Changer d'édition

Le FC Metz trop fébrile face à Monaco
Sport 4 min. 30.08.2020

Le FC Metz trop fébrile face à Monaco

Le FC Metz de John Boye et Habib Maïga a mordu la poussière face à l'AS Monaco de Wissam Ben Yedder pour son entrée en matière en championnat

Le FC Metz trop fébrile face à Monaco

Le FC Metz de John Boye et Habib Maïga a mordu la poussière face à l'AS Monaco de Wissam Ben Yedder pour son entrée en matière en championnat
Photo: AFP
Sport 4 min. 30.08.2020

Le FC Metz trop fébrile face à Monaco

Hervé KUC
Hervé KUC
Les Messins ont manqué de précision et de pugnacité pour bousculer une formation monégasque plus sûre dans son jeu (0-1). Le revers grenat va obliger les hommes de Vincent Hognon à se retrousser les manches avant d’aller à Lille et Paris.

De notre correspondant Hervé Kuc 

Le match et sa note

Pas assez inspiré et en manque d’impact offensif, le FC Metz a laissé Monaco prendre les commandes d'une partie qui a débuté sur un faux rythme. Au terme d'un premier quart d’heure marqué par un attentisme général, les Monégasques vont trouver la faille sur un coup-franc mal renvoyé par Nguette et Badiashile va en profiter pour, du pied gauche, fusiller l’infortuné Oukidja (0-1, 22e). Seul le bon coup-franc de Boulaya (27e) va obliger Lecomte, le rempart adverse, à se détendre et dégager le ballon en corner.

Au retour des vestiaires, les Monégasques vont se retrouver en infériorité numérique (46e, expulsion de Y. Fofana) et le FC Metz va en profiter pour se montrer un peu plus dangereux: la belle frappe du gauche de Centonze (60e) va trouver le poteau princier et la tête de Niane (61e) ne va pas tromper le rempart de l'ASM. Plus portés vers l’avant, les Messins auraient pu égaliser mais la très belle tête de Pajot, sur un excellent centre de Udol (80e), va être détournée par Lecomte.

Les joueurs monégasques se congratulent. Badiashile vient d'inscrire le seul but de la rencontre à la 22e minute.
Les joueurs monégasques se congratulent. Badiashile vient d'inscrire le seul but de la rencontre à la 22e minute.
Photo: AFP

Face à une équipe principautaire regroupée dans ses 30 mètres, le FC Metz ne va ensuite malheureusement pas trouver ni l'inspiration ni la solution pour revenir à hauteur d'un adversaire solide et animé d'un bel état collectif. Les hommes de Vincent Hognon s'en iront à Lille le 13 septembre prochain avant d'aller défier le PSG (16): attention danger. Un 9/20 qui sanctionne une équipe messine aux erreurs techniques trop importantes et au pouvoir offensif limité.

Les joueurs et leur note

Oukidja (5/10) a effectué une bonne sortie aérienne (3e) avant de s'incliner sur la frappe forte de Badiashile (22e).

En défense, Centonze (5) s'est bien battu mais son apport offensif n'a pas été assez important malgré une superbe frappe du gauche (60e) qui a fini sa course sur le poteau de l'ASM. Bronn (5) et Boye (5) ont fait le travail correctement même si leur placement respectif sur le but encaissé par leur équipe est discutable. Udol (6) a été remuant, si son premier centre a été contré (11e), il s'est offert une incursion (15e) avortée au dernier moment par l'arrière-garde monégasque. Un excellent centre pour Pajot (80e) qui aurait mérité de se transformer en passe décisive.

Opa Nguette a été l'élément grenat le plus remuant mais n'a pas trouvé d’appuis dans les rares mouvements offensifs messins
Opa Nguette a été l'élément grenat le plus remuant mais n'a pas trouvé d’appuis dans les rares mouvements offensifs messins
Photo: AFP

Au milieu, Maïga (5) a œuvré pour le collectif. Il a raté sa reprise de volée (37e) mais a été précieux devant sa défense. Angban (5) s'est procuré deux belles offensives (15e et 38e) avant de laisser sa place à Diallo (60e) afin de donner plus de volume offensif à une formation mosellane trop timide jusque-là. Pajot (4,5) a eu beaucoup de mal à se situer sur la pelouse lors du premier acte. Il s'est fait secouer par Gelson Martins (42e, jaune). Il a souffert physiquement avant de s'offrir une belle sortie de balle (56e) et de placer une tête rageuse (80e) détournée par le gardien de l’ASM.

Nguette (6) a obligé Aguilar à le retenir par le maillot (19e, carton jaune) avant de se tromper dans son dégagement sur le but monégasque (32e). Il a été l'élément grenat le plus remuant mais n'a pas trouvé d'appuis dans les rares mouvements offensifs messins. Ambrose (70e) a pris le relais sans succès. Boulaya (5) a tiré l’ensemble des coups de pied arrêtés de sa formation avec des fortunes variées. Il a mis de l'envie dans ses gestes sans forcément tout bien réussir. Un excellent coup-franc (27e). Sabaly (79e) a pris sa place en vain.

En attaque, Niane (3) a été privé de ballons tout au long de la première période. Mal positionné sur les tentatives de centre de Nguette et Udol, il a eu un mal fou à jouer entre les lignes monégasques. Il s'est essayé ensuite à des frappes beaucoup trop hautes (54e et 58e) qui ne lui ont pas permis de se mettre dans le bon sens. Il a cédé son fauteuil à Yade (70e) qui a frappé fort (90+5) le dernier coup-franc mosellan.

Fabien Centonze dégage le cuir sous les yeux du Monégasque Sofiane Diop
Fabien Centonze dégage le cuir sous les yeux du Monégasque Sofiane Diop
AFP

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Le FC Metz peut finir la saison dans les dix premiers»
Les Messins débutent leur parcours en Ligue 1 ce dimanche (15h) avec la réception de Monaco. Un sacré client pour un onze grenat pas verni par son début de calendrier. Vincent Hognon n'exclut pas d’utiliser Habib Diallo. Denis Balbir présente l'affiche.
Le FC Metz dévoile ses maillots pour la saison 2020-21
Le club à la Croix de Lorraine a dévoilé les tenues que ses joueurs porteront à partir du 23 août, date de la reprise du championnat de Ligue 1. Il sont signés de l'équipementier italien Kappa qui a remplacé l'américain Nike. Deux nouveautés: des rayures horizontales et un maillot bleu pétrole.
Le PSG et Monaco en guise de joyeuse entrée pour Metz
Début de saison costaud pour les Grenats. En effet, la Ligue de football professionnel a publié ce jeudi le calendrier de la saison 2020-2021. Les Messins débuteront le championnat au Parc des Princes, a priori le 23 août, avant la réception de Monaco, le 30 août.
Thomas Delaine en contre-attaque.
Chantier en retard, PSG et transfert au menu du FC Metz
Alors que le journal Le Parisien annonce que le Paris-SG débutera la saison 2020-2021 en recevant les Grenats, le président Bernard Serin a indiqué que la tribune Sud ne sera pas livrée avant la fin de l’année. Au rayon des bonnes nouvelles, Vagner Dias a signé.
«Heureux d'avoir Vincent Thill avec nous»
Les Messins ont repris contact avec un terrain de football ce lundi matin et un entraînement avec ballon programmé dans l'après-midi. Vincent Hognon a fait le tour du propriétaire avec précision. En attendant l'arrivée de Laurent Jans, l'entraîneur se félicite du retour du milieu international.
La Reprise du FC Metz
Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise
Les joueurs messins fouleront les pelouses de Frescaty ce lundi 29 juin mais en attendant ce retour officiel à l'entraînement, des examens sont au programme des hommes de Vincent Hognon. A commencer par un test covid-19 pour tous.
Pressekonferenz + Besichtigung Baustelle des Stadium ''Saint-Symphorien'' in Metz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le FC Metz propose un don ou un acompte à ses abonnés
Les supporters du club à la Croix de Lorraine auront droit à des mesures pour compenser l'arrêt de la saison suite à la pandémie de covid-19. Si aucun remboursement automatique n'est prévu, les dirigeants proposent par contre un avoir pour la prochaine saison.
Pressekonferenz + Besichtigung Baustelle des Stadium ''Saint-Symphorien'' in Metz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort