Changer d'édition

Le Fola fait la différence en quatre minutes
Sport 4 min. 13.09.2015 Cet article est archivé
Football / Ce dimanche à Esch/Alzette

Le Fola fait la différence en quatre minutes

Stefano Bensi s'est offert un doublé conte les voisins de la Jeunesse.
Football / Ce dimanche à Esch/Alzette

Le Fola fait la différence en quatre minutes

Stefano Bensi s'est offert un doublé conte les voisins de la Jeunesse.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 13.09.2015 Cet article est archivé
Football / Ce dimanche à Esch/Alzette

Le Fola fait la différence en quatre minutes

Le Fola a fait parler son expérience pour s'imposer 4-1 dans un derby animé et engagé. Hadji et Hornuss ont placé les locaux sur les bons rails peu après l'heure de jeu.

Le Fola a fait parler son expérience pour s'imposer 4-1 dans un derby animé et engagé. Hadji et Hornuss ont placé les locaux sur les bons rails peu après l'heure de jeu.

par Eddy Renauld

Le match

La Jeunesse était la plus entreprenante en début de match avec une frappe de N'Daye sur Hym (5e) et un centre tendu de Corral (8e)  avaient le don de réveiller les ardeurs des locaux. La réplique ne tardait pas. Bensi profitait d'une jolie feinte de Hadji pour se retrouver seul devant Oberweis mais l'international luxembourgeois plaçait le  cuir dans les bras du gardien visiteur (15e).

Lentement mais sûrement, le Fola prenait la direction des opérations. Un tir de Hadji manquait de précision (24e) mais les champions en titre trouvaient finalement l'ouverture à la 28e minute. Hornuss isolait intelligemment Bensi dont la frappe dans le plafond du but ne laissait aucune chance à Oberweis (1-0, 28e). Le Fola insistait, un solo de Françoise dans le camp visiteur mettait le feu  mais sa frappe manquait le cadre (30e).

Les joueurs de Jeff Strasser conservaient le monopole du ballon et se montraient dangereux par l'intermédiaire de Hornuss, dont le travail sur le flanc droit, posait quelques soucis à l'arrière garde des Bianconeri. Mais contre toute attente, la Jeunesse trouvait l'ouverture. Une longue ouverture de Hoffmann pour Korral qui ne tremblait pas devant Hym (1-1, 43e).

Ce but avait le don de réveiller les visiteurs. Dès le début de la seconde période, Menessou devançait la sortie de Hym à la suite d'un corner mais sa reprise de la tête était trop enlevée (48e). Les locaux répliquaient par Laterza (50e et 56e) et Bensi  (58e) mais ce sont les visiteurs qui se montraient encore dangereux mais Kirch sauvait les siens en intervenant devant N'Diaye (60e). 

Poutant le derby allait prendre une orientation définitive en l'espace de quatre minutes. Un long centre de Laterza était repris victorieusement par Hadji (2-1, 62e). Quelques minutes plus tard, Dallevedove au départ, Hornuss à la finition, le Fola réussissait le break (3-1, 66e).

Les visiteurs accusaient logiquement le coup. Les locaux déroulaient et Oberweis s'interposait encore devant Bensi (75e) et Hadji (77e) mais le dernier rempart des Blanc et Noir ne pouvait empêcher Bensi de fixer les chiffres à 4-1 après un joli service de Hadji (86e).

Comme en 2013-2014, le Fola a dominé le derby sur sa pelouse sur un score identique (4-1).

Duel aérien entre Julien Klein et Momar N'Diaye.
Duel aérien entre Julien Klein et Momar N'Diaye.
Photo: Fernand Konnen

La note: 14/20

On a assisté à un derby animé. Pas de grosse envolée mais deux équipes qui ont évolué avec leurs armes et avec l'ambition de proposer du jeu. Le Fola et la Jeunesse ont eu la possibilité de prendre les devants. Mais au final, l'expérience et les individualités du club Doyen ont fait la différence.

Le fait du match

La reprise de volée de N'Daye. Sur un long dégagement de la défense visiteuse, N'Daye contrôlait le cuir de la poitrine et reprenait le ballon directement en un temps. La frappe de l'attaquant de la Jeunesse heurtait l'équerre de Hym (27e). Pour quelques centimètres, on aurait pu assister au but de l'année. Et comble de malchance pour Weis et ses joueurs, dans la minute suivante, Bensi trompait Oberweis pour l'ouverture du score.

L'homme du match

Julien Hornuss. Avec un but et une passe décisive, l'attaquant français a pesé sur la défense de la Jeunesse. Il a été un des hommes les plus en vue de ce derby au même titre que ses compères Hadji et Bensi. D'une manière générale, le trio offensif du Fola a fait la différence au moment ou la Jeunesse semblait prendre l'ascendant.

Ronny Souto à la poursuite de Ken Corral mais au final, c'est le Fola qui a devancé la Jeunesse 4-1.
Ronny Souto à la poursuite de Ken Corral mais au final, c'est le Fola qui a devancé la Jeunesse 4-1.
Photo: Fernand Konnen

Ils ont dit

Marc Oberweis (Jeunesse): "La Fola a très bien joué alors que nous n'avons pas été agressifs. On a perdu de nombreux un contre un et le replacement défensif n'était pas assez bon. On a encore du travail."

Stefano Bensi (Fola): "C'était important de gagner après la défaite à Strassen. On a dominé tout le match, on a commis une erreur de placement sur le 1-1. Si on est à cent pour cent, c'est très difficile de nous battre."

Fola - Jeunesse 4-1

Stade Emile Mayrisch, pelouse en bon état, arbitrage de M. Bindels assisté par MM. Mateus et Morais, 1.004 spectateurs payants. Mi-temps: 1-1

Evolution du score: 1-0 Bensi (28e), 1-1 Corral (43e), 2-1 Hadji (62e), 3-1 Hornuss (66e), 4-1 Bensi (86e).

Cartons jaunes: Kirch (65e, tacle sur N'Diaye) Zydko (60e, rouspétances) à la Jeunesse.

Corners: 4  (0+4) pour le Fola, 2  (1+1) pour la Jeunesse.

FOLA: Hym, Laterza, Klein, Bernard, Kirch (69e Martino), Souto (cap), Françoise (73e Klapp), Dallevedove, Bensi, Hornuss (79e Rani), Hadji.

Joueurs non utilisés: Cabral, Payal.

Entraîneur: Jeff Strasser.

JEUNESSE: Oberweis (cap), Kintziger, Hoffmann, Delgado, Todorovic, Do Rosario (69e Vitali), Melisse (41e Deidda), Menessou (82e) Fernandes, Zydko, Corral, N'Diaye.

Joueurs non utilisés: Devas, Martins.

Entraîneur: Carlo Weis.


Sur le même sujet

Football / Ce dimanche à la Frontière
La Jeunesse et le Fola ont partagé les points ce dimanche pour le compte de la 18e journée de BGL Ligue. Si les visiteurs ont dominé les 45 premières minutes, les locaux ont renversé la vapeur au cours du second acte. Un résultat logique.
Mehdi Kirch observe le duel aérien entre Julien Klein et Momar N'Diaye. Le derby eschois s'est soldé par un match nul.
BGL Ligue / Le classement des buteurs
Omar Er Rafik est intenable. L'attaquant differdangeois a encore marqué deux fois, rejoignant Julien Jahier en tête du classement des buteurs. Sanel Ibrahimovic a retrouvé le chemin des filets, Nakache et Turpel s'offrant des doublés. Momar Ndiaye a permis à la Jeunesse d'égaliser.
Jeunesse jubelt, freut sich, Jubel, Freude nach Ausgleich durch Momar N'Diaye (Jeunesse Esch - 11 rechts) - mit Ashot Sardarian (Jeunesse Esch - 10) und Alexandre Vitali (Jeunesse Esch - 3)
/ Fussball BGL Ligue Luxemburg, 8. Spieltag, Saison 2015-2016 / 27.09.2015 /
US Mondorf-les-Bains - Jeunesse Esch-Alzette / 
Stade John Gruen, Mondorf /
Foto: Ben Majerus
Football / Ce dimanche soir en BGL Ligue
Surprenant leader de BGL Ligue, Strassen se rendait à Differdange en clôture de cette sixième journée. Le FCD03, prévenu par l'exploit de l'Una face au Fola, s'est montré intraitable sur sa pelouse et se replace en haut de tableau (2-0).
Omar Er Rafik, face à Kevin Kerger, a une nouvelle fois été décisif. Le Français a ouvert le score à la suite d'une superbe reprise de volée.
La Jeunesse est venue chercher un point, jeudi soir, dans le fief du Fola, grâce à l'inévitable Sanel Ibrahimovic, buteur dès la 3e minute. Stefano Bensi a égalisé, au début de la seconde période, mais la formation de Jeff Strasser a perdu la tête du classement au profit du F91 vainqueur à Käerjéng.
50e minute, Stefano Bensi offre une égalisation méritée au Fola suite à une grosse erreur de Ricky Delgado.