Changer d'édition

Le Progrès se qualifie dans la douleur
Sport 1 3 min. 18.07.2019

Le Progrès se qualifie dans la douleur

Les Niederkornois se congratulent après le but de Issa Bah. Ouf...

Le Progrès se qualifie dans la douleur

Les Niederkornois se congratulent après le but de Issa Bah. Ouf...
Photo: Ben Majerus
Sport 1 3 min. 18.07.2019

Le Progrès se qualifie dans la douleur

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Battu, mais soulagé! Le Progrès s'est qualifié pour le deuxième tour de l'Europa League où il retrouvera les Rangers. Issa Bah a délivré une équipe de Niederkorn en souffrance jusque-là.

Le match. Si un doute subsistait sur la meilleure façon d'aborder un match retour après une victoire 2-0 à l'aller, il s'est rapidement dissipé ce jeudi soir à Oberkorn.

Cueilli à froid par une magnifique volée de Buckley sur une remise de Sheppard (0-1, 3e), le Progrès a été sorti de sa zone de confort aussi rapidement qu'un pompier alerté par un début d'incendie. 

Pour l'éteindre, le choix des armes imposait un mélange d'agressivité dans les duels et de vitesse dans les combinaisons pour piéger des Irlandais ragaillardis. Niederkorn le fit bien pendant une bonne vingtaine de minutes avec notamment le duo De Almeida - Thill, mais le dernier geste n'était pas au rendez-vous.

Echaudé par le début de match, Cork City est revenu à l'assaut dans le dernier quart d'heure du premier acte obligeant Flauss à plusieurs parades.

McCarthy jette un froid, Bah entre dans la lumière

Le début de match n'a visiblement pas suffi pour mettre les Niederkornois sur leur garde. Sur la première offensive visiteuse du second acte, McCarthy profitait du laxisme défensif du Progrès pour inscrire le 0-2 de la tête.

Thill sonnait la révolte d'une frappe que McNulty déviait en corner (53e). Le Progrès connaissait les pires difficultés pour mettre en danger Cork. Il fallut une nouvelle frappe de mule de Thill cette fois relâchée par le gardien pour que Bah entre dans la lumière. Le jeune ailier de 17 ans, à peine entré en jeu, reprenait le ballon dans un angle fermé pour requalifier à ce moment-là le Progrès (1-2, 68e).

Le Progrès avait le bon goût de ne pas se replier et cherchait l'égalisation. Cork se montrait menaçant sur des phases arrêtées, mais manquait d'idées pour forcer l'exploit.

Le Progrès tenait ses retrouvailles avec les Rangers deux ans après l'exploit le plus retentissant de l'histoire du club.

Les joueurs et leur note. Frustré par un but imprenable en début de match, Flauss (7/10) a gardé son sang-froid pour garder le Progrès dans la partie. Battu une seconde fois, il a connu une fin de partie plus tranquille.

En défense, Matias (6) avait relayé Laterza dans le couloir droit. Sa puissance a fait des dégâts. Revers de la médaille, O'Conchubhair l'a pris de vitesse à l'une ou l'autre reprise. Sans conséquence fâcheuse. L'axe central Skenderovic (6) - Hall (6) a dû répondre au défi physique lancé par Sheppard et Coustrain. Le moment de flottement sur le deuxième but est gênant. Karayer (6) s'est fendu de quelques percées intéressantes à gauche sans que le danger ne se porte trop souvent de son côté.

Le milieu de terrain a connu des fortunes diverses. En mode diesel, Vogel (5) a mis du temps à trouver ses marques au côté d'un Silaj (6) plus propre et plus juste dans le jeu. Muratovic (4) a manqué de percussion à droite et a été remplacé par Bah alors que De Almeida (6) se multipliait avec une réussite toute relative. L'ailier gauche a parfois eu tendance à trop en faire. Thill (7), auteur de trois frappes qui furent les actions les plus dangereuses du Progrès, est à la base du but. 

Devant, Tekiela (2) a traversé le match comme un fantôme sans jamais peser sur la défense irlandaise. Remplacé trop tardivement par Shala.

Progrès - Cork City 1-2

Stade municipal de Differdange, pelouse en excellent état, arbitrage de M. De Gabriele assisté par MM. Spiteri et Scerri (MLT), 1.927 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Buckley (3e), 0-2 McCarthy (47e), 1-2 Bah (68e).

Corners: 1 (0+1) pour le Progrès, 4 (3+1) pour Cork City.

Cartons jaunes: Silaj (5e, tacle sur McCormack) et Vogel (87e, contestation) au Progrès; Buckley (15e, tacle tardif sur Karayer) et Hurley (63e, tacle trop appuyé sur Skenderovic) à Cork City.

  • PROGRES: Flauss; Matias, Skenderovic, Hall, Karayer; Vogel; Muratovic (66e Bah), Silaj, Thill (cap.) (90+2 Ferino), De Almeida; Tekiela (85e Shala).

Joueurs non alignés: Czekanowicz, Cervellera, Bastos et Mmaee.

Entraîneur: Roland Vrabec.

  • CORK CITY: McNulty; Horgan, McCarthy, Mcloughlin, Hurley (90+5 O'Connor); Morrissey, McCormack, Buckley;  O'Conchubhair (82e Griffin), Sheppard (cap.), Coustrain (88e Casey).

Joueurs non alignés: Ryan, Bennett, Byrne et Crowley.

Entraîneur: Frank Kelleher.


Sur le même sujet

Le Progrès prend une sérieuse option sur la qualification
Le Progrès devra finir le travail à Oberkorn dans une semaine après sa victoire deux buts à rien à Cork ce jeudi mais les retrouvailles avec les Rangers se profilent à l'horizon. Muratovic et De Almeida ont marqué les buts visiteurs. Flauss a arrêté un penalty.
Le bonheur des Niederkornois auteurs de deux buts à Cork City.
«On va devoir élever notre niveau de jeu»
Olivier Ciancanelli, l'entraîneur adjoint du Progrès, s'attend à une solide réception de la part des Irlandais de Cork City ce jeudi soir (20h45) en match aller du premier tour de l'Europa League.
Olivier Ciancanelli s'attend à un combat physique de tous les instants sur la pelouse du Turner's Cross.
Dudelange se fait respecter face au Progrès
Plus mûrs, plus sûrs et plus précis, les Dudelangeois ont logiquement pris le dessus sur le Progrès (4-1). Les protégés de Dino Toppmöller ont scellé leur succès lors du premier acte avant de dérouler ensuite de manière intelligente. Turpel s’est offert un doublé.
Les Dudelangeois ont logiquement dominé le Progrès pour se porter à la deuxième place du classement.
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2