Changer d'édition

Le FC Metz solide et joueur à Montpellier
Sport 4 min. 05.02.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz solide et joueur à Montpellier

Habib Maiga s'arrache devant Ambroise Oyongo. Metz conserve son brevet d'invincibilité en L1.

Le FC Metz solide et joueur à Montpellier

Habib Maiga s'arrache devant Ambroise Oyongo. Metz conserve son brevet d'invincibilité en L1.
Photo: AFP
Sport 4 min. 05.02.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz solide et joueur à Montpellier

Auteurs d’une prestation de qualité dans le jeu, les Messins auraient pu espérer l’emporter à Montpellier (1-1) mais Diallo a raté un penalty. Boulaya est néanmoins venu apporter une unité supplémentaire dans la besace d’une formation mosellane qui tient maintenant bien la route en Ligue 1.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Quelle tournure ce Montpellier-Metz aurait-il prise si Habib Diallo (21e) avait su transformer le penalty accordé à sa formation? Dans une configuration défensive, les Messins ont mal commencé leur prestation dans l’Hérault, et les hommes de Michel Der Zakarian en ont profité pour trouver logiquement la faille sur une frappe du gauche précise de Savanier (1-0, 13e). Mais, le FC Metz n’a pas baissé les bras et il aurait pu revenir à hauteur de son adversaire mais Habib Diallo a donc vu son penalty détourné par l’excellent Rulli (21e) puis Maïga (45+1) d’une belle tentative du gauche s’est lui aussi heurté au rempart local. 


Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz passe au Vert
Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.

Solides et cette fois inspirés dans le jeu, les hommes de Vincent Hognon ont toutefois soufflé un bon coup lorsque le but inscrit par Laborde (61e) a été invalidé par la VAR. Et puisque dans le football, les louables efforts paient parfois, même si Diallo a vu sa tête fuser hors-cadre (63e), les Messins vont être récompensés de leurs bonnes dispositions sur un centre de Centonze, repris tout d’abord de la tête par Diallo, puis finalement propulsé dans le but montpelliérain par la grâce d’une frappe forte de Boulaya (1-1, 80e). Les Messins enchaînent sur un nouveau résultat positif, s’améliorent nettement dans le jeu et ne se découragent jamais. A confirmer une nouvelle fois face à Bordeaux samedi. Un 14/20 qui se justifie par les progrès nets affichés par les coéquipiers du très régulier Oukidja.

Après Marseille, Habib Diallo a manqué son deuxième penalty de la saison.
Après Marseille, Habib Diallo a manqué son deuxième penalty de la saison.
Photo: AFP

Les joueurs et leur note

Oukidja (7/10) a une nouvelle fois été à la hauteur de l’événement Ligue 1. Il s’est opposé avec classe par deux fois à Laborde (4e et 47e) puis devant Mollet (69e) mais n’a rien pu faire auparavant sur la frappe de Savanier (13e). En défense, Centonze (7) a affiché de belles qualités offensives et ses deux percées (18e et 28e) puis son essai (59e) auraient mérité une meilleure issue. C’est lui qui a centré sur l’égalisation messine obtenue par Boulaya. Boye (6) a eu du mal à se faire respecter et les changements de rythme de Delort et Laborde l’ont dérangé. Bronn (6) a perdu un ballon trop facilement dans sa surface (47e) mais il s’est ensuite bien repris. Fofana (5,5) est venu faire le nombre dans l’axe défensif et dans un système inhabituel. Delaine (4) a perdu son duel avec Laborde (13e) sur le but encaissé par son équipe. Il a souffert dans ses placements comme dans un grand nombre de ses gestes défensifs. Udol devrait retrouver le côté gauche de la défense mosellane ce samedi face à Bordeaux. 


Trois jours après avoir sauté l'obstacle stéphanois, Habib Maïga et les Messins s'attaquent à Montpellier
«Montpellier aura à cœur de se réhabiliter face à Metz»
Les Grenats défient Montpellier ce mercredi (19h) à l’occasion de la 23e journée de Ligue 1. Francis De Taddeo, l’ex-entraîneur messin aujourd’hui directeur du centre de formation de Montpellier, présente la partie.

Au milieu, N’Doram (4,5) s’est montré trop timide. Il s’est fondu dans la masse de l’entrejeu sans y émerger. Il a récolté un carton jaune (65e). Maïga (5,5) aurait pu ramener les Mosellans à hauteur de leurs adversaires (45+1) mais sa frappe cadrée a trouvé Rulli sur sa route. Angban (65e) a pris le relais. Pajot (6) a bien travaillé. Il a été victime d’une bonne semelle de Fouquet (15e), a délivré une reprise trop haute (26e) puis Boulaya (72e) est venu le relayer pour offrir au FC Metz un point précieux. Un but qui va faire un bien fou à Farid Boulaya, en manque de confiance évident. Niane (7,5) a été le Messin le plus dangereux et le plus en vue. Après avoir délivré une frappe tendue (11e) mais hors-cadre, il s’en est allé défier Rulli, le gardien du MHSC, et le FC Metz a profité d’un penalty malheureusement non transformé. Sa frappe soudaine (57e) ne lui a pas permis de conclure très positivement sa production.

En attaque, Diallo (4) a vu son penalty, pas très bien frappé, être détourné par le rempart montpelliérain (21e). Il a subtilement laissé passer le ballon pour Pajot (28e) mais sa prestation a été émaillée de fausses notes à l’image de sa tentative de la tête (63e) qui aurait pu permettre aux siens de prendre les trois points. Une soirée tristounette.

Kevin N'Doram et les Messins ont fait preuve de solidité à Montpellier.
Kevin N'Doram et les Messins ont fait preuve de solidité à Montpellier.
Photo: AFP

Deux ratés pour Diallo

Habib Diallo est la meilleure arme offensive du FC Metz (12 buts), personne ne le conteste. Mais, l’attaquant grenat n’est peut-être pas le meilleur tireur de penalty que possède le club grenat. Face à l’OM (1-1, 18e journée), Diallo avait vu Pelé (52e) détourner son essai et le capitaine grenat a échoué une deuxième fois dans ce périlleux exercice ce mercredi soir face à Montpellier.

Montpellier - Metz 1-1

Stade de la Mosson, temps frais, belle pelouse, arbitrage de M. Ben El Hadj, environ 9.000 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Savanier (13e), 1-1 Boulaya (80e).

Cartons jaunes: Souquet (15e), Ferri (39e) à Montpellier; N’Doram (65e) à Metz.

  • MONTPELLIER: Rulli; Souquet, Le Tallec, Hilton (cap.), Congré, Oyongo (71e Ristic) ; Ferri (86e Sambia), Mollet, Savanier ; Laborde (90e Yun), Delort.

Joueurs non entrés en jeu: Carvalho; Vargas, Vidal, Camara.

  • METZ: Oukidja; Centonze, Boye, Bronn, Fofana, Delaine ; N’Doram, Maïga (65e Angban), Pajot (74e), Boulaya), Niane ; Diallo (cap.). 

Joueurs non utilisés: Delecroix; Udol, Nguette, Gakpa, Yade.  

Le classement de Ligue 1



Sur le même sujet

Le FC Metz passe au Vert
Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz s’impose royalement face à Monaco
Déterminé, organisé et inspiré, le FC Metz a logiquement dynamité Monaco (3-0). Habib Diallo s’est offert un doublé face à un ensemble monégasque réduit à dix (34e). Renaud Cohade a parachevé la partition mosellane.
Metz' Senegalese forward Habib Diallo celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Monaco (ASM) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on August 17, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz poursuit sa chevauchée face à Châteauroux
Malgré un jeu statique et trop peu imaginatif, les Messins ont su dompter laborieusement Châteauroux (2-1). Un succès qui permet au FC Metz de conforter sa place de leader et d’attendre sagement l’officialisation de sa remontée en Ligue 1. Laurent Jans est resté sur le banc.
Habib Diallo auteur de deuxième but messin / Football France Ligue 2  / Journée N°2 /  Saison 2018-2019 /  FC Metz vs US Orléans / Stade Saint Symphorien, Metz / Photo : Michel Dell’Aiera
Le FC Metz ronronne puis distance Ajaccio
Pas très fringant en première période, le FC Metz a pourtant pris le dessus sur l’AC Ajaccio (3-1) sans afficher une grande maîtrise. Diallo a marqué son 7e but de la saison, Udol s’est blessé et le onze grenat rejoint Lens en tête de la Ligue 2.
Ibrahima Niane - Habib Diallo: le duo gagnant de la soirée.