Changer d'édition

Le Progrès pour un truc de Ouf(a)!
Yann Matias parti pour rester dans l'axe? C'est une sérieuse option pour répondre au défi physique des Russes.

Le Progrès pour un truc de Ouf(a)!

Photo: Ben Majerus
Yann Matias parti pour rester dans l'axe? C'est une sérieuse option pour répondre au défi physique des Russes.
Sport 2 min. 09.08.2018

Le Progrès pour un truc de Ouf(a)!

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Niederkorn est en pleine introspection. Les Jaune et Noir vont tester leur résistance face à un adversaire peu connu à un stade la compétition jamais atteint. A Oufa, le Progrès s'apprête à souffrir. Le barrage d'Europa League est à ce prix.

A l'Est, du nouveau! Le FC Oufa est un peu un ovni dans la galaxie européenne du ballon rond. Le Progrès est parti à sa rencontre sans son télescope mais avec des provisions pour bousculer ce club russe qui ne doit sa présence sur la scène continentale qu'à la faillite du FC Tosno, vainqueur de la dernière Coupe de Russie.

Le vice-champion du Luxembourg va d'abord devoir trouver du carburant pour faire redémarrer un moteur grippé par un voyage interminable aux portes de l'Oural. Il faudra ensuite trouver les meilleures prises pour gravir cette montagne russe peu explorée car novice dans le concert européen.

Joueurs athlétiques, équipe compacte

«Ils ont sept ou huit joueurs athlétiques très dangereux notamment sur les phases arrêtées. C'est une équipe très compacte qui ne possède peut-être pas d'individualités en attaque comme Qabala ou le Honved, mais qui peut se montrer efficace», analyse Paolo Amodio.

La preuve par un dernier match de championnat remporté trois buts à rien contre le Anji Makhatchkala lundi dans le cadre de la deuxième journée. Voilà qui contraste un peu avec les habitudes de la maison. Oufa avait agi de manière chirurgicale la saison dernière en ne marquant que 34 buts en 30 journées de championnat.

Le Progrès ne va pas seulement se focaliser sur l'adversaire. Il a prouvé ces dernières semaines qu'il avait les armes pour s'adapter à toutes les situations. Niederkorn a géré son match retour contre Qabala et inversé la tendance face au Honved Budapest. Mais il est clair qu'il est plus confortable d'aborder un match retour en gagnant le match aller qu'en le perdant.

«Une qualification, ça se joue sur 180 minutes minimum. Je n'ai pas envie d'hypothéquer nos chances dès le match aller», concède Paolo Amodio qui répond là à ceux qui avaient trouvé le Progrès un peu prudent à Budapest.

Couac rumelangeois

Depuis, un petit grain sable est venu se glisser dans les rouages: une défaite à Rumelange (1-2) lors de la première journée de BGL Ligue dimanche. Amodio a goûté modérément ce revers. «On nous dit dans un premier temps que l'on peut remettre ce match puis on le joue quand même. J'ai du mal à comprendre.» L'entraîneur avait ménagé certains cadres et le club avait pourtant doublé tous les postes pour parer à cette situation.

Ce jeudi à 16h (heure luxembourgeoise), la confiance devait être rendue aux héros de la semaine dernière. Du moins en défense où la charnière Matias-Hall a supplanté le binôme Ferino-Karayer. Le retour aux affaires de Karapetian dans le onze de base avec un travail de titan face au club hongrois pose aussi un choix de riche à l'entraîneur niederkornois qui ne déplore que l'absence de Kerger, Ramdedovic et Schneider.

Le tirage au sort du tour suivant et la perspective de retrouver les Rangers a aiguisé les appétits. Mais pour ça, il faudra surmonter l'obstacle Oufa. Pas une mince affaire.

Le cadre: Flauss, Schinker; Bastos, de Almeida, Ferino, Françoise, Gobron, Hall, Ikene, Karapetian, Karayer, Martins, Matias, Mutsch, Soares, Teles, O. Thill, S. Thill, Torres, Vogel.

Absents: Kerger et Ramdedovic (raisons professionnelles), Schneider (revalidation).

Arbitres: Klossner, Zürcher et Wicht (SUI)


Sur le même sujet

Progrès: une opération chirurgicale pour prolonger le rêve
Un nouvel exercice de funambule attend le Progrès ce jeudi face aux Russes d'Oufa à partir de 17h à Oberkorn. Le vice-champion du Luxembourg doit trouver l'équilibre entre bien défendre et inscrire un but pour un nouvel exploit. Le dosage parfait.
Sébastien Thill devrait retrouver une place de titulaire au côté de son frère.
F91-Legia et Progrès-Oufa vont se télescoper
Changement de date pour le match retour du troisième tour de l'Europa League. La rencontre entre le Progrès et les Russes du FC Oufa est déplacée du mardi au jeudi. Elle se jouera à Oberkorn. Début du match à 19h, soit une heure avant Dudelange-Legia.
Le stade municipal d'Oberkorn accueillera pour la troisième fois le Progrès en Coupe d'Europe le jeudi 16.
FC Oufa: un club sans histoire
Le FC Oufa, adversaire du Progrès ce jeudi, est arrivé sur la pointe des pieds parmi l'élite russe il y a cinq ans. Porte-drapeau de la République de Bachkirie, le club ne défraie guère la chronique. Le départ de l'entraîneur à succès Sergei Semak ouvre une nouvelle ère.
L'équipe du FC Oufa fait son nid dans le championnat russe sans faire beaucoup de bruit.
BGL Ligue: Sébastien Flauss: «Si tu ne l'arrêtes pas, tu rentres à pied!»
Homme de base du Progrès, Sébastien Flauss a redémarré la saison sur des bases élevées. Auteur d'un arrêt déterminant sur le penalty de Diallo à Rumelange le week-end dernier, le gardien français formé en Allemagne se dresse à nouveau sur la route du Fola ce samedi. Il nous offre aussi ses pronostics pour la 16e journée de BGL Ligue.
Sebastien Flauss (FC Progrès Niederkorn - 1) / Fussball BGL Ligue Luxemburg, 10. Spieltag Saison 2016-2017 / 05.11.2016 / FC Progrès Niederkorn - Jeneusse Esch / Stade Jose Haupert / Foto: Yann Hellers