Changer d'édition

Le Fola devra faire la différence au Kosovo
Entrée en matière difficile pour Kirch et le Fola contraints au match nul par Pristina.

Le Fola devra faire la différence au Kosovo

Photo: Fernand Konnen
Entrée en matière difficile pour Kirch et le Fola contraints au match nul par Pristina.
Sport 2 min. 11.07.2018

Le Fola devra faire la différence au Kosovo

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Trop emprunté, le Fola n'est pas parvenu à distancer le FC Pristina (0-0) dans le match aller du premier tour de l'Europa League. Les Eschois hypothèquent leur chance de qualification pour le tour suivant.

Le match. Le Fola n'a pas retrouvé la scène européenne avec la même verve que la saison dernière. Face à un adversaire kosovar sans génie, le club doyen a semblé chercher la bonne formule pour faire sauter le verrou. Ce n'était pas une question d'automatismes puisque seul Dikaba s'ajoutait au casting de ce premier onze de base officiel. C'était une somme de détails. Un manque de folie, une absence de percussion et une volonté de venir rechercher le ballon fort bas pour le faire vivre, quitte à manquer d'atouts plus haut.

Le nul vierge au terme du premier acte reflétait finalement bien les débats même si le FC Pristina ne s'était pas procuré la moindre occasion nette. En face, on parlera de demi-occasions avec un tir en pivot d'Hadji contré sur un service de Koçur (12e), un centre au cordeau de Laterza (26e) contré au dernier moment et une tête du très effacé Seydi (26e) sur le gardien alors qu'Hadji avait dézoné sur le côté gauche pour adresser le centre.

Un bilan un peu maigre après 45 minutes de jeu pour envisager un déplacement relax dans les Balkans dans une semaine. Et surtout une absence d'arguments de poids pour défier le RC Genk au tour suivant.

Le flanc gauche paie la note

Thomas Klasen réagissait au quart de tour en injectant du sang neuf à la pause. Sacras remplaçait Kirch, déjà averti et peu à son affaire alors que Saiti relayait un Seydi lui aussi à côté de ses pompes. Le flanc gauche prenait un nouveau visage. Les bonnes intentions étaient palpables dès la reprise, mais Thaci se procurait la première occasion digne de ce nom pour les visiteurs en enroulant une frappe du gauche trop enlevée (52e).

Arago, d'une frappe de 25 m sur coup franc obligeait Hym à dévier le ballon en corner. L'avertissement était sans frais. Il donnait toutefois des idées à Pristina qui s'enhardissait de plus en plus. Le Fola ne parvenait pas à profiter des espaces mais la rencontre se débridait enfin.

Elle aurait pu basculer dans un camp comme dans l'autre dans ses derniers instants. Saiti était contré in extremis sur un centre d'Hadji alors que Pefqeli se fendait d'une frappe vicieuse qui filait à côté de la cage de Hym.

Les deux formations repartaient dos à dos au terme d'une rencontre de qualité très moyenne qui ne méritait pas de vainqueur.

Samir Hadji n'est pas parvenu à faire sauter le verrou kosovar.
Samir Hadji n'est pas parvenu à faire sauter le verrou kosovar.
Photo: Fernand Konnen

CS Fola - FC Pristina 0-0

Stade Emile Mayrisch, pelouse en bon état, arbitrage de M. Kristjansson assisté par MM. Sigurdarson et Valdimarsson (ISL), 1.007 spectateurs.

Corners: 5 (2+3) pour le Fola; 6 (1+5) pour Pristina.

Cartons jaunes: Kirch (29e, accroche Mankenda) au Fola; Thaci (22e, tacle sur Koçur) et Januzi (77e, coup de coude sur Chrappan) à Pristina.

  • CS FOLA: Hym; Laterza, Bernard, Chrappan, Kirch (46e Sacras); Dikaba; Klapp, Muharemovic (cap.), Koçur (69e Corral), Seydi (46e Saiti); Hadji.

Joueurs non alignés: Cabral, Bensi, Sinani, Klein.

Entraîneur: Thomas Klasen.

  • FC PRISTINA: Bekaj; Thaci, Dallku (cap.), Haliti, Aragu; Mankenda (80e Pefqeli), Mustafa, Ahmeti, Korenica (90+2 Bashiru); Khalid, Januzi (84e Boshnjaku).

Joueurs non alignés: Muqiqi, Curri, Jasharoski, Osmani.

Entraîneur: Mirel Josa.


Sur le même sujet

Les tirs au but favorables au Fola
Le Fola Esch s'est qualifié ce jeudi pour le 2e tour de qualification de l'Europa League en allant s'imposer 4-5 sur la pelouse des Kosovars de Pristina lors de la séance de tirs au but. Comme au match aller, les deux équipes ne sont pas parvenues à se départager (0-0).
05 Fussball Hinspiel in der ersten Qualifikationsrunde der Europa League zwischen dem CS Fola Esch und dem FC Prishtina in Esch/Alzette am 11.07.2018 Mehdi KIRCH (24 FOLA)
Fola: de l'audace et du réalisme pour passer
Auteur d'un match nul (0-0) dans tous les sens du terme mercredi dernier à Esch, le Fola devra marquer à Mitrovica pour s'ouvrir le chemin du tour suivant. Une équation pas simple à résoudre, mais dans les cordes d'une équipe aux qualités offensives indéniables.
Klapp et Muharemovic peuvent mieux faire que la semaine dernière. Le Fola aura besoin de ses cadres pour performer à l'extérieur.
Le Fola en reprendrait bien une tranche
L'ivresse des matches européens a contaminé le Fola la saison dernière. Le club doyen va goûter à nouveau à l'Europa League avec un double affrontement face aux Kosovars du FC Pristina. La carotte s'appelle le Racing Genk.
Stefano Bensi est de retour aux affaires. Entrera-t-il en ligne de compte pour le onze de départ?
Le Fola et le Progrès au coude-à-coude
La Coupe d'Europe et les clubs luxembourgeois, une histoire vieille de 62 ans. Le paysage a changé, le F91 est lancé à la poursuite de la Jeunesse, le Progrès piste, lui, le Fola. Le Racing retrouve l'ivresse continentale dix ans plus tard. Bilan.
Mario Mutsch félicite Manu Françoise. C'était il y a un an. Le Progrès venait de terrasser les Rangers, replaçant Niederkorn sur la carte de l'Europe.