Changer d'édition

Le Racing entretient l'espoir, le Titus Pétange rentre dans le rang
Sport 3 min. 26.04.2019

Le Racing entretient l'espoir, le Titus Pétange rentre dans le rang

Lucas Carnevalli au duel avec Daniel Da Mota. L'Union Titus Pétange s'est inclinée face au Racing.

Le Racing entretient l'espoir, le Titus Pétange rentre dans le rang

Lucas Carnevalli au duel avec Daniel Da Mota. L'Union Titus Pétange s'est inclinée face au Racing.
Photo: Christian Kemp
Sport 3 min. 26.04.2019

Le Racing entretient l'espoir, le Titus Pétange rentre dans le rang

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le Racing s'est imposé 1-0 sur le terrain de l'Union Titus Pétange ce vendredi soir en match avancé de la 22e journée de BGL Ligue. Une victoire qui permet au club de la capitale de rester dans le coup pour la course à l'Europe.

Comme au match aller (4-1), la rencontre a tourné en faveur du Racing qui, grâce à sa deuxième victoire de rang, reste en course pour une place européenne alors que pour le Titus Pétange, ce revers marque la fin des espoirs les plus fous de jouer l'Europe la saison prochaine.   

Le match

Le Titus Pétange a dominé la première période mais c'est bien le Racing qui était devant au tableau d'affichage. Sur un corner de Hennetier, Abreu remettait le cuir dans l'axe et Da Mota, à hauteur des 20 mètres, ne se faisait pas prier pour tromper Amodio (0-1). Une efficacité redoutable de la part du club de la capitale car ce premier acte a été dominé par les locaux.

Dès les premières minutes, Texeira se jouait de la lenteur du duo Da Silva-Mboup mais Sawaneh manquait de présence en zone de finition. Les Pétangeois gardaient la mainmise sur les débats. Sur un coup franc de Bojic, Ruffier se montrait intraitable (25e). On retrouvait le capitaine visiteur qui se couchait sur une frappe de Silaj (30e). 

Il fallait attendre la 35e minute du match pour voir la première possibilité des joueurs de la capitale, Da Mota profitait d'un long ballon pour inquiéter Amodio. Le gardien local dégageait des poings. On retrouvait les deux protagonistes dans les arrêts de jeu du premier acte mais cette fois, l'ancien joueur du F91 avait le dernier mot.

Avec un but d'avance, Frank Defays et ses hommes misaient clairement sur la défensive. Le Titus Pétange s'approchait difficilement des buts du Racing et s'en remettait à la frappe lointaine de Bojic (60e). Les Pétangeois ne trouvaient pas la solution et s'exposaient aux contres visiteurs à l'image de Szimayer qui venait à peine de fouler la pelouse mais sa reprise était détournée magistralement par Amodio qui évitait le pire à ses couleurs (71e).

Au cours des dix dernières minutes, les Pétangeois faisaient le siège des buts de Ruffier mais sans réel succès. Une dernière tentative de Silaj dans les arrêts de jeu manquait le cadre.

La note du match: 12/20. On pouvait s'attendre à mieux de ce duel entre deux équipes toujours en course pour éventuellement décrocher une place européenne. L'engagement a pris le dessus sur le jeu alors que les deux formations alignent pourtant de bons manieurs de ballons.   

Semsudin Dzanic, à la lutte avec Joscelino Dos Santos, et les Pétangeois ont manqué le coche en première mi-temps.
Semsudin Dzanic, à la lutte avec Joscelino Dos Santos, et les Pétangeois ont manqué le coche en première mi-temps.
Photo: Christian Kemp

Le fait du match

En l'espace de cinq minutes, Teixeira s'est joué du duo Da Silva-Mboup et a irrité l'entraîneur du Racing Frank Defays. Malheureusement pour le Titus Pétange, Sawaneh n'a pas été en mesure de cadrer sa première reprise et sur la seconde, la passe de son partenaire manquait de précision. De quoi nourrir quelques regrets dans le chef de l'UTP, un but en début du match aurait certainement donné une tout autre orientation aux débats. 

Les hommes du match

Le succès du Racing est avant tout collectif. Après une entame de match délicate, les joueurs du Racing ont resserré les boulons par la suite. Bien regroupés autour de Mboup, les hommes de Frank Defays ont fait preuve de solidarité et de solidité pour conserver leur but d'avance.

Titus Pétange - Racing 0-1

Stade municipal, pelouse en bon état, arbitre de M. Morais assisté de MM. Ries et da Silva, 368 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Le but: Da Mota (45+2).

Cartons jaunes: Bojic (8e, coup sur J. Simon), Carnevalli (15e, accroche Da Mota), Teixeira (21e coup sur la cheville de Da Mota) et Diouf (72e, tacle par derrière sur Szimayer) à Pétange; Hennetier (76e, tacle sur Zinga) et Mboup (90+2, poussée dans le dos sur Basic) au Racing.

Corners: 8 (2+6) pour le Titus Pétange, 5 (3+2) pour le Racing.

  • TITUS PETANGE: Amodio; Hamzaoui, Carnevalli, Diouf, Zinga (76e Da Mata); Silaj (cap), Bojic, Teixeira, Dzanic, Abreu (62e Gashi), Sawaneh (62e Basic).

Joueurs non utilisés: Chopin et Avdusinovic.

Entraîneur: Carlos Fangueiro.

  • RACING: Ruffier (cap); Dos Santos, Da Silva, Mboup, P. Simon, Hennetier, Humbert, Nakache, J. Simon; Da Mota (82e Osmanovic), Shala (70e Szimayer).

Joueurs non utilisés: Noël, Meireles et Oliveira.

Entraîneur: Frank Defays.

Le classement de la BGL Ligue



Sur le même sujet

Carlos Fangueiro: «Une grosse déception»
Battue par le Racing (0-1), l'Union Titus Pétange a rangé ses ambitions de jouer l'Europe la saison prochaine. «On a contrôlé le match pendant 90 minutes», estime le coach pétangeois.
Carlos Manuel Fangueiro Soares (Trainer Titus Petingen) / Fussball, Nationaldivision, Titus Petingen - RFCUL / Petingen / 26.04.2019 / Foto: Christian Kemp
Le Racing enfonce Hostert
En s'imposant sur le score de 4-0 sur la pelouse de l'US Hostert, ce vendredi soir, le Racing a engrangé sa première victoire de la saison et enfoncé un adversaire qui ne compte toujours aucun point après trois sorties.
René Peters à la lutte avec Tarek Nouidra. Le milieu de la capitale aura le dernier mot.
Le Racing tombe sur plus fort que lui
Le Racing s'est incliné 0-2 pour son retour sur la scène européenne face aux Roumains du Viitorul Constanta. Une erreur individuelle et un penalty contestable ont permis aux visiteurs de prendre une option sur le deuxième tour. Une victoire logique.
Pape Mboup et le Racing ont dû reconnaître la supériorité d'un adversaire plus solide.
Football / PH: Le Titus Pétange fait le travail à Mondercange
L’Union Titus Pétange a évité le pire en tout début de match. Elle a laissé passer l’orage avant de frapper trois fois par Abreu (2x) et Smigalovic en première mi-temps. Les jeux étaient faits. Convaincant dans le jeu, Mondercange peut nourrir des regrets.
Maxime Coutray de Pradel (Monnerich) - Artur Abreu (Petingen)/Fussball Ehrenpromotion  Saison 2015-2016 / 10.04.2016  FC Monnnerich - Union Titus Petingen / Foto: Fabrizio Munisso