Changer d'édition

Le FCD03 inverse la tendance, le Racing finit fort
Sport 5 min. 09.04.2019 Cet article est archivé

Le FCD03 inverse la tendance, le Racing finit fort

Albino Oliveira (FCD03) a remis les Rouges sur les rails.

Le FCD03 inverse la tendance, le Racing finit fort

Albino Oliveira (FCD03) a remis les Rouges sur les rails.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 5 min. 09.04.2019 Cet article est archivé

Le FCD03 inverse la tendance, le Racing finit fort

Le FCD03 et le Racing ont pris l'avantage dans les play-offs avec des victoires lors des premières manches. Dans le barrage entre les équipes de Ligue 1 et Ligue 2, Nordstad a pris une première option pour rester parmi l'élite.

Par Stéphane Guillaume

Le FCD03 a eu un mal de chien à se défaire de l'AS Sparta Dudelange (9-5). Même si neuf buts ont été inscrits par le vainqueur de la phase classique, Dudelange n'a pas à rougir de sa prestation car le score était de 1-4 à la pause. Le Sparta n'a pas résisté en seconde période à la furia differdangeoise bien orchestrée par Freddy Santos qui avait pris la place de Filipe Cardoso dans les buts pour amener le surnombre dans le camp adverse. 

José Vieira a fêté dignement son centième match sous les couleurs du FCD03 avec un triplé gagnant. C'est lui qui a remis les deux équipes dos à dos (4-4). C'était toujours un score de parité à cinq minutes du terme (5-5) avant que le FCD03 n'enfonce définitivement son adversaire. «Sur la première mi-temps, je pense qu'on rentre bien dans le match et qu'on aurait dû marquer le 2-0. Ensuite, on prend le 1-1 sur coup franc direct et ça relance Dudelange. A partir de là, on joue sur un faux rythme et on ne respecte plus les consignes du coach. Dudelange en veut plus que nous et mène de façon méritée 1-4 à la mi-temps» estime Davide Chalmandrier. 

Le capitaine du FCD03 trouve qu'il y avait plus d'envie à la sortie des vestiaires. «En deuxième mi-temps, on rentre avec une meilleure mentalité et plus d'envie. Grâce à notre power play, qui est notre point fort en ce moment, nous arrivons à revenir dans le match, à faire douter Dudelange et même à prendre l’avantage pour à la fin s'imposer sur un score assez sévère pour l’adversaire.»

Pedro Marques, le coach de Dudelange, apporte son point de vue. «Comme tout le monde le sait, le FCD03 et le Racing sont les favoris pour le titre. L'objectif du Sparta était d'atteindre ces demi-finales historiques pour le club. Avec notre effectif réduit, on a tenté d'ennuyer un maximum Differdange. Alex Silva et André Rocha n'étaient pas à 100%. On savait également que le FCD03 était privé de Daniel Garrido, Davide Chalmandrier, Ernad Mašić et Ruben Oliveira. Garrido est, pour moi, le joueur le plus important de Differdange. C'est lui qui apporte un équilibre et qui gère l'équipe. Mais même sans ces joueurs, l’équipe est encore forte. On a décidé de mettre en place une défense en zone. Pour garantir un placement idéal et avec une couverture défensive, elle pouvait éviter les duels en un contre un. De limiter aussi les espaces dans les zones offensives de Differdange. On a réussi à inscrire quatre buts dont trois en contre-attaque. A chaque contre, on essayait d'accélérer avec des joueurs rapides comme Alex Silva, André Rocha et Ricardo Lima. On a bien contrôlé les situations offensives de Differdange et on a obtenu moins d'occasions que nous en première mi-temps.» 

Le second acte a été plus compliqué pour les Dudelangeois. «En seconde période, on se doutait bien que notre adversaire allait jouer en power play. On avait visionné, étudié, durant la semaine, tous les mouvements de Differdange. Les cinq premières minutes étaient contrôlées mais après le 2-4, on n'était pas bien placé surtout sur les côtés et au second poteau. C'est de cette façon que le FCD03 a inscrit quatre buts, la fatigue a joué dans ces erreurs individuelles. Pourtant, on s'est fait surprendre par des phases que l'on connaissait et que l'on avait étudiées durant la semaine. J'y avais pensé aussi au power play, pour conserver le cuir, mais sans la confiance et sans Youssef el Majdoub, on n'avait pas la possibilité de le faire. On a tout de même eu des occasions mais quand tu ne marques pas, tu donnes confiance à l'adversaire. A 5-5, on a tenté le tout pour le tout mais il a manqué de l’intelligence dans la recherche du but. Puis, on a perdu le fil avec les nouveaux buts encaissés.»

Le duel entre le FCD03 de Ruben Reis et l'AS Sparta Dudelange de Kamal el Majdoub a tenu ses promesses.
Le duel entre le FCD03 de Ruben Reis et l'AS Sparta Dudelange de Kamal el Majdoub a tenu ses promesses.
Photo: Stéphane Guillaume

Nordstad conserve ses chances de rester en Ligue 1

Le Racing a également empoché la première manche et a aussi éprouvé quelques difficultés à se débarrasser de l'Amicale Clervaux (7-5). Clervaux menait 1-2 à la pause puis 2-3. C'était 5-5 à dix minutes du terme puis le Racing a fait la différence grâce à deux buts de Rafael Valente. «On est satisfait pour la victoire mais sûrement pas dans notre performance. On a raté beaucoup d'occasions, on a donné beaucoup de possibilités de contre-attaque à l’équipe de Clervaux. On n'a pas joué avec beaucoup d'intensité à cause de l'effectif réduit. Et quand tu donnes des situations de contre, que tu n'as pas d'intensité dans ton jeu et contre cette très belle équipe de Clervaux, tout devient très difficile» avoue André Serio, le coach de Racing. Son vis-à-vis de Clervaux André Rodrigues est satisfait de la prestation de ses ouailles. «Nous avons fait un excellent match, les joueurs doivent être félicités. C'est dans les petits détails que le Racing a gagné le match. Nous allons travailler dur et améliorer les endroits où nous avons commis des erreurs.»

Le FC Nordstad a empoché la première manche de ce barrage face à la formation de Ligue 2 du RAF Differdange (8-4). La moitié du chemin avait déjà été effectuée lors de la première mi-temps, le score était de 6-3. Nordstad a ensuite conservé son avantage de plusieurs buts jusqu'au terme.

Les résultats

Demi-finales des play-offs, première manche

Racing Luxembourg - Amicale Clervaux 7-5

FC Differdange 03 - AS Sparta Dudelange 9-5

Barrage Ligue 1 - Ligue 2, première manche 

FC Nordstad - RAF Differdange 8-4


Sur le même sujet

Futsal: Tiago Rodrigues (Golden Crows): «Mon collectif est conscient des difficultés»
Il reste encore six matches aux Golden Crows pour assurer leur survie en Ligue 1. Pour le compte de la 13e journée de L1, les joueurs de Feulen devront se retrousser une nouvelle fois les manches, avec un déplacement périlleux au FC Differdange 03 (dimanche à 20h). Le président Tiago Rodrigues est conscient des difficultés qui se dressent devant son équipe.
Futsal: Ligue 1: Wilwerwiltz reprend du poil de la bête
Dans cette sixième journée de championnat de Ligue 1, la hiérarchie du classement général a été une nouvelle fois respectée. Le chassé-croisé entre le trio de tête, FCD03, Samba 7 ALSS et Esch, continue. Dans le bas du classement, seul le Futsal Wilwerwiltz a pris des points.
Micael da Silva (Futsal Wilwerwiltz, en blanc) tente de freiner Miguel Cardoso (RAF Differdange).
Futsal: Ligue 1: Clervaux, Differdange 03 et Esch cartonnent
Clervaux, Differdange 03 et Esch, lors de la deuxième journée de championnat de Ligue 1, ont encore démontré leur puissance de frappe avec 36 buts inscrits à eux trois. En Ligue 2 et conformément à leur ambition, le Racing et Pétange se sont régalés avec une flopée de buts.