Changer d'édition

«Le Luxembourg dans le Top 100? Pas une prouesse»
Sport 4 min. 13.07.2020

«Le Luxembourg dans le Top 100? Pas une prouesse»

Un résultat comme le 0-0 forgé face à la France en 2017 a donné énormément de confiance aux Lions Rouges

«Le Luxembourg dans le Top 100? Pas une prouesse»

Un résultat comme le 0-0 forgé face à la France en 2017 a donné énormément de confiance aux Lions Rouges
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 13.07.2020

«Le Luxembourg dans le Top 100? Pas une prouesse»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
A presque 35 ans, Daniel Da Mota (98 sélections) explique pourquoi la sélection fait partie des 100 meilleures mondiales depuis trois ans. Interrogé sur le site fifa.com, l'attaquant du Racing avoue également des ambitions personnelles.

Après plus de deux décennies d'errance parfois bien au-delà de la 100ème place mondiale avec une plongée au 186ème rang en 2006, la sélection luxembourgeoise de football navigue depuis maintenant trois ans dans le Top 100. Un exploit de taille pour une nation seulement peuplée de 626.000 habitants, mais que Daniel Da Mota (34 ans, 98 sélections) «ne voit pas comme une prouesse».

Interrogé dimanche sur le site officiel de la FIFA, l'attaquant du Racing pense même que «le Luxembourg pourrait se situer encore plus haut» que la 98ème place actuelle. Selon le trentenaire, «on devrait pouvoir rivaliser avec certaines équipes du continent africain ou asiatique, notamment, qui ont actuellement un meilleur classement que nous», ajoutant qu'il serait  «intéressant de se mesurer à elles». Malheureusement, malgré de récentes joutes amicales contre Madagascar (2019), le Sénégal (2018), le Cap-Vert (2014 et 2017), le Nigeria (2016), l'Algérie (2010) ou la Gambie (2007), les débats intercontinentaux sont plutôt rares pour les Roud Léiwen.

Un résultat comme celui forgé contre la France (0-0 en 2017 à Toulouse) ainsi que des défaites «encourageantes» enregistrées lors des dernières campagnes qualificatives sont le fruit d'un changement de mentalité chez les Lions Rouges. Pour Dan Da Mota, «depuis cinq ans, nous parvenons à allier résultat et manière. A certains matches, il nous arrive d'avoir la possession de balle et de nous créer plus d'occasions que notre adversaire. Nous sommes devenus un adversaire respecté.» Et le joueur aux 98 capes de  s'enthousiasmer: «je ne vois plus comme si éloigné que ça le fait de parvenir à décrocher un billet pour une grande compétition!»  

Chez les Roud Léiwen, la confiance et l'audace ont clairement pris le pas sur la prudence, même si «sur le papier, il y a toujours des équipes réputées comme "petites"», avoue Da Mota. Le gaucher observe toutefois que «sur le terrain, le fossé s'est considérablement réduit avec les ténors. Le niveau est de plus en plus homogène». Sans surprise, l'attaquant qui n'a jamais quitté la BGL Ligue explique ce phénomène par le fait que «la plupart des équipes du monde ont aujourd'hui des professionnels dans leurs effectif, le Luxembourg inclus».

Un grand moment dans la carrière de Daniel Da Mota: le gaucher vient de marquer contre "son" Portugal en 2012, sous le regard hilare de Mathias Jänisch
Un grand moment dans la carrière de Daniel Da Mota: le gaucher vient de marquer contre "son" Portugal en 2012, sous le regard hilare de Mathias Jänisch
Photo: Nicolas Bouvy

Arrivé en sélection en 2007 avant même l'entrée en fonction de Luc Holtz (août 2010), Daniel Da Mota a constaté «un changement des mentalités dans l'équipe, sous l'impulsion de Holtz. Avant lui, l'objectif était de ne pas perdre. C'est lui qui a fait germer l'idée qu’on devait jouer pour faire un résultat». Laudatif envers l'Ettelbruckois, l'attaquant lusophone estime qu'«il est pour beaucoup dans les progrès de la sélection, car il est un entraîneur qui vit le football, capable de s'adapter à l'évolution technique et tactique, et qui sait en rendre compte à ses joueurs».

Sur un plan plus personnel, le spécialiste du couloir gauche se rapproche du record absolu de sélections (102) détenu par Mario Mutsch. «C'est un objectif que j’ai en tête», dit celui qui en comptabilise 98, «mais ça ne dépend pas que de moi, même si, de mon côté, j'ai encore les jambes et l'envie.» Plus surprenant, celui qui fêtera ses 35 ans le 11 septembre - un âge canonique pour un footballeur - avoue «toujours courir après le rêve de passer professionnel un jour». «Ne serait-ce que pour six mois», conclut l'auteur de sept buts sous le maillot frappé du Lion Rouge.


Daniel da Mota (Luxemburg #9), Aurelien Joachim (Kapitaen Luxemburg #22), beim Aufwaermen

/ Fussball WM-Qualifikation 2018, World Cup Qualifiers, Russia 2018 / 31.08.2017 /
Luxemburg - Weissrussland (Luxembourg vs Belarus) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les années Holtz (3): Joachim – Da Mota, le ticket 35%
En poste depuis le 4 août 2010 à la tête de la sélection nationale A, Luc Holtz (49 ans, 54 sélections) a salué 19 buteurs différents qui se sont partagés 57 buts en huit ans. La palme revient à Aurélien Joachim (13 buts) et Daniel Da Mota (7).

Pour rappel, après neuf mois et demi en jachère - crise du covid-19 oblige -, la sélection jouera à nouveau le 5 septembre prochain. De cette date jusqu'au 17 novembre, elle disputera six rencontres de Ligue des Nations, ainsi que deux débats amicaux, le 7 octobre contre le Liechtenstein, et le 11 novembre face à l'Autriche.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les Roud Léiwen sur la brèche à l'automne
Privée de terrain depuis huit mois, la sélection disputera huit matches entre le 5 septembre et le 17 novembre prochains. Aux six rencontres de Ligue des Nations, s'ajoutent deux débats amicaux, le 7 octobre contre le Liechtenstein, et le 11 novembre face à l'Autriche.
Startelf Luxemburg
Stehend vlnr.: Anthony Moris (Torwart Luxemburg #1), David Turpel (Luxemburg #20), Aldin Skenderovic (Luxemburg #19), Lars Gerson (Luxemburg #7), Maxime Chanot (Luxemburg #2), Maurice Deville (Luxemburg #21) , Gerson Rodrigues (Luxemburg #17) mit seinem Sohn
Vorne vlnr.: Vincent Thill (Luxemburg #10), Laurent Jans (Kapitän Luxemburg #18), Leandro Barreiro (Luxemburg #16), Dirk Carlson (Luxemburg #13)

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 17.11.2019 /
Luxemburg - Portugal (Luxembourg vs Portugal) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Le vibrant «merci» des Roud Léiwen
A travers un montage vidéo, plusieurs internationaux luxembourgeois remercient les professionnels de la santé et tous ceux qui donnent de leur personne pendant la pandémie du covid-19.
Monténégro, Chypre et Azerbaïdjan au menu des Roud Léiwen
Effectué ce mardi à Amsterdam, le tirage au sort de la seconde Ligue des nations a désigné les adversaires du Luxembourg dans la Ligue C. Les rencontres s'étaleront de septembre à novembre cette année, avec - a priori - la grande première de la sélection dans le nouveau stade national.
Le dernier onze de départ aligné par Luc Holtz: c'était le 17 novembre dernier contre le Portugal
Quatre points et 150 minutes dans le dur
La sélection luxembourgeoise a bouclé dimanche contre le Portugal sa campagne qualificative pour l'Euro 2020. Les Roud Léiwen totalisent quatre unités et n'ont réellement souffert qu'à Lisbonne, une mi-temps à Belgrade et un quart d'heure à Lviv.
Avec trois buts inscrits, Gerson Rodrigues est un des deux co-meilleurs buteurs luxembourgeois lors de la campagne éliminatoire 2020
Dans l’intimité du vestiaire des Roud Léiwen
Empreinte de mystère, à l'abri des oreilles indiscrètes, la communication entraîneur-joueurs et la causerie d'avant-match restent des moments déterminants. Luc Holtz a accepté de lever une partie du voile.
«Nous devons adapter notre philosophie de jeu»
Point final des éliminatoires pour l'Euro 2020, le match Luxembourg - Portugal de ce dimanche est l'occasion pour le président Paul Philipp de se remémorer quelques souvenirs et se projeter sur le futur.
WO fr , Monnerich , ITV Paul Philipp , Presdeint Federation Luxembourgeoise de Football , FLF , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les années Holtz (3): Joachim – Da Mota, le ticket 35%
En poste depuis le 4 août 2010 à la tête de la sélection nationale A, Luc Holtz (49 ans, 54 sélections) a salué 19 buteurs différents qui se sont partagés 57 buts en huit ans. La palme revient à Aurélien Joachim (13 buts) et Daniel Da Mota (7).
Daniel da Mota (Luxemburg #9), Aurelien Joachim (Kapitaen Luxemburg #22), beim Aufwaermen

/ Fussball WM-Qualifikation 2018, World Cup Qualifiers, Russia 2018 / 31.08.2017 /
Luxemburg - Weissrussland (Luxembourg vs Belarus) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les années Holtz (2): l'exception Ligue des Nations
Deuxième partie, ce mardi, de notre analyse en trois volets des chiffres de l'équipe nationale luxembourgeoise sous l'ère Luc Holtz. Gros plan cette fois sur les cinq campagnes de qualification: deux Euros, deux Coupes du monde et une Ligue des Nations, menées par l'Ettelbruckois à la tête des Roud Léiwen.
Luxemburg jubelt, freut sich, Jubel, Freude, Laurent Jans (Kapitän Luxemburg #18) gratuliert Danel Sinani (Luxemburg #14) - mit Maxime Chanot (Luxemburg #2), Mathias Jänisch (Jaenisch - Luxemburg #19), Olivier Thill (Luxemburg #15), Christopher Martins (Luxemburg #8), David Turpel (Luxemburg #20)

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 4. Spieltag / 15.10.2018 /
Luxemburg - San Marino (Luxembourg vs San Marino) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Les années Holtz (1): plus de victoires que de matches nuls
Avant le début des éliminatoires de l'Euro 2020, nous vous proposons une plongée en trois volets au coeur des chiffres de l'équipe nationale luxembourgeoise sous l'ère Luc Holtz, depuis son intronisation le 4 août 2010, jusqu'à aujourd'hui. Première partie: une analyse année par année, de 2010 à 2018.
Luc Holtz (Nationaltrainer Luxemburg) applaudiert, feuert an

/ Fussball, Freundschaftsspiel, Laenderspiel, Testspiel, Saison 2017-2018 / 09.11.2017 /
Luxemburg - Ungarn (Luxembourg vs Hungary) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus