian forward Lautaro Martinez (L)  celebrates scoring the 3-0 with his teammates during the UEFA Europa League semi-final football match Inter Milan v Shakhtar Donetsk on August 17, 2020 in Duesseldorf, western Germany. (Photo by Lars Baron / POOL / AFP)
Liga espagnole: Atletico-Real, la revanche permanente
A toi, à moi... A nous deux! L'Atletico Madrid reçoit le Real Madrid samedi (20h45) en Championnat d'Espagne pour une énième revanche entre les deux voisins, dont l'ultime règlement de comptes remonte à la finale de Ligue des champions en mai.
Atletico Madrid's French forward Antoine Griezmann celebrates after scoring during the UEFA Champions League Group D football match Club Atletico de Madrid vs FC Rostov at the Vicente Calderon stadium in Madrid, on November 1, 2016. / AFP PHOTO / CURTO DE LA TORRE