Changer d'édition

Le Progrès se met vite à l'abri et enfonce Strassen
Sport 2 min. 03.11.2018 Cet article est archivé

Le Progrès se met vite à l'abri et enfonce Strassen

Manu Françoise et le Progrès ont surmonté l'écueil strassenois en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Le Progrès se met vite à l'abri et enfonce Strassen

Manu Françoise et le Progrès ont surmonté l'écueil strassenois en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.
Photo: Michel Dell’Aiera
Sport 2 min. 03.11.2018 Cet article est archivé

Le Progrès se met vite à l'abri et enfonce Strassen

Le Progrès s'est en partie rassuré en distançant une équipe de Strassen en manque d'arguments lors de la première partie de la dixième journée de BGL Ligue. De Almeida et Françoise ont inscrit les buts locaux.

Le match. La prochaine séance vidéo de Strassen sera peut-être remplacée par la diffusion du conte des «Trois petits cochons». Façon de rappeler que sans fondation solide, on ne va pas loin.

En un peu plus d'un quart d'heure, Strassen a plombé sa sortie. Trahi par sa défense en carton, le club banlieusard va devoir très sérieusement serrer le jeu contre des équipes davantage à sa portée pour ne pas se battre une nouvelle fois jusqu'au bout pour son maintien.

Loin de ces soucis, le Progrès n'en demeure pas moins concerné par une santé personnelle précaire. Fessé par Dudelange puis vainqueur au forceps de Hostert en Coupe de Luxembourg, Niederkorn va profiter de ce succès pour se replacer au balcon avec vue sur le podium. 

Un coup franc qui ressemblait à un mini-corner a permis aux Jaune et Noir de se porter au commandement dès la cinquième minute. Thill cédait en retrait pour De Almeida dont la frappe enroulée du pied droit surmontait Schon.

Cette première grossière erreur de marquage ne servait pas de leçon aux visiteurs qui laissaient Bastos filer sur son flanc droit un petit quart d'heure plus tard. Le centre pour Françoise était précis et l'attaquant de pointe local jouissait d'assez de liberté pour placer une tête gagnante.

La rencontre était déjà pliée même si Adler s'était ménagé une occasion sur un coup franc (10e) et que le centre fuyant de Lafon (30e) aurait pu faire mouche.

La seconde période n'allait pas faire bouger les lignes. Strassen a eu le mérite de ne pas lâcher l'affaire et aurait pu revenir dans la partie par Jager à un peu plus de 20 minutes de la fin. En face, c'est une tête de Françoise qui aurait pu définitivement mettre à l'abri le Progrès. 

Le mot de la fin devait revenir à Karapetian, mais la frappe croisée de l'attaquant local était déviée du pied par Schon.

Bob Simon et Strassen ont souvent eu un temps de retard sur le Progrès de Sébastien Thill.
Bob Simon et Strassen ont souvent eu un temps de retard sur le Progrès de Sébastien Thill.
Photo: Michel Dell'Aiera

Progrès - Strassen 2-0

Stade Jos Haupert, pelouse en bon état, arbitrage de M. Wilmes assisté par MM. Becker et Sachsen, 489 spectateurs. Mi-temps: 2-0.

Evolution du score: 1-0 De Almeida (5e), 2-0 Françoise (18e), 

Corners: 3 (1+2) pour le Progrès; 2 (1+1) pour Strassen.

Cartons jaunes: Bastos (10e), De Almeida (54e), Soares (67e), Sully (76e) et Françoise (77e) au Progrès; Adler (54e) et Mastrangelo (62e) à Strassen.

  • PROGRES: Flauss; Martins, Matias, Karayer, Soares; Kerger; Bastos (66e Ikene), Thill, Vogel, De Almeida (69e Karapetian); Françoise (80e Schneider).

Joueurs non alignés: Schinker et Ramdedovic.

Entraîneur: Cyril Serredzsum.

  • STRASSEN: Schon; A. Agovic, Mondon, D. Agovic, Mastrangelo; Payal; Adler (58e Sully), Zilli, Simon (46e Jager), Lafon; Runser (75e Delgado).

Joueurs non alignés: Gonçalves et Barbaro.

Entraîneur: Manuel Correia.



Sur le même sujet

Le Progrès renverse Strassen et sort de l'ornière
Mené deux buts à rien, le Progrès a profité de sa supériorité numérique pour inverser la tendance (4-2) et cueillir trois points indispensables dans la course à l'Europe. Quatre unités séparent désormais les deux équipes.
Emmanuel Françoise inscrit le premier but niederkornois. Celui qui redonne espoir aux visiteurs.
BGL Ligue: Le Progrès corrige Strassen et prend la tête
Match à sens unique à Strassen en cette fin d’après-midi de samedi. Le Progrès s’est largement imposé 6-0 grâce à Françoise, Karapetian, Schneider et Sébastien Thill. La formation de Paulo Amodio s’empare des commandes de la BGL Ligue avec cette troisième victoire en autant de sorties.