Changer d'édition

«Le Luxembourg éteint le Stadium»
Sport 2 min. 04.09.2017 Cet article est archivé
Revue de presse au lendemain de France - Luxembourg

«Le Luxembourg éteint le Stadium»

Revue de presse au lendemain de France - Luxembourg

«Le Luxembourg éteint le Stadium»

Sport 2 min. 04.09.2017 Cet article est archivé
Revue de presse au lendemain de France - Luxembourg

«Le Luxembourg éteint le Stadium»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Si les titres de la presse quotidienne française, tant généraliste que spécialisée, insistent dans un bel élan unanime sur la faillite de l'équipe de France, dimanche soir contre le Luxembourg (0-0), seul le site Internet du mensuel So Foot vante les mérites des Roud Léiwen.

(JFC). - Si les titres de la presse quotidienne française, tant généraliste que spécialisée, insistent dans un bel élan unanime sur la faillite de l'équipe de France, dimanche soir contre le Luxembourg (0-0), seul le site Internet du mensuel So Foot vante les mérites des Roud Léiwen.

Si le nul «honteux» concédé par les Bleus contre le Luxembourg suscite l'indignation des médias français, ce résultat ne compromet pas non plus la participation de nos voisins à la prochaine Coupe du monde en Russie. Un couac plutôt qu'un naufrage.

«La France mise en échec par le Luxembourg», titre sobrement Le Monde, tandis que Paris-Normandie évoque «Des Bleus trop maladroits». Pour le Figaro, «Les Bleus calent contre le Luxembourg», alors que 20 minutes y va d'un «Les Bleus concèdent un match nul fort gênant», ajoutant «Et pourtant le Stadium a poussé fort derrière les Bleus».

Quotidien régional limitrophe du Grand-Duché, le Républicain Lorrain parle d'«Une attaque aphone contre le Luxembourg», avec, en sous-titre, «L'incroyable bourde de la France contre le Luxembourg».

La presse spécialisée souligne forcément le même constat d'échec pour l'équipe de France: «La France redescend sur terre», pour France Football, alors que L'Equipe se fend d'un «Les Bleus réduits au silence», avec, en bas de page, un encadré sur «L'étonnant Vincent Thill».

Les notes des joueurs dans L'Equipe de ce lundi
Les notes des joueurs dans L'Equipe de ce lundi

Le célèbre quotidien sportif qui accorde la note de 8/10 à trois Luxembourgeois: Jonathan Joubert, Chris Philipps et Dave Turpel. A l'autre bout, Daniel Da Mota écope d'un 5, alors que Christopher Martins et Vincent Thill se voient attribuer un 7. La moyenne de l'équipe de Luc Holtz, lui aussi affublé d'un 8/10, est de 6,5. Côté français, Kurzawa hérite d'un implacable... 2/10, et la meilleure note revient au gardien Hugo Lloris et au milieu récupérateur N'Golo Kanté avec un pâle 5/10. La moyenne des Bleus culmine à... 3,6, avec un très pâle 3/10 pour Didier Deschamps, à l'image de ses hommes.

Plus grinçant et plus acide, Le Parisien se lâche sans concession: «Nul sur toute la ligne. Les Bleus tombent de haut.»

L'incontournable cliché de la place financière luxembourgeoise revient au Dauphiné Libéré, qui titre: «Les Bleus impuissants face au coffre-fort luxembourgeois», là où Ouest France esquisse déjà une analyse de l'échec: «Pourquoi la France n'a pas gagné contre le Luxembourg.»

Enfin, seul média de l'Hexagone à insister davantage sur les mérites de Luc Holtz et sa bande plutôt que sur les carences des stars en bleu, le «dissident» So Foot, sous la plume de Maxime Brigand, nous dit que «Le Luxembourg éteint le Stadium».


Sur le même sujet

Tout auréolée de sa victoire jeudi face aux Biélorusses, la sélection luxembourgeoise se déplaçait dimanche à Toulouse pour affronter la France, favorite du groupe A. Au terme d’un match héroïque, les Luxembourgeois sont allés chercher un match nul équivalent à une victoire. Décryptage.
France - Luxembourg 0-0
Le jour de gloire est arrivé. Le match nul, au goût de victoire, obtenu contre la France (0-0), ce dimanche à Toulouse, à l'occasion des éliminatoires du Mondial 2018 restera sans doute comme l'un des plus grands exploits du football luxembourgeois. Il a été apprécié à sa juste mesure. Réactions.
Luxembourg's players celebrate after the FIFA World Cup 2018 qualifying football match France vs Luxembourg on September 3, 2017 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France.   / AFP PHOTO / REMY GABALDA
On leur promettait l'enfer, ils ont décroché leur paradis. Ce dimanche soir à Toulouse, la petite sélection bricolée à la va-vite en raison des absences a plié mais n'a pas rompu face à l'armada offensive des Bleus. Ils ont un cœur énorme ces gamins!
Luxembourg's players celebrate after the FIFA World Cup 2018 qualifying football match France vs Luxembourg on September 3, 2017 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France.   / AFP PHOTO / REMY GABALDA
Après la victoire de l’équipe de France face aux Roud Leiwen, la presse française salue trois points importants dans l’optique de la Coupe du monde en Russie, mais aussi la belle prestation luxembourgeoise. Tour d’horizon.
Avant de dévoiler ce jeudi sa liste pour le match de qualification du Mondial 2018 face au Luxembourg, Didier Deschamps évoque cette première rencontre de l'année 2017 pour les vice-champions d'Europe.
Newly-named coach of the French national football team Didier Deschamps gives a press conference on July 9, 2012 at the FFF headquarters in Paris. The 43-year-old - who captained France to the 1998 World Cup and Euro 2000 trophies - Deschamps replaces fellow World Cup and Euro winning teammate Laurent Blanc, who turned down a new two year contract last weekend.     AFP PHOTO PATRICK KOVARIK
Le Luxembourg s’apprête à accueillir la France le samedi 25 mars au stade Josy-Barthel. Une belle affiche dans le cadre des rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Chris Philipps sera l’une des sentinelles du milieu grand-ducal chargées de freiner le jeu français. Propos.
Chris Philipps respecte la France, mais pas question de signer pour une courte défaite avant l'affrontement!